Vyborg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec la ville de Viborg au Danemark
Vyborg
Выборг
Blason de Vyborg
Héraldique
Drapeau de Vyborg
Drapeau
Vyborg depuis la tour Saint-Olaf du château de Vyborg.
Vyborg depuis la tour Saint-Olaf du château de Vyborg.
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Nord-Ouest
District fédéral Nord-Ouest
Sujet fédéral Flag of Leningrad Oblast.svg Oblast de Léningrad
Maire Vassili Ossipov
Code OKATO 41 417
Indicatif +7 81378
Démographie
Population 80 896 hab. (2013)
Densité 793 hab./km2
Géographie
Coordonnées 60° 42′ N 28° 46′ E / 60.7, 28.767 ()60° 42′ Nord 28° 46′ Est / 60.7, 28.767 ()  
Altitude 10 m
Superficie 10 200 ha = 102 km2
Fuseau horaire UTC+04:00 (MSK)
Heure de Moscou
Divers
Fondation 1293
Statut Ville depuis 1403
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Léningrad

Voir sur la carte administrative de l'Oblast de Leningrad
City locator 14.svg
Vyborg

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte administrative de Russie européenne
City locator 14.svg
Vyborg

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte topographique de Russie européenne
City locator 14.svg
Vyborg
Liens
Site web www.city.vbg.ru
Sources
Liste des villes de Russie

Vyborg (en russe : Выборг, en finnois : Viipuri, en suédois : Viborg) est une ville de l'oblast de Léningrad, en Russie, et le centre administratif du raïon de Vyborg. Sa population s'élevait à 80 896 habitants en 2013.

La ville hanséatique est à la frontière entre les mondes slavo-russe et finno-scandinaves. Elle a changé plusieurs fois de domination, devenant soviétique à la fin de la Seconde Guerre mondiale, puis russe.

Géographie[modifier | modifier le code]

Vyborg est située sur l'isthme de Carélie, au fond de la baie de Vyborg, à 130 km au nord-ouest de Saint-Pétersbourg et et à 38 km au sud de la frontière russo-finlandaise, à l'endroit où le canal de Saimaa entre dans le golfe de Finlande. Viipuri était sur une des branches de la Vuoksi qui s'est asséchée progressivement du XVIIe siècle, suite au rebond post-glaciaire[1],[2],[s 1]Au XVIIe siècle on disait encore que Viipuri était située au bord de la Vuoksi[s 2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La région était habitée par des Caréliens qui seront progressivement dominés par la République de Novgorod et la Suède. L'histoire de Vyborg liée à celle du fief de Viipuri et de son château de Vyborg bâti en 1293 par le maréchal suédois Torkel Knutsson pendant la troisième croisade de Finlande (en) une période cruciale des conflits entre Suède et la République de Novgorod sur la dominance de Finlande[3]. Après le traité de Nystad en 1721, la Suède perd la forteresse au profit de la Russie.

Vyborg devient le chef-lieu du gouvernement de Vyborg sous l'Empire russe jusqu'en 1812, puis celui de la province de Viipuri dans le Grand-duché de Finlande jusqu'à l'indépendance en 1917 et au début de la Seconde Guerre mondiale, elle est alors la deuxième ville de Finlande par le nombre d'habitants.

Son annexion par l'Union soviétique a été ratifiée lors du traité de paix de Moscou de 1940 qui mettait fin à la guerre d'Hiver, qui opposa les deux pays pendant l'hiver 1939-1940.

Économie[modifier | modifier le code]

Les principales entreprises de la ville sont :

  • OAO Kverner-Vyborg Verf (ОАО Квернер-Выборг Верфь) : construction navale. Chantier ouvert en 1947 ; 1 500 salariés[4].
  • ZAO Vyborgski TsBK (ЗАО Выборгский ЦБК) : films polymères, papier, etc.

Ville portuaire sur le golfe de Finlande, Vyborg est spécialisé dans le trafic de vrac avec un trafic de 2 millions de tonnes par an (2005)[5].

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population [6] :

Avant la Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Année 1815[7] 1840[7] 1850[7] 1860[7] 1870[7] 1880[7] 1890[7] 1900[7] 1910[7] 1920[7] 1930[8] 1939[8]
Population &0000000000002746.0000002 746 &0000000000004737.0000004 737 &0000000000008618.0000008 618 &0000000000005421.0000005 421 &0000000000010619.00000010 619 &0000000000014055.00000014 055 &0000000000020763.00000020 763 &0000000000032312.00000032 312 &0000000000027508.00000027 508 &0000000000030071.00000030 071 &0000000000055750.00000055 750 &0000000000074403.00000074 403

Après la Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Année 1959[9] 1970[10] 1979[11] 1989[12] 2002[13] 2010[14]
Population &0000000000051088.00000051 088 &0000000000065188.00000065 188 &0000000000075573.00000075 573 &0000000000080924.00000080 924 &0000000000079224.00000079 224 &0000000000079962.00000079 962

Diagramme[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Sont nés à Vyborg :

Voir la catégorie : Naissance à Vyborg.

Culture[modifier | modifier le code]

La bibliothèque de la ville est une des réalisations majeures de l'architecte finlandais Alvar Aalto.

Fondé en 1993, le festival de film « Fenêtre sur l'Europe » est organisé chaque été dans la ville de Vyborg[15].

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fi) Matti Saarnisto, Karjalan geologia – Karjalan luonnonmaiseman synty, p. 64-78 in Viipurin läänin historia I, Karjalan synty, Lappeenranta, Karjalan kirjapaino,‎ 2003 (ISBN 952-5200-37-X)
  2. (fi) H. Parland, Viipurin ja sen ympäristön vesiväylien muutokset geologian ja historian valossa, p. 91-100, Helsinki, Suomen muinaismuistoyhdistys,‎ 1995 (ISBN 951-9057-18-8)
  3. (en) Энциклопедия Города России, Moscow, Большая Российская Энциклопедия,‎ 2003 (ISBN 5-7107-7399-9), p. 95
  4. (en) vyborgshipyard.ru
  5. (fr) la mission économique du consulat de France.
  6. (ru) Recensements de 1959, 1970 et 1979 sur www.webgeo.ru — Résultats préliminaires du recensement du 14 octobre 2010 [1]
  7. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j (fi) « Suomen tilastollinen vuosikirja 1925 , p. 9, tableau 11 », Tilastollinen päätoimisto (consulté le 15 janvier 2014)
  8. a et b (fi) Suomen tilastollinen vuosikirja 1940, p. 14, tableau 13. Kaupunkien, kauppalain ja taajaväkisten yhdyskuntain väkiluku vuosina 1815–1940 (Kirkonkirjoihin ja siviilirekisteriin merkitty väestö)
  9. (ru) demoscope.ru, « Vsesojuznaja perepis naselenija 1959 g. Gorodskoi. », Демоскоп Weekly, demoscope.ru (consulté le 15 janvier 2014)
  10. (ru) demoscope.ru, « Vsesojuznaja perepis naselenija 1970 g. Gorodskoi. », Демоскоп Weekly, demoscope.ru (consulté le 15 janvier 2014)
  11. (ru) demoscope.ru, « Vsesojuznaja perepis naselenija 1979 g. Gorodskoi. », Демоскоп Weekly, demoscope.ru (consulté le 15 janvier 2014)
  12. (ru) demoscope.ru, « Vsesojuznaja perepis naselenija 1989 g. Gorodskoi. », Демоскоп Weekly, demoscope.ru (consulté le 15 janvier 2014)
  13. (ru) demoscope.ru, « Vserossijskaja perepis naselenija 2002 g. Gorodskoi. », Демоскоп Weekly, demoscope.ru (consulté le 15 janvier 2014)
  14. (ru) Federalnaja služba gosudarstvennoi statistiki (Venäjän federaation tilastovirasto), www.gks.ru, « Vserossijskaja perepis naselenija 2010. Tom 1. Tšislennost i razmeštšenije naselenija. », ИИЦ «Статистика России»,‎ 2012 (consulté le 15 janvier 2014)
  15. (ru) site officiel du festival Окно в Европу.
  1. Seppovaara 1984, p. 13-18.
  2. Seppovaara 1984, p. 15.