Veliki Oustioug

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Veliki Oustioug
Великий Устюг
Blason de Veliki Oustioug
Héraldique
Drapeau de Veliki Oustioug
Drapeau
Photo aérienne de Veliki Oustioug et de la rivière Soukhona (2001)
Photo aérienne de Veliki Oustioug et de la rivière Soukhona (2001)
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Nord
District fédéral Nord-Ouest
Sujet fédéral Drapeau de l'oblast de Vologda Oblast de Vologda
Maire F. Khabarov
Code postal 162390 — 162396
Code OKATO 19 410
Indicatif (+7) 81738
Démographie
Population 31 984 hab. (2013)
Densité 1 881 hab./km2
Géographie
Coordonnées 60° 46′ N 46° 18′ E / 60.767, 46.3 ()60° 46′ Nord 46° 18′ Est / 60.767, 46.3 ()  
Altitude 70 m
Superficie 1 700 ha = 17 km2
Fuseau horaire UTC+04:00 (MSK)
Heure de Moscou
Cours d'eau Soukhona, Ioug
Divers
Fondation 1147
Statut Ville
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Vologda

Voir sur la carte administrative de l'Oblast de Vologda
City locator 14.svg
Veliki Oustioug

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte administrative de Russie européenne
City locator 14.svg
Veliki Oustioug

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte topographique de Russie européenne
City locator 14.svg
Veliki Oustioug
Sources
Liste des villes de Russie

Veliki Oustioug (en russe : Великий Устюг) est une ville de l'oblast de Vologda, en Russie, et le centre administratif du raïon Velikooustiougski. Sa population s'élevait à 31 984 habitants en 2013.

Géographie[modifier | modifier le code]

Veliki Oustioug est située au point de confluence des rivières Soukhona et Ioug, qui forment la Dvina septentrionale. Elle se trouve à 396 km au nord-est de Vologda et à 754 km au nord-est de Moscou[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Veliki Oustioug est mentionnée pour la première fois dans une chronique de 1207. Elle a été fondée par des colons issus de la colonie de Gleden[2] qui dépendait alors de la principauté de Vladimir-Souzdal. Dès la création d'Oustioug, le monastère de l'Archange Michel fut construit[3] et la Vie de St Procope d'Oustioug (début du XIIIe siècle) confirme que la ville compte déjà de nombreuses églises.

Située à la jonction de routes commerciales importantes, la ville se transforma en un important centre d'industrie et de commerce au cours des XVIe et XVIIe siècles. Veliki Oustioug perdit son rôle-clé de port fluvial avec la diminution de l'importance de la route commerciale entre la Chine et l'Europe occidentale par la rivière Soukhona. Ce déclin fut encore amplifié par l'ouverture du canal de Suez en 1869.

La ville est connue pour ses remarquables produits de l'artisanat, comme l'argent en filigrane, l'écorce de bouleau découpée, la reliure décorative en cuivre et les objets décorés en alliage à base de sulfures métalliques (niello).

À quelques kilomètres, on trouve le magnifique monastère de la Trinité de Gleden, aujourd'hui musée.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[4]

Évolution démographique
1856 1897* 1926* 1939* 1959* 1970*
8 000 11 137 19 092 32 147 37 026 36 737
1979* 1989* 2002* 2010* 2012 2013
37 916 36 202 33 419 31 665 31 906 31 984


Personnalités[modifier | modifier le code]

Sont nés à Veliki Oustioug :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Distances à vol d'oiseau ou distances orthodromiques.
  2. Michael Klimenko, Ausbreitung des Christentums in Russland seit Vladimir dem Heiligen bis zum 17. Jahrhundert: Versuch einer Übersicht nach russischen Quellen, Berlin & Hambourg, Lutherisches Verlagshaus, 1969, p. 83.
  3. Amvrosi (Ornatsky), évêque de Pensa & Saratov, Istorija Rossiskoï Ierarchi, Moscou, 1811-1815, III, p. 312.
  4. « Recensements et estimations de la population depuis 1897 sur », sur pop-stat.mashke.org(ru) « Office fédéral de statistiques, Recensement de la population russe de 2010 », sur www.ru(ru) « Population résidente par municipalité de la Fédération de Russie au 1er janvier 2012 » [rar], sur gks.ru(ru) « Population résidente par municipalité de la Fédération de Russie au 1er janvier 2013 » [rar], sur gks.ru

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :