Château-des-Prés

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Château (homonymie).

Château-des-Prés
Château-des-Prés
Mairie de Château-des-Prés
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Jura
Arrondissement Saint-Claude
Canton Saint-Laurent-en-Grandvaux
Intercommunalité Communauté de communes la Grandvallière
Maire
Mandat
Catherine Fontanez
2014-2020
Code postal 39150
Code commune 39115
Démographie
Gentilé Châtelands
Population
municipale
203 hab. (2015 en augmentation de 10,93 % par rapport à 2010)
Densité 24 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 30′ 06″ nord, 5° 53′ 55″ est
Altitude Min. 890 m
Max. 1 070 m
Superficie 8,62 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Franche-Comté

Voir sur la carte administrative de Franche-Comté
City locator 14.svg
Château-des-Prés

Géolocalisation sur la carte : Jura

Voir sur la carte topographique du Département du Jura
City locator 14.svg
Château-des-Prés

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Château-des-Prés

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Château-des-Prés

Château-des-Prés est une commune française située dans le département du Jura en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Grande-Rivière Rose des vents
Nanchez
(Chaux-des-Prés)
N Hauts de Bienne
O    Château-des-Prés    E
S
Villard-sur-Bienne

Économie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 en cours Catherine Fontanez   Ouvrière

Nom des habitants[modifier | modifier le code]

Le gentilé de ses habitants est Châtelands.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[2].

En 2015, la commune comptait 203 habitants[Note 1], en augmentation de 10,93 % par rapport à 2010 (Jura : -0,36 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
320323358368293304301297233
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
201209197180183166178165175
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
175169174166165175156138146
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
162162141168195166172183203
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Patrimoine religieux[modifier | modifier le code]

  • Ermitage (XVIIIe s), aujourd'hui gîte, sis aux Frasses-en-Haut, au lieu-dit "les Frasses", inscrit à l'IGPC depuis 2005[5];
  • Église Saint-Georges (XIXe s), inscrite à l'IGPC depuis 2005[6]
  • Monument à la Vierge (XIXe s), Rue des Lavoirs, inscrit à l'IGPC depuis 2005[7]
  • Presbytère (XIXe s), aujourd'hui maison, Route du Jura, inscrit à l'IGPC depuis 2005[8]
  • Croix de chemin (XIXe s), Rue des Lavoirs, au lieu-dit "la Loye", inscrite à l'IGPC depuis 2005[9]
  • Croix monumentale (XIXe s), Rue du Faye-Parcours, au lieu-dit "Puy Rouge", inscrite à l'IGPC depuis 2005[10]

Patrimoine civil[modifier | modifier le code]

  • Fermes (XVIIIe-XIXe s), inscrites à l'IGPC depuis 2005[11],[12],[13],[14],[15],[16];
  • Borne routière (XIXe s), sur la RD 437, au lieu-dit "Sous les Queues", inscrite à l'IGPC depuis 2005[17];
  • Lavoirs (XIXe s), Rue des Lavoirs, inscrits à l'IGPC depuis 2005[18],[19];
  • Fontaine (XXe s), Route du Jura, inscrite à l'IGPC depuis 2005[20];
  • Fromagerie (XXe s), inscrite à l'IGPC depuis 1991[21];
  • Monument aux morts (XXe s), Route du Jura, inscrit à l'IGPC depuis 2005[22];
  • Poste (XXe s), aujourd'hui maison, inscrite à l'IGPC depuis 2005[23].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  2. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  5. « Ermitage (XVIIIe s) », notice no IA39001821, base Mérimée, ministère français de la Culture
  6. « Église Saint-Georges (XIXe s) », notice no IA39001814, base Mérimée, ministère français de la Culture
  7. « Monument à la Vierge (XIXe s) », notice no IA39001824, base Mérimée, ministère français de la Culture
  8. « Presbytère (XIXe s) », notice no IA39001815, base Mérimée, ministère français de la Culture
  9. « Croix de chemin (XIXe s) », notice no IA39001823, base Mérimée, ministère français de la Culture
  10. « Croix monumentale (XIXe s) », notice no IA39001816, base Mérimée, ministère français de la Culture
  11. « Ferme de la Loye 1 (XIXe s) », notice no IA39001822, base Mérimée, ministère français de la Culture
  12. « Ferme de la Loye 2 (XVIIIe s) », notice no IA39001828, base Mérimée, ministère français de la Culture
  13. « Ferme de la Loye 3 (XIXe s) », notice no IA39001829, base Mérimée, ministère français de la Culture
  14. « Ferme des Frasses en Bas 1 (XIXe s) », notice no IA39001817, base Mérimée, ministère français de la Culture
  15. « Ferme des Frasses en Bas 2 (XVIIIe-XIXe-XXe s) », notice no IA39001818, base Mérimée, ministère français de la Culture
  16. « Ferme des Frasses en Bas 3 (XVIIIe-XIXe s) », notice no IA39001819, base Mérimée, ministère français de la Culture
  17. « Borne routière (XIXe s) », notice no IA39001832, base Mérimée, ministère français de la Culture
  18. « Lavoir 1 (XIXe s) », notice no IA39001830, base Mérimée, ministère français de la Culture
  19. « Lavoir 2 (XIXe s) », notice no IA39001831, base Mérimée, ministère français de la Culture
  20. « Fontaine (XXe s) », notice no IA39001826, base Mérimée, ministère français de la Culture
  21. « Fromagerie (XXe s) », notice no IA39000029, base Mérimée, ministère français de la Culture
  22. « Monument aux morts (XXe s) », notice no IA39001825, base Mérimée, ministère français de la Culture
  23. « Ancienne poste (XXe s) », notice no IA39001827, base Mérimée, ministère français de la Culture