Coranisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le coranisme (en arabe : القرءانية) est un courant religieux de l'Islam , basé sur le coran seul et le refus total des hadiths.

Doctrine[modifier | modifier le code]

Selon les coranites, certaines interprétations de l'Islam ont été quelque peu corrompues.

Plus de 200 ans après la révélation du prophète Mahomet, l'homme a commencé à innover des doctrines et a les attribuer à la religion.

Au fil du temps, ces innovations (hadiths et traditions) sont devenues des références "authentiques" ou "authentifiées" de lois, à côté du Coran.

Les coranites croient que les hadiths sont des récits introduits dans la religion et qu'ils n'ont donc aucune crédibilité réelle.

Ils rejettent aussi l'autorité des savants officiels, une certaine notion du clergé et les écoles juridiques mises en place au début de l'islam.

Les coranites ne sont ni chiites, ni sunnites.

Différences dogmatiques[modifier | modifier le code]

Dans les courants sunnites et chiites Dans le courant coranite
Prière Ils prient obligatoirement cinq fois par jour, des prières surérogatoires peuvent être envisagés comme ceux accomplis par le prophète décrits dans certains hadiths[1],[2]. [3]. Il est invalide pour la femme de prier durant ses menstrues que ce soit pour les prières obligatoires ou surérogatoires[4]. Les coranites reconnaissent également le devoir de prier cinq fois par jour et prient avec les mêmes rituels que la majorité des autres sunnites.
Aumône Les sunnites prélèvent 2,5% de leur revenu de la manière prescrite par leur prophète quand il s'agit de monnaie et 10% s'il s'agit de produits agricoles ou de bestiaux[5]. Les coranites donnent également au moins 2,5 % de leur revenu comme demandé dans le Coran[6].
Pèlerinage à La Mecque Le pèlerinage à La Mecque s'effectue du 8 au 12 du mois de Dhou al-hijja, étant le 12e et dernier mois du calendrier musulman[7]. Le pèlerinage à La Mecque s'effectue également du 8 au 12 du mois de Dhou al-hijja.

Par contre toutes les pratiques et croyances autour de l'eau de Zamzam ou même la lapidation des stèles sont vues comme étant de la superstition.

Profession de foi Ils prononcent la Shahada en mentionnant le prophête Mahomet. Ils prononcent également l'attestation de foi en y incluant la foi en l'authenticité de Mahomet comme prophète de Dieu.
Jeûne
Adultère L'adultère dans le sunnisme et dans le chiisme est puni de la peine capitale de mort par lapidation :

« L'apôtre d'Allah a dit, "le sang d'un musulman qui confesse que nul ne doit être adoré sinon Allah et que je suis Son Apôtre ne doit être versé excepté dans trois cas : pour la loi du talion lors d'un meurtre, une personne mariée qui a des relations sexuelles hors mariage ou celui qui tourne le dos à l'Islam (apostat) et abandonne les musulmans. »

— Sahih Bukhari 9:83:17

Dans certains hadiths, la loi prescrivant la lapidation introduit aussi une peine en prémisse :

« Ubada b. as-Samit a rapporté que le messager de Dieu (Que la paix soit sur lui) a dit : « Suis mon enseignement, suis mon enseignement. Allah a ordonné à leur égard : quand un homme non marié est coupable d’adultère avec une femme non mariée, ils sont punis de 100 coups de fouet et sont bannis pour une année. Et si un homme marié commet l’adultère avec une femme mariée, ils sont punis de 100 coups de fouet et sont lapidés à mort. »

— Sahih Muslim, 17:4191

Certains penseurs et théologiens musulmans ont clamé qu'il ne se trouvait pas d'ordre ni d'indication à la mort par flagellation principalement dans le Coran, les experts en hadiths mettent alors ce verset en avant :

« Allah a envoyé Mahomet avec la vérité et a fait descendre sur lui le livre et parmi ce qu’Allah a fait descendre y figure le verset de la lapidation. Nous l’avons lu, compris et assimilé. Le Messager d’Allah a lapidé et nous avons lapidé après lui. Je crains que si le temps passe, certains n’en viennent à dire : ‘Par Allah, nous ne trouvons pas le verset sur la lapidation dans le livre d’Allah.’ Ils vont alors s’égarer en délaissant une obligation révélée par Allah. La lapidation est, dans le livre d’Allah, la sanction légale infligée à la personne mariée adultère, homme ou femme, à condition d’en avoir la preuve. »

— Sahih Muslim, 17:4194

Selon le coran, les personnes adultérines ou fornicatrices ont toutes les deux droit à une peine de cent coups de fouet comme écrit dans le Coran. La peine est censé être dissuasive.

« La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet, et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l’exécution de la loi d’Allah – si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Et qu’un groupe de croyants assiste à leur punition. Le fornicateur n’épousera qu’une fornicatrice ou une associatrice. Et la fornicatrice ne sera épousée que par un fornicateur ou un associateur; et cela a été interdit aux croyants.»,

Sourate 2 - Verset 24.

Fornication
Apostasie Bien que les musulmans modernistes rejettent pour la plupart la peine de mort pour l'apostat, les quatre écoles traditionnelles de jurisprudence sunnites ainsi que l'école chiite (jafarisme) appliquent le sort clairement décrit dans les hadiths[8] :

« L'apôtre d'Allah a dit, "le sang d'un musulman qui confesse que nul ne doit être adoré sinon Allah et que je suis Son Apôtre ne doit être versé excepté que dans trois cas : pour la loi du talion lors d'un meurtre, une personne mariée qui a des relations sexuelles hors mariage ou celui qui tourne le dos à l'Islam (apostat) et abandonne les musulmans. »

— Sahih Bukhari 9:83:17

« Rapporté par 'Ikrima ibn Abî Jahl : Ali brûla certaines personnes et cette nouvelle atteignit Ibn 'Abbas, qui a dit "Si j'avais été à sa place, je ne les aurais pas immolés par le feu, suivant ce que le prophète a dit : «ne châtiez personne avec le châtiment d'Allah». Mais sans aucun doute, je les aurait tués comme le prophète a dit : "Si quelqu'un (un musulman) rejette sa religion, tuez-le".' »

— Bukhari 52:260

Pour les coranites, nulle part dans le Coran il est ordonné de tuer les apostats, seul le châtiment divin est mis en évidence.

"Ô les croyants! Quiconque parmi vous apostasie de sa religion... Allah va faire venir un peuple qu'Il aime et qui L'aime, modeste envers les croyants et fier et puissant envers les mécréants, qui lutte dans le sentier d'Allah, ne craignant le blâme d'aucun blâmeur. Telle est la grâce d'Allah. Il la donne à qui Il veut. Allah est Immense et Omniscient".

Sourate 5 - Verset 54

"Quiconque a renié Allah après avoir cru... - sauf celui qui y a été contraint alors que son coeur demeure plein de sérénité et de foi - mais ceux qui ouvrent délibérément leur coeur à la mécréance, ceux-là ont sur eux une colère d'Allah et ils ont un châtiment terrible. Il en est ainsi, parce qu'ils ont aimé la vie présente plus que l'au-delà, et Allah, vraiment, ne guide pas les gens mécréants".

Sourate 16 - Versets 106-107

Musique
Alcool et vin
Prière du vendredi Les musulmans sunnites accordent beaucoup d'importance au vendredi et particulièrement à la prière qui s'y rapporte, et la considèrent comme obligatoire pour tout homme musulman apte et libre[9]. Les coranites accordent également beaucoup d'importance à cette prière, la considèrent comme étant fortement conseillée mais ne la considèrent pas comme étant obligatoire.

"Ô vous qui avez cru! Quand on appelle à la prière du jour du vendredi, accourez à l'invocation d'Allah et abandonnez tout négoce. Cela est bien meilleur pour vous, si vous saviez !

Puis quand la prière est achevée, dispersez-vous sur la terre, et recherchez de sa grâce, et invoquez-le beaucoup afin que vous réussissiez".

Sourate 62 - Versets 9-10

Guerre La guerre chez les sunnites est du point de vue de l'Occident pour la vaste partie des musulmans "défensive"[10]. Même si certaines interprétations prêtent à équivoque pour une vision "offensive et conquérante"[11],[12]. Le terme "jihad" est ainsi beaucoup discuté sur sa signification belliqueuse et ses vrais buts, il est maintenant dans la plupart des cas traduit sous le sens de "effort" englobant n'importe quel effort concourant au bien, la guerre dans certains cas en fait partie et est obligatoire.
Nourriture Dans le sunnisme, les animaux doivent être égorgés en prononçant le nom d'Allah, les bêtes mortes sauf celles qui ont pu être égorgées avant sont interdites pour le sunnite. De même, le sang de la bête répandu volontairement, la viande de porc, la bête immolée pour un autre qu'Allah (excepté pour les chrétiens et les juifs, s'ils égorgent eux aussi)[13] sont proscrites. Le musulman peut cependant manger ces bêtes illicites si la faim le pousse, sans abus[14].
Style vestimentaire Les sunnites s'en tiennent à ce qu'à laissé le prophète Mahomet selon les hadiths, comme devoir pour le style vestimentaire. Par exemple, le sunnite ne doit pas avoir un habit dépassant ses chevilles, ne doit pas porter de vêtements similaires à ceux des athées, ne doit pas attirer l'attention, ne doit pas dépenser énormément dans ce domaine et doit surtout se couvrir la nudité et ne pas se mouler le corps ou laisser des transparences[15]. Pour le cas particulier du voile, le "hijab" est considéré comme obligatoire pour les 4 écoles de jurisprudence. Pour ce qui est du voile intégral : "niqab", il y a divergence.
Le Mahdi
Le Faux Messie
Jésus-Christ

Références[modifier | modifier le code]

  1. « La prière (pourquoi et comment faire la prière) », sur Islamfrance
  2. « Récapitulatifs des prières surérogatoires et des moments interdits de prières », sur 3ilmchar3i (La science légiférée)
  3. « Pourquoi les chiites font-ils les cinq prières en trois fois? », sur TV Shia
  4. « La purification et la femme », sur Sajidine
  5. « L'aumône en Islam », sur Islamfrance
  6. du Coran en 2:219: "..."Que doit-on dépenser (en charité)? " Dis : " L'excédent de vos bien." Ainsi, Allah vous explique Ses versets afin que vous méditez". .
  7. « Le déroulement du Hajj », sur Sajidine
  8. (en) « The Punishment for Apostasy from Islam », sur AnsweringIslam.org
  9. « Ce qu'il faut savoir pour le vendredi », sur Sajidine
  10. « Le Jihad : sa vraie signification et son but », sur Islamophile.org
  11. (en) « Jihad : Holy strugle or holy war », sur Carm.org
  12. Jacob Neusner, Bruce D. Chilton et R. E. Tully, Just War in Religion and Politics, University Press of America, , pp. 145-148
  13. « La viande des Juifs et des Chrétiens », sur 3ilmchar3i.net
  14. « Français », sur Fleurislam.net
  15. « Comment doit-on s'habiller en Islam », sur Islamweb.net