Ahmad Zarrouq

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Aḥmad al-Burnūsī al-Fāsī, dit « Zarrouq » ou « Zarrūq » (arabe : أحمد البرنسي الفاسي زرّو), né en 1442 à Taza et mort en 1494 à Misrata est un juriste soufi malikiste réformiste nord-africain ayant vécu à la fois pendant la période des dynasties Mérinides et Wattassides.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dans sa jeunesse il suit les enseignements du soufisme Chadhili[1].

En 1481, il s'installe à Misrata, où il meurt en 1494[1]. Il est enterré à Tripoli.

Postérité[modifier | modifier le code]

La zaouïa et la mosquée édifiées autour de sa tombe deviennent deviennent d'important lieux de spiritualité soufie[1]. Le , sa tombe est détruite et profanée par des wahhabites (salafistes), qui considèrent le soufisme comme une hérésie[1].

Références[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Kugle 2013.