Abdalqadir as-Sufi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Abdalqadir as-Sufi
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Ian DallasVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Religion
Maître
Muhammad ibn al-Habib (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Titre honorifique
Fadhilat al-Sheikh (d)

Abdalqadir as-Sufi (né Ian Stewart Dallas ; 1930 - ) était un cheikh d'instruction, leader de la tariqa Darqawi-Shadhili-Qadiri, fondateur du Murabitun World Movement et auteur de nombreux livres sur l'islam, le soufisme et la théorie politique. Né en Écosse, il était un scénariste et acteur avant de se convertir à l'islam en 1967 par l'imam de la mosquée Qarawiyyin de Fès au Maroc.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ian Dallas est né en Écosse en 1930 d'une famille de montagnards. Il a voyagé énormément en Grèce, France et Italie. En 1963 il joue un rôle dans le film Huit et demi de Federico Fellini en tant que « il partner della telepata ».

Conversion[modifier | modifier le code]

As-Sufi se convertit à l’islam en 1967 à Fès au Maroc comme Abdalqadir avec, pour témoin, Abdalkarim Daudi, l’imam Khatib de la mosquée Qarawiyyin, et Allal al-Fasi. Il rejoint alors l’ordre Darqawi en tant qu’élève de Muhammad ibn al-Habib. Il voyage au Maroc et en Algérie avec son shaykh et fut instruit davantage par Sidi Hamud ibn al-Bashi de Blida et Sidi Fudul al-Huwari as-Sufi de Fès.

Le Mouvement mondial Mourabitoun[modifier | modifier le code]

La condition majeur d'une Zakat correct est l'existence du pouvoir personnel, ou Emirate, puisque la Zakat est, par l'injonction coranique, une règle acceptée et une pratique établi, prise par le leader, et non donné comme une sadaqa.

Enseignement[modifier | modifier le code]

Abdalqadir as-Sufi défendait l’adhésion à une école juridique de l’Islam, la tradition des gens de Médine comme rapport par Malik ibn Anas, puisqu’il considérait que c’était la formulation primordial de la société islamique et une nécessité pour le rétablissement de l’Islam à notre époque.

Abdalqadir a été responsable de l’établissement de la mosquée Ihsan à Norwich, Norfolk, Angleterre, la Grande Mosquée de Grenade, et la Mosquée Jumu’a à Cape Town.

Abdalqadir as-Sufi pensait que l’attentat suicide est interdit par la loi islamique, que son modèle psychologique est issu du nihilisme, et qu’il « divertie l’attention du fait que le capitalisme a échoué. » Il a affirmé que la Grande-Bretagne est sur « le bord du déclin terminal » et que seul la population musulman britannique peut « revitalisé l’ancienne souveraineté ». Il écrit intensément sur l’importance de la monarchie et du pouvoir personnel. Il considérait le voile du visage (ou niqab) des femmes musulmans comme non-islamique le décrivant comme une « malfaisante hindouisation des femmes ».

Il était un des premiers mentor de l’érudit soufi américain Hamza Yusuf.

Mort[modifier | modifier le code]

As-Sufi meurt le 1er août 2021 au Cap en Afrique du Sud.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]