Cette page est concernée par la règle R3R

Usulisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'usulisme est le principal groupe du chiisme duodécimain.Il est considéré comme un courant rationaliste poursuivit son évolution[pas clair], marquée par l'institutionnalisation et la hiérarchisation de son clergé, mais également sa politisation. Cette hiérarchie du clergé continua de se former autour de la maîtrise de l'igtihad[pas clair][1]. La division chiite en mujtahid et Muqallid considéré l'une de conséquences religieux d'usulisme dans chiite[incompréhensible]. Développe par l'école de Hilla(VI-VII/XII-XIII siècles)[pas clair], le principal représentant d'usulisme était Al-Mutahhar Hilli(m.726/1325). L'influence des mujtahid allant croissant au sein des tribunaux religieux dans la gestion des Waqf ou dans la collecte ou la redistribution des impôts religieux[pas clair]. Le clergé usuli acquit une grande indépendance financière vis-à-vis de l'État Kadjar[1]. Parmi les premiers mujtahid, il se peut qu'on mentionne Morteza Ansari,un grand un savant chiite, le première Marja-e taqlid, en désignant un juriste possédant la plus haute autorité dans le chiisme duodécimain dans le monde chiite[pas clair]. Selon Hermann, l'élève de Shaykh Ansari, à savoir Mirza Hasan shirazi, était celui qui révéla le potentiel politique de la Marja-e taqlid[Quoi ?] dans un contexte marqué par l'influence croissante de l'Occident en Iran[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Hermann 2017, p. 22
  2. Hermann 2017, p. 24

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Denis Hermann, le shaykhisme à la période Qajar : histoire sociale et doctrinale d'une école chiite,