Paria (confiture)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La paria, en bressan : parya[1], est un type d'aliment typiquement bressan s'apparentant à la confiture et dont les origines très anciennes remontent au moins au XVIIe siècle ; Antoine Furetière évoque ainsi « un “vin cuit” particulièrement répandu qu’on […] étend sur du pain pour le gouster les enfans[2] ».

Préparation[modifier | modifier le code]

Elle consiste en la lente cuisson durant une longue durée (12 heures) de pommes puis de poires[3]. Au cours de la cuisson, il est nécessaire de régulièrement remuer la mixture en préparation à l'aide d'un outil, appelé en bressan le « vélyo[3] », de façon que les fruits ne touchent pas le fond du récipient[4]. La préparation n'inclut rien d'autre que des fruits.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Collectif sous la direction de Jean-Baptiste Martin, Qu'elle était riche notre langue !, édition Maison de Pays en Bresse, (ISBN 2-9509281-1-0), p. 96.
  2. Delphine Balvet, La Consommation de productions locales en Bresse de l’Ain : pratiques et représentations alimentaires, Lyon, Thèse de doctorat, Faculté d’anthropologie et de sociologie, université Lumière Lyon-II, (lire en ligne).
  3. a et b Magdeleine Barralon, « Paria : la confiture de poires de Bresse », Le Progrès,‎ (lire en ligne).
  4. Olivier Leroy, « Fête de la paria : la confiture de poires reine de Saint-Étienne-du-Bois », Le Progrès,‎ (lire en ligne).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Collectif, L’Inventaire du patrimoine culinaire de la France, Rhône-Alpes : produits de terroir et recettes traditionnelles, Paris, Albin Michel, , 574 p., p. 154-155

Liens externes[modifier | modifier le code]