Ghulāt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ghulat (arabe: غلت extrémiste, exagérant) est l'adjectif dérivant du nom Ghuluww (arabe: غلاة) (extrémisme, exagération).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le terme est utilisé par les musulmans chiites des courants majoritaires (duodécimain, ismaélisme, zaydisme) pour décrire les groupes musulmans minoritaires chiites (alaouites, kaysanites, alévis, hurufisme), qui du point de vue de la majorité, exagèrent le statut de certains saints ou membres de la famille du prophète de l'islam Mahomet (le plus courant étant Ali). Ces groupes seraient allés trop loin dans l'attribution de la divinité à une personne, jusqu'au point, interdit en islam, de l'associer à Dieu.

Le terme a également désigné d'autres sectes chiites disparues[1].

On peut citer :

  • Bazighisme
  • Dhammisme
  • Ghurabisme
  • Nuqtavisme
  • Bayanisme
  • Harbisme
  • Riyahisme
  • Janahisme
  • Mughirisme
  • Ya’furisme

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Moosa, Matti (1987). Extremist Shiites: the ghulat sects. Syracuse University Press