Bleu de Gex

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gex et Septmoncel.
Bleu de Gex
Bleu de Gex.jpg

tranche de bleu de Gex

Pays d’origine
Région
Lait
Pâte
Appellation
Volume commercialisé
510 t ()
550 t ()
533 t ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Aire de production
135 000 ha ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Le bleu de Gex Haut-Jura ou bleu de Septmoncel est un fromage au lait de vache à pâte persillée produit dans les plateaux du Haut-Jura, à cheval sur les départements de l'Ain et du Jura en France. Son appellation d'origine est préservée via le label AOC depuis le 20 septembre 1977 et AOP depuis le 25 septembre 2008. C'est un bleu doux. Le mot « Gex » est imprimé en relief sur la croûte. Les moines de l'abbaye de Saint-Claude le fabriquaient déjà au XIIIe siècle.

Fabrication et production[modifier | modifier le code]

Le bleu de Gex est produit par 48 agri-producteurs de lait et leurs deux fruitières ainsi que deux fromageries artisanales situées à Chezery-Forens (Ain), Lajoux (Jura), Les Moussières (Jura) et Villard-Saint-Sauveur (Jura), qui fournissent un volume de fabrication annuel total d'environ 558 tonnes par an[1].

C'est un fromage au lait cru de vache de race montbéliarde ou simmental, à pâte persillée (ou bleu), non pressée et non cuite, d'un poids moyen de 7,5 kg.

Sa période de consommation idéale s'étale de mai à juillet, mais aussi d'avril à novembre, après un affinage de deux mois. Il peut s'accompagner de vins vieux comme les portos.

Production : 518 tonnes en 1996, 498 tonnes en 1998, 520 tonnes en 2000, 558 tonnes en 2010.

Le bleu de Gex, à faces planes avec des angles nettement arrondis entre les faces et le talon, mesure 31 à 35 cm de diamètre et 10 cm d'épaisseur et pèse 6 à 9 kg.

Le bleu de Gex contient 29% de matière grasse dans le produit fini (50% dans le produit sec).

Protection et promotion[modifier | modifier le code]

Bleu de Gex

L'aire exclusive de fabrication pour le commerce du bleu de Gex a été fixée par un jugement du tribunal de Nantua en date du [2]. Cette aire s'étend du Grand-Abergement (Ain) jusqu'à Saint-Laurent-en-Grandvaux (Jura)[2]. Elle a été confirmée par un décret du et elle bénéficie de l'AOP depuis le . Le Syndicat Interprofessionnel de Défense du Bleu de Gex Haut-Jura, ayant son siège à Poligny (Jura), regroupe les producteurs et les transformateurs de ce fromage.

D'autre part, la Confrérie des amateurs du Bleu de Gex[3], ayant son siège à Gex (Ain), œuvre depuis 1995[4] à la promotion de ce fromage.

Aire d'appellation[modifier | modifier le code]

Zone AOC Bleu de Gex.
  •      Communes totalement intégrées.
  •      Communes partiellement intégrées.

Communes de Apremont, Bellecombe, Belleydoux, Les Bouchoux, Champfromier, Charix, Chassal, Château-des-Prés, La Chaumusse, Chaux-des-Prés, La Chaux-du-Dombief, Chézery-Forens, Choux, Confort, Coiserette, Coyrière, Échallon, Fort-du-Plasne, Gex, Giron, Le Grand-Abergement, Grande-Rivière, Lac-des-Rouges-Truites, Lajoux, Lalleyriat, Lamoura, Lancrans, Lavancia-Epercy (à l'exclusion de la partie de cette commune correspondant à l'ancienne section de commune d'Epercy), Larrivoire, Léaz, Lélex, Lézat, Longchaumois, Mijoux, Molinges, Les Molunes, Montanges, La Mouille, Les Moussières, La Pesse, Le Petit-Abergement, Plagne, Les Piards, Le Poizat, Prémanon, Prénovel, La Rixouse, Rogna (Jura), Saint-Claude, Saint-Germain-de-Joux, Saint-Laurent-en-Grandvaux, Saint-Maurice-Crillat (à l'exclusion de la partie de cette commune correspondant à l'ancienne commune de Crillat), Saint-Pierre, Septmoncel, Tancua, Vaux-lès-Saint-Claude, Villard-Saint-Sauveur, Villard-sur-Bienne, Viry, Vulvoz ; les parties situées à une altitude d'au moins 800 mètres des communes de Billiat, Châtillon-en-Michaille, Collonges, Crozet, Divonne-les-Bains, Échenevex, Farges, Injoux-Génissiat, Péron, Saint-Jean-de-Gonville, Sergy, Thoiry, Vesancy, Villes et la partie de la commune de Bellegarde-sur-Valserine située au Nord-Est du Rhône ou de la Valserine.

Galerie[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Présentation de l'AOC Bleu de Gex Haut-Jura dans le portail de l'INAO. Page consultée le 20 décembre 2011.
  2. a et b « L'AOP du Bleu de Gex », sur le site du syndicat du Bleu de Gex (consulté le 9 février 2014).
  3. « Confrérie des Amateurs du Bleu de Gex », sur le site de la Communauté de communes du Pays de Gex (consulté le 9 février 2014).
  4. « Les accros du Bleu de Gex se mettent à table ! », sur la Voix de l'Ain en ligne (consulté le 9 février 2014).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]