Madhhab

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le mot madhhab ou mazhab (arabe : مذهب [maḏhab], pluriel : مذاهب [maḏhâhib], conception ; école juridique musulmane) évoque en arabe une voie suivie dans l'interprétation des sources traditionnelles (Coran et sounnah). Ce terme se réfère au fiqh, la jurisprudence musulmane.

Écoles[modifier | modifier le code]

Répartition des écoles juridiques dans l'islam contemporain

Sunnisme[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Sunnisme.

Chiisme[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Chiisme.

Kharidjisme[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Kharidjisme.

Disparues ou marginalisées[modifier | modifier le code]

Plusieurs écoles sunnites anciennes ont disparu ou été marginalisées :

Histoire récente[modifier | modifier le code]

Le 6 juillet 1959, Mahmoud Chaltout, recteur de la mosquée al-Azhar du Caire délivre une fatwa historique reconnaissant le jafarisme (ja`fari) comme un madhhab, une école juridique musulmane qui est religieusement correcte à suivre dans le culte, comme peuvent l'être d'autres écoles de jurisprudence sunnites. Par la suite, l'institut d'Al-Azhar prendra ses distances avec cette décision, tout comme la majorité des sunnites[réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]