Najib Sohrawardi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
ʿAbd-al-Qāhir Ibn-ʿAbdallāh Suhrawardī
Biographie
Naissance
Décès
Autres informations
Domaine
Religion
Maître
Élèves

Abū al-Najīb Abd al-Qādir Suhrawardī est un maître soufi persan né en 1097 à Sohrevard, dans la province de Zanjan, et mort en 1168. Il est l'oncle paternel de Omar Sohrawardi avec qui il fonda la confrérie soufie Sohrawardyya à Baghdad[1],[2].

Il fut le disciple de Ahmad Ghazali[2],[3],.

Oeuvre[modifier | modifier le code]

Il a rédigé un ouvrage intitulé : Âdâb al-Murîdîn, qui concerne la maîtrise de soi dans la vie quotidienne[4].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ahmad Ghazâli (Présentation et traduction de Jalal Alavinia), Savâneh : Intuitions des amants, Lettres Persanes, , 142 p. (ISBN 978-2-916-01217-9)
  • Djaffar Mohamed-Sahnoun, La perception mystique en islam : essai sur les origines et le développement du soufisme, Publibook, , 459 p. (ISBN 978-2-7483-5150-7)
  • Henry Corbin, Histoire de la philosophie islamique, Gallimard, coll. « Folio / Essais », , 546 p. (ISBN 2-07-032353-6)
  • Eve Feuillebois-Pierunek, « La maîtrise du corps d’après les manuels de soufisme (xe-xive siècles) », Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée, Edisud, no 113-114 « Le corps et le sacré en Orient musulman »,‎ , p. 383 (ISSN 0997-1327, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Corbin 1986, p. 399.
  2. a et b Mohamed-Sahnoun 2009, p. 364.
  3. Ghazâli 2016, p. 9.
  4. Feuillebois-Pierunek 2006, p. 91-107.