Le Petit-Abergement

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir L'Abergement.

Le Petit-Abergement
Le Petit-Abergement
Vue du village.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Métropole Ain
Arrondissement Nantua
Canton Hauteville-Lompnes
Commune Haut Valromey
Statut Commune déléguée
Maire délégué Jacques Savoye
2016-2020
Code postal 01260
Code commune 01292
Démographie
Population 132 hab. (2016 en diminution de 3,65 % par rapport à 2011)
Densité 4,9 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 02′ 00″ nord, 5° 39′ 52″ est
Altitude Min. 706 m
Max. 1 177 m
Superficie 26,95 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Haut Valromey
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ain

Voir sur la carte administrative de l'Ain
City locator 15.svg
Le Petit-Abergement

Géolocalisation sur la carte : Ain

Voir sur la carte topographique de l'Ain
City locator 15.svg
Le Petit-Abergement

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Le Petit-Abergement

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Le Petit-Abergement

Le Petit-Abergement est une commune déléguée de la commune française de Haut Valromey, située dans le département de l'Ain en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Située dans la vallée du Valromey, la commune est entourée de forêts.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Les Neyrolles Rose des vents
Brénod N Le Grand-Abergement (Haut-Valromey)
O    Le Petit-Abergement    E
S
Champdor (Champdor-Corcelles) Ruffieu

Toponymie[modifier | modifier le code]

En ancien francoprovençal, un abergement était un territoire donné par son suzerain à son vassal, paysan ou non, et moyennant une redevance annuelle. Ce mode de location à très long terme avait pour but de favoriser le défrichement des terres et le développement agricole.

On trouve également trois autres communes dans l'Ain portant ce nom typique du Jura débordant également en Saône-et-Loire, dans la Côte-d'Or et le Doubs : L'Abergement-Clémenciat, Le Grand-Abergement, L'Abergement-de-Varey. Il semble désigner des concessions agricoles à des colons du XIe au XVe siècle.

Il existe dans le Jura une commune au nom quasi-homonyme, Abergement-le-Petit.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , Le Petit-Abergement fusionne avec Le Grand-Abergement, Hotonnes et Songieu pour former la commune nouvelle de Haut Valromey dont la création est actée par un arrêté préfectoral du [1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Mairie.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
juin 1995 mars 2008 Gilbert Niogret    
mars 2008 2016 Jacques Savoye    
Les données manquantes sont à compléter.
Liste des maires délégués
Période Identité Étiquette Qualité
2016   Jacques Savoye    

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune fait partie du syndicat mixte du bassin versant du Séran.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[3].

En 2016, la commune comptait 132 habitants[Note 1], en diminution de 3,65 % par rapport à 2011 (Ain : +5,73 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
672746776645638669626682649
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
579561538518508515460474427
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
376355346299301288292254244
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
226186172144141141141141135
2016 - - - - - - - -
132--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Il existe des élevages de chevaux de trait comtois et de chevaux Anglo-Paint Horse. la société A2C située au Dombier, qui fabrique du matériel pour le traitement du bois et divers équipements de manutention.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église Saint-Étienne.

L'église Saint-Étienne fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le .

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Corinne Niogret (Nantua, Ain 1972) : biathlète française. Médaillée d'or en relais aux Jeux Olympiques d'Albertville (1992) et de bronze aux Jeux Olympiques de Lillehammer (1994). Elle est originaire du Petit-Abergement.
  • Marie Morel (1954) : Artiste peintre et éditrice française.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]