Canal de Saimaa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canal de Saimaa
Le canal de Saimaa à Lappeenranta.
Le canal de Saimaa à Lappeenranta.
Image illustrative de l'article Canal de Saimaa
Géographie
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Début Lappeenranta
61° 04′ 43″ N 28° 16′ 24″ E / 61.078507, 28.273308  
Fin Vyssotsk (Russie)
60° 36′ 41″ N 28° 33′ 02″ E / 60.611332, 28.550481  
Caractéristiques
Longueur 42,9 km
Largeur 34 à 55 m
Infrastructures
Écluses 8
Hauteur des chutes d'écluses Moyenne : 9,6 m
Maximale : 12,4 m
Histoire
Année début travaux 1845
Année d'ouverture 1856
Inauguration 7 septembre 1856

Le canal de Saimaa (en finnois : Saimaan kanava, en suédois : Saima kanal, en russe : Сайменский канал) est un canal de navigation qui relie le lac Saimaa en Finlande à la baie de Vyborg, en Russie.

Le canal, le plus important de Finlande[1], permet de rejoindre le réseau des voies de navigation de la région des lacs en Finlande et d'offrir à la ville de Kuopio, en Savonie du Nord, un débouché maritime sur le golfe de Finlande.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canal est creusé de 1845 à 1856 et inauguré le 7 septembre 1856. Il relie Lappeenranta et Viipuri (actuellement Vyborg en Russie), villes appartenant à l'époque au grand-duché autonome de Finlande rattaché à la Russie impériale.

Lors du traité de Moscou de 1940, l'isthme de Carélie et la ville de Vyborg sont cédés par la Finlande à l'Union soviétique. Le canal se retrouve coupé en deux et toute navigation est alors interrompue pendant plus de 20 ans[2]. En 1963, un traité permet à la Finlande de louer pour une durée de cinquante ans la partie russe du canal ainsi que l'île Maly Vyssotski (Ravansaari). Un nouveau canal, plus large et plus profond, est creusé par les Finlandais et ouvert à la circulation en 1968[2].

Le 26 septembre 2008, la Finlande et la Russie signent un protocole d'achèvement du processus de négociation en vue d'une prorogation de cinquante années du bail de la Finlande sur la partie louée du canal au-delà de 2013[3]. Le 27 mai 2010, le Premier ministre russe Vladimir Poutine et le Premier ministre de Finlande, Matti Vanhanen, signent un nouveau contrat[4]. Le 16 novembre 2011 , le président russe Dmitri Medvedev signe la loi fédérale № 315-FZ[5],[6]. Le 17 février 2012, le nouvel accord entre en vigueur[7].

Selon les termes de l'accord, le loyer annuel est de 1,22 millions d'euros, le bail est révisable tous les dix ans[8] et l'île Maly Vyssotski retourne sous souveraineté russe. La partie louée du canal ne fait pas partie de l'Union européenne et le droit russe s'y applique avec quelques exceptions concernant les règles maritimes et l'embauche d'équipage sur le canal (qui tombe sous juridiction finlandaise).

La direction des musées de Finlande a classé le canal parmi les sites culturels construits d'intérêt national[2].

Description[modifier | modifier le code]

Le canal débute à Lappeenranta en Finlande sur le lac Saimaa. Le trajet emprunte le lac Nuijamaa (fi), sur la frontière russo-finlandaise, et trois autres lacs plus petits situés en Russie. Dans sa partie terminale, le trajet n'est plus canalisé, il traverse la baie de Vyborg pour déboucher sur le golfe de Finlande près de la ville de Vyssotsk, en Russie.

Trafic[modifier | modifier le code]

Trafic de voyageurs[modifier | modifier le code]

La partie finlandaise du canal a reçu de 21 000 à 23 000 voyageurs par an. En 2011, les voyageurs en croisière ont été 20 500[9]. Dans les années 2000, les bateaux de plaisance ont transporté annuellement 1 600 à 2 400 personnes[9].

Pour les passagers se rendant en Finlande, le visa russe n'est pas requis mais le passeport est obligatoire et contrôlé à la frontière. Les euros sont acceptés pour le payement des taxes.

Transport de marchandises[modifier | modifier le code]

En 2011, le canal a vu passer 1,76 millions de tonnes de marchandises dont 1,64 millions pour l'international et 0,12 tonnes à destination de ports finlandais[9]. En 2011, la part de bois brut transporté est de 672 000 tonnes[9].

Dimensions[modifier | modifier le code]

  • Longueur : 42,9 km (dont 19,6 km en territoire russe et 23,3 km en territoire finlandais)
  • Largeur : de 34 à 55 m
  • Dénivelé du lac Saimaa au golfe de Finlande : 75,7 m
  • Dimensions maximales des bateaux autorisés à transiter sur le canal (Saimax) :

Écluses[modifier | modifier le code]

Trois écluses sont situées sur la partie finlandaise du canal (Mälkiä, Mustola, Soskua) et cinq autres sur la partie russe (Pälli, Ilistoïe, Svetotchnoïe, Iskrovka, Brousnitchnoïe)[10],[2]:

Écluses et longueur des biefs.
Nom
car. latins
Nom
car. cyrilliques
Dénivelé
(m)
Position Pays
Mälkiä (fi) Мялкия 12,4 m 61° 04′ 15″ N 28° 18′ 14″ E / 61.07083, 28.30389 (Écluse de Mälkiä) Finlande
Mustola (fi) Мустола 7,2 m 61° 03′ 45″ N 28° 18′ 59″ E / 61.0625, 28.31639 (Écluse de Mustola) Finlande
Soskua Соскуа 8,3 m 61° 02′ 23″ N 28° 24′ 02″ E / 61.03972, 28.40056 (Écluse de Soskua) Finlande
Pälli Пялли 11,7 m 60° 54′ 26″ N 28° 36′ 55″ E / 60.907227, 28.615179 (Écluse de Pälli) Russie
Ilistoïe[11] Илистое 10,2 m 60° 53′ 36″ N 28° 37′ 22″ E / 60.893306, 28.622904 (Écluse d'Ilistoïe) Russie
Tsvetotchnoïe[12] Цветочное 5,5 m 60° 52′ 55″ N 28° 39′ 03″ E / 60.881817, 28.650756 (Écluse de Tsvetotchnoïe) Russie
Iskrovka[13] Искровка 11,4 m 60° 49′ 56″ N 28° 44′ 12″ E / 60.832155, 28.73661 (Écluse d'Iskrovka) Russie
Brousnitchnoïe[14] Брусничное 10,0 m 60° 48′ 38″ N 28° 44′ 14″ E / 60.810667, 28.737316 (Écluse de Brousnitchnoïe) Russie

Ponts[modifier | modifier le code]

Le canal est enjambé par:

  • 12 ponts routiers:
    • 6 en Finlande (3 mobiles et 3 fixes)
    • 6 en Russie (4 mobiles et 2 fixes)
  • 2 ponts ferroviaires fixes (un de chaque côté de la frontière).

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Office des transports finlandais: Canal de Saimaa
  2. a, b, c et d (fi) « Saimaan kanava », Museovirasto (consulté le 7 février 2015)
  3. « Moscou-Finlande: prorogation du bail du canal de Saimaa », RIA Novosti (consulté le 25 novembre 2008)
  4. 47news.ru: La location à la Finlande du Canal de Saimaa prolongée de 50 années
  5. « Sur la ratification du traité entre la Fédération de Russie et la République de Finlande de louer la République de Finlande la partie russe du canal de Saimaa et la région environnante et de la mise en œuvre de la navigation à travers le canal de Saimaa »
  6. Loi fédérale du 16 novembre 2011 so 315-FZ
  7. Domaine d'intérêt commun : Les présidents de la Russie et de la Finlande ont repris le travail d'équipe Sergey Toporkov
  8. (fi) « Laki Saimaan kanavan Venäjälle kuuluvan osan ja siihen liittyvän alueen vuokraamisesta Suomen tasavallalle sekä Saimaan kanavan kautta tapahtuvasta alusliikenteestä Venäjän kanssa tehdyn sopimuksen lainsäädännön alaan kuuluvien määräysten voimaansaattamisesta ja sopimuksen soveltamisesta », Helsinki, Finlex,‎ 4 février 2011 (consulté le 7 février 2015)
  9. a, b, c et d (fi) Statistiques de circulation sur le canal de Saimaa en 2011, Helsinki, Office des transports finlandais,‎ 2012 (ISBN 978-952-255-095-8, lire en ligne)
  10. (en) « Les écluses du canal de Saimaa », Office des transports finlandais
  11. anciennement en finnois : Lietjärvi
  12. anciennement en finnois : Rättijärvi
  13. anciennement en finnois : Särkijärvi
  14. anciennement en finnois : Juustila

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Geographylogo.svg

Les coordonnées de cet article :