Armistice de Moscou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les territoires cédés par la Finlande à l'Union soviétique après la guerre de Continuation. Porkkala fut rendu à la Finlande en 1956.

La Finlande et l'Union soviétique signèrent l’armistice de Moscou le 19 septembre 1944, mettant fin à la guerre de Continuation. Cet armistice ne doit pas être confondu avec le traité de Paix de Moscou de 1940 mettant fin à la guerre d'Hiver entre les deux pays. Le traité de paix final fut signé entre la Finlande et l'URSS à Paris en 1947.

Conditions des paix[modifier | modifier le code]

Les conditions furent à peu près similaires à ce qui avait conclu lors du traité de paix de 1940 : la Finlande fut obligée de céder une partie de la Carélie (avec une perte territoriale plus grande qu'en 1940, abandonnant son débouché sur l'océan Arctique) et de Salla, ainsi que certaines îles du golfe de Finlande. Le nouvel armistice donnait aussi le contrôle de Petsamo à l'Union soviétique et la Finlande fut aussi obligée de lui louer Porkkala pour une période de 50 ans (pour l'usage de la marine soviétique ; cependant, la zone retourna sous contrôle finlandais en 1956).

La Finlande dut également verser l'équivalent à l'URSS de 300 millions de dollars au titre des réparations de guerre. Elle devait légaliser aussi les organisations communistes finlandaises et bannir les organisations que l'URSS considérait comme fascistes. La Finlande était aussi obligé d'expulser les troupes allemandes hors de son territoire ce qui conduira à la guerre de Laponie entre la Finlande et l'Allemagne nazie entre septembre 1944 et avril 1945.

Source[modifier | modifier le code]