Roche plutonique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Roche plutonique
granite :
Granite softgreen.jpg
gabbro :
Gabbro.jpg
syénite :
Syenite.jpg
granodiorite :
Mineraly.sk - granodiorit.jpg
diorite :
DioriteUSGOV.jpg

Les roches plutoniques (ou intrusives) se forment lors du refroidissement d'un magma en profondeur. La lenteur du processus (jusqu'à plusieurs dizaines de milliers d'années) permet aux roches de cristalliser. Ces roches sont généralement grenues et ont une grande extension géographique.

Les roches plutoniques sont présentes dans la plupart des massifs montagneux, dans leur racine, mais ne sont affleurantes que dans les anciens massifs, après leur démantèlement (Massif armoricain, Massif central).

Un massif de roches magmatiques plutoniques est appelé pluton.

Au sens large, les roches filoniennes (Aplite, Pegmatite), formées en périphérie des plutons, sont classées dans les roches plutoniques.

Classification[modifier | modifier le code]

Une des roches plutoniques couramment rencontrées est le granite. Cependant, il existe un large éventail de roches plutoniques, variant par leur composition minéralogique. Les grands groupes de roches plutoniques[1] sont déterminés par la proportions de minéraux clairs (Quartz, Feldspath et Feldspathoïde) et de minéraux foncés :


Classification simplifiée. En bleu, les domaines de roches courantes.

Roches plutoniques à quartz
Streckeisen for intrusive quartz igneous rocks fr.svg
Streckeisen for intrusive foid igneous rocks fr.svg
Roches plutoniques à feldspathoïdes

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Classification des roches plutoniques

Liens externes[modifier | modifier le code]