Longchaumois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Longchaumois
Grenier Fort à Longchaumois
Grenier Fort à Longchaumois
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Jura
Arrondissement Arrondissement de Saint-Claude
Canton Canton de Morez
Intercommunalité Communauté de communes du Haut Jura
Maire
Mandat
Jean-Gabriel Nast
2014-2020
Code postal 39400
Code commune 39297
Démographie
Population
municipale
1 184 hab. (2014)
Densité 21 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 27′ 41″ nord, 5° 56′ 00″ est
Altitude Min. 470 m
Max. 1 411 m
Superficie 57,6 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Franche-Comté

Voir sur la carte administrative de Franche-Comté
City locator 14.svg
Longchaumois

Géolocalisation sur la carte : Franche-Comté

Voir sur la carte topographique de Franche-Comté
City locator 14.svg
Longchaumois

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Longchaumois

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Longchaumois

Longchaumois est une commune française située dans le département du Jura en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Hauts-de-Bienne Les Rousses Rose des vents
Hauts-de-Bienne
Villard-sur-Bienne
N Prémanon
O    Longchaumois    E
S
La Rixouse Saint-Claude Lamoura

Économie[modifier | modifier le code]

L'entreprise d'optique Julbo (lunettes solaires de sport, masques de ski) a son siège social à Longchaumois. Elle y emploie environ 90 personnes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Longchaumois.svg

Les armes de la commune se blasonnent ainsi :

D'azur au sapin arraché d'argent dont le tronc est une épée pommetée sans garde du même, au chef cousu de gueules chargé d'une fleur de souci d'or.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 en cours Jean-Gabriel Nast UMP-LR Professeur Histoire Géographie au lycée victor bérard de Morez dans le Jura

Nom des habitants[modifier | modifier le code]

Le gentilé des habitants de Longchaumois est Chaumerands.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[2],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 1 184 habitants, en augmentation de 2,78 % par rapport à 2009 (Jura : -0,23 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
2 090 2 141 2 130 2 115 2 001 1 877 1 832 2 040 1 790
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 841 1 815 1 804 1 745 1 765 1 864 1 888 1 806 1 808
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 745 1 711 1 542 1 289 1 136 1 017 933 835 789
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014
773 741 671 741 945 1 092 1 141 1 184 1 184
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint Jean Baptiste possède un chœur gothique et une nef romane. On peut y admirer un Christ en bois.

On trouve également la maison de la flore dans cette commune.

À proximité de l'église se trouve également un grenier fort. Construction typiquement jurassienne, le grenier fort est particulièrement bien isolé de l'humidité et du froid. Il permettait de conserver grains et farine.


Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Claude Prost, dit Lacuzon (Longchaumois v. 1607 - Milan, Italie 1681) : résistant et indépendantiste comtois. Pour plus d'information : Biographie de Claude Prost dit Lacuzon
  • François Bailly-Maître (1985- ) est un coureur cycliste français. Spécialiste du VTT, il pratique le cross country et l'enduro.
  • Jean-François Lacourt dit Jenlain (1943-) est un grand spécialiste du milieu folk-trad[5].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]