Chadhiliyya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Dargah de Qutbul Akbar Imam Shadhili.

La Chadhiliyya, ainsi nommée par référence à son fondateur Abou Hassan al-Chadhili, est une tariqa soufie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Répandue dans le Maghreb dès le XIVe siècle, elle étendit son influence en Égypte, Syrie et Arabie. Partisans d’un islam mystique en accord avec la sunnah, les chadhilis sont aujourd’hui présents dans les Balkans, l’Afrique subsaharienne, l’océan Indien, l’Asie du Sud-Est, la Chine, l’Europe et les États-Unis.

Ahmad Ibn 'Ata Allah, troisième maître de la Chadhiliyya, a prouvé dans son débat avec Ibn Taymiyya que les soufis respectaient scrupuleusement l'orthodoxie islamique tout en cherchant à atteindre les mystères sous-jacents[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Tasawwuf al-Iskandari », sur sunnah.org (consulté le )

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Eric Geoffroy, « La Châdhiliyya », dans Alexandre Popovic et Gilles Veinstein (Dir.), Les voies d'Allah. Les ordres mystiques dans l'islam des origines à aujourd'hui, Paris, Fayard, , 711 p. (ISBN 978-2-213-59449-1), p. 509-518
  • Eric Geoffroy (Dir.), Une voie soufie dans le monde : la Shâdhiliyya, Paris, Maisonneuve et Larose, , 544 p. (ISBN 978-2-706-81827-1, présentation en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]