Julius Krohn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Julius Krohn.jpg

Julius Leopold Fredrik Krohn, né le 19 avril 1835 à Vyborg et mort le 28 août 1888 dans la même ville, est un chercheur en poésie populaire finlandaise, un professeur de littérature finlandaise, un écrivain, un poète, un traducteur et un journaliste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Krohn a travaillé en tant que conférencier sur la langue finnoise à l'université d'Helsinki à partir de 1875 et en tant que professeur à partir de 1885. Il était l'un des chercheurs les plus notables en poésie folklorique finlandaise au XIXe siècle. Sa langue maternelle était l'allemand.

Travaux et influence[modifier | modifier le code]

Une contribution importante à une histoire de la littérature finlandaise fut sa thèse de doctorat, Suomenkielinen runollisuus ruotsinvallan aikana. Krohn fut également le premier à développer une méthode scientifique pour l'étude du folklore, la méthode historio-géographique.

Traductions[modifier | modifier le code]

Julius Krohn a effectué la traduction finnoise d’Ivanhoé, le célèbre roman écrit par Walter Scott. Le critique de la revue Kieletär avait désapprouvé, lors de la parution en 1871, le langage utilisé par le traducteur, qui revit sa traduction en tenant compte de ces critiques pour la seconde édition. Il traduisit également les œuvres du poète national finlandais Johan Ludvig Runeberg (1804-1877), qui écrivait en suédois.

Sources[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]