Éric de Poméranie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Éric de Poméranie
(da) Erik af Pommern
(sv) Erik av Pommern
Le roi Eric
Le roi Eric
Titre
Roi de Norvège
8 septembre 13891er juin 1442
(&&&&&&&&&&01925852 ans, 8 mois et 23 jours)
Couronnement 17 juin 1397 à kalmar
Prédécesseur Marguerite Ire de Danemark
Successeur Christophe de Bavière
Roi de Danemark
24 janvier 139623 juin 1439
(&&&&&&&&&&01585543 ans, 4 mois et 29 jours)
Couronnement 17 juin 1397 à kalmar
Prédécesseur Marguerite Ire de Danemark
Successeur Christophe de Bavière
Roi de Suède
23 juillet 139616 août 1434
(&&&&&&&&&&01390238 ans, 0 mois et 23 jours)
Couronnement 17 juin 1397 à kalmar
Prédécesseur Marguerite Ire de Danemark
Successeur Engelbrekt Engelbrektsson
Roi de Suède
14 octobre 143511 janvier 1436
(&&&&&&&&&&&&&0892 mois et 27 jours)
Prédécesseur Engelbrekt Engelbrektsson
Successeur Engelbrekt Engelbrektsson
Roi de Suède
1er septembre 14361er octobre 1439
(&&&&&&&&&&&011253 ans, 1 mois et 0 jour)
Prédécesseur Karl Knutsson
Successeur Karl Knutsson
Duc de Poméranie-Stolp
1er mars 14493 mai 1459
(&&&&&&&&&&&0371510 ans, 2 mois et 2 jours)
Prédécesseur Bogusław IX de Poméranie
Successeur Éric II de Poméranie
Biographie
Dynastie Maison de Poméranie
Nom de naissance Erik von Pommern
Date de naissance 1382
Lieu de naissance Rügenwalde (Duché de Poméranie)
Date de décès 3 mai 1459
Lieu de décès Rügenwalde (Duché de Poméranie)
Sépulture Eglise de Rügenwalde
Père Warcisław VII de Poméranie
Mère Marie de Mecklembourg-Schwerin
Conjoint Philippa d'Angleterre
Religion Catholique

Éric de Poméranie
Monarques de Danemark, Norvège et de Suède


Éric ou Erik Ier de Poméranie, (Rügenwalde 1382 - 1459), fut roi de Norvège en 1389 (sous le nom d' Éric III) et de Danemark (sous le nom d' Éric VII) et de Suède en 1396 (appelé Éric XIII). Duc de Stolp et de Stargard en Poméranie de 1449 à 1459.

Origine[modifier | modifier le code]

Né vers 1382 à Rügenwalde, fils du duc Warcisław VII de Poméranie mort en 1394 et de Marie de Mecklembourg-Schwerin morte en 1402[1], petit-neveu du roi Albert de Suède mais également arrière-petit-fils de Valdemar IV de Danemark, « Erik de Poméranie » meurt à Rügenwalde le 3 mai 1459.

Roi de l'Union[modifier | modifier le code]

Il fut choisi comme héritier par Marguerite Ire de Danemark et désigné comme corégent et successeur en Norvège dès 1387. Il est élu roi de Danemark (1395) puis de Suède (1396) et enfin couronné roi de l'Union de Kalmar le 17 juin 1397. Bien qu'il ait été déclaré majeur en 1400, l'union fut en réalité gouvernée par la reine Marguerite Ire jusqu'à la mort de celle-ci en 1412.

En 1408, il rachète aux Chevaliers Teutoniques l'île de Gotland qui leur avait été engagée en 1398 et il l'incorpore au Danemark. Dès 1413, il entre en conflit avec les comtes de Holstein pour affirmer les droits de la couronne danoise sur le duché de Schleswig mais il ne peut s'emparer du château de Gottorf. Le différend est soumis à l'arbitrage de l'empereur Sigismond Ier du Saint-Empire, qui confirme lors de la sentence d'Ofen en 1424 que le duché de Schleswig est un fief danois non héréditaire sur lesquels les comtes de Holstein n'ont aucun droit. En 1423, il part pour effectuer un pèlerinage en Terre-Sainte.

À son retour en 1425, il entre en conflit avec la Hanse, qu'il s'était aliénée en favorisant le commerce avec les Pays-Bas et en établissant un péage sur l'Øresund (1423-1430). Alliées au Comté de Holstein depuis 1426, les forces de la Hanse saccagent Bergen et en 1428, avec une flotte de 240 navires et 12 000 hommes, assiègent Copenhague, défendue victorieusement par la reine Philippa. Une trêve est signée à Horsens en 1432 et la paix est conclue à Vordingborg en 1435.

La pression fiscale et la charge de l'administration danoise liées à ces conflits provoquent le mécontentement des populations particulièrement en Suède. Après la révolte populaire menée par Engelbrekt Engelbrektsson en Dalécarlie de 1434 à 1436, les représentants des trois royaumes tentent en vain de rétablir la paix lors du congrès de Halmstad (1435-1436) en révisant la convention de Kalmar.

Au Danemark, la situation n'était pas meilleure et Éric, sans héritier, ne réussit pas à faire reconnaître comme son successeur présomptif son cousin le duc Bogislav de Poméranie. Entre 1439 et 1441, le roi Éric de Poméranie est destitué successivement des trois trônes qu'il occupe par la noblesse, qui fait appel à son neveu Christophe de Bavière. Il part pour l’exil, d’abord dans l’île de Gotland à partir de laquelle il ravage ses anciens États avec une flotte de pirates, puis dans son duché héréditaire de Stolp et de Stargard en Poméranie, où il règne jusqu'à sa mort en 1459.

Union[modifier | modifier le code]

Éric de Poméranie avait épousé en 1406 Philippine (1394-1430) fille du roi Henri IV d'Angleterre. Elle fut régente de Suède de 1424 à 1430 pendant ses périodes d'absence de ce royaume.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. cette dernière était la nièce de la reine Marguerite Ire car la fille de sa sœur Ingeborg (1347 morte le 16 juin 1370 qui avait épousé de Henri Ier de Mecklemburg-Schwerin

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lucien Musset, Les Peuples Scandinaves au Moyen Age, PUF, Paris, 1951