Musée des beaux-arts de Marseille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Musée des beaux-arts de Marseille
Le musée des beaux-arts de Marseilleau palais Longchamp.
Le musée des beaux-arts de Marseille
au palais Longchamp.
Informations géographiques
Pays Drapeau de la France France
Ville Marseille (4e)
Adresse Palais Longchamp,
13004 Marseille.
Coordonnées 43° 18′ 16″ N 5° 23′ 38″ E / 43.304414, 5.39387343° 18′ 16″ Nord 5° 23′ 38″ Est / 43.304414, 5.393873  
Informations générales
Date d’inauguration 1801

2013 Réouverture

Collections peinture, sculptures, dessins
Informations visiteurs
Site web Site officiel

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Musée des beaux-arts de Marseille

Géolocalisation sur la carte : Marseille

(Voir situation sur carte : Marseille)
Musée des beaux-arts de Marseille

Le musée des beaux-arts de Marseille, en Provence-Alpes-Côte d'Azur, est l'un des principaux musées de la ville. Installé dans une aile du palais Longchamp il présente une collection de peintures, sculptures et dessins du XVIe au XIXe siècle.

Historique[modifier | modifier le code]

Le musée des beaux-arts de Marseille a été créé par l'arrêté du 13 Fructidor an IX (31 août 1801) dit arrêté Chaptal du nom du ministre de l'Intérieur de l'époque Jean-Antoine Chaptal qui mettait en place quinze musées dans les plus grandes villes de province. Les premières collections proviennent des saisies révolutionnaires des biens des émigrés. Afin d'inventorier les biens saisis, une commission des arts présidée par Claude-François Achard est créée à Marseille en novembre 1794. Le couvent des Bernardines avec sa chapelle est choisi pour servir de lieu de dépôt, puis de musée inauguré par le préfet Antoine Claire Thibaudeau le 9 septembre 1804 : ce sera le premier véritable musée de Marseille.

La chapelle des Bernardines devenant très insuffisante pour l'exposition des œuvres d'art, l'emménagement dans de nouveaux locaux plus vastes est très vite envisagé. Pour cela il faudra attendre la réalisation du Palais Longchamp entrepris pour commémorer avec faste l'arrivée des eaux de la Durance à Marseille qui mettait un terme à la sécheresse de ville et à ses néfastes conséquences sur la santé de la population avec en particulier des épidémies de choléra. Cette adduction d'eau fut possible grâce à la réalisation du canal de Marseille confiée à l'ingénieur français Franz Mayor de Montricher. L'ensemble du projet du palais Longchamp comprenait la réalisation d'un château d'eau avec cascades, relié de part et d'autre par une colonnade à deux bâtiments destinés à accueillir l'un le Muséum d'histoire naturelle, l'autre le musée des beaux-arts. Un parc et un jardin zoologique complétaient cette vaste entreprise d'aménagement du territoire. Le palais Longchamp sera inauguré le 14 août 1869, mais le musée des beaux-arts n'ouvrira ses portes que le 1er janvier 1873;

Après plus de 130 ans d'existence, une rénovation complète du palais Longchamp et du musée a été nécessaire. Une longue restauration commencée en 2005 et achevée en juin 2013 a permis de rendre tout son lustre à cet ensemble. Les espaces intérieurs du musée ont été réhabilités et mis aux normes de conservation, de sécurité et d'accessibilité.

Collections[modifier | modifier le code]

Peintures[modifier | modifier le code]

La collection de peinture présente des œuvres des écoles françaises, italiennes, espagnoles et nordiques (Flandres, Hollande).

École française du XVIIe siècle[modifier | modifier le code]

  • Philippe de Champaigne : L'assomption de la Vierge[1], Apothéose de Madeleine[2]
  • Meiffren Conte : Vase de Chine, coquillages, bronzes antiques, livres et tapis[3]
  • Louis Cretey : Le Christ après la flagellation
  • Jean Daret : Déploration sur le corps du Christ ; Diane découvrant la grossesse de Callisto[4] ; Portrait d'un magistrat[5] ; Esculape ressuscitant Hippolyte
  • Louis Finson : Autoportrait ; Madeleine en extase ; Samson et Dalila
  • Eustache Le Sueur : La présentation au temple
  • Reynaud Levieux : Nature morte à l'épagneul nain ; nature morte au perroquet rouge
  • Nicolas Mignard : Vierge à l'Enfant ; Paysage
  • Jean-Baptiste Monnoyer : Fleurs
  • Pierre Puget : sainte Cécile ; La sainte famille au palmier ; La vierge apprenant à lire à l'Enfant jésus ; Le baptême de Clovis ; Le baptême de Constantin ; Le sommeil de l'Enfant Jésus ; L'éducation d'Achille
  • Simon Renard de Saint-André : Vanité
  • Michel Serre : Vue du cours pendant la peste de 1720 ; Vue de l'hôtel de ville pendant la peste de 1720
  • Simon Vouet : La Vierge et l'enfant Jésus

École française du XVIIIe siècle[modifier | modifier le code]


École française du XIXe siècle[modifier | modifier le code]


École provençale du XIXe siècle[modifier | modifier le code]

  • Auguste Aiguier : Effet du soleil couchant sur la Méditerranée[23]
  • Prosper Barrigue de Fontainieu : Vue de Cava dei Tireni
  • Maurice Bompard : La fileuse ; Le harem : Une rue de l'oasis Chetma
  • Michel-Honoré Bounieu : Supplice d'une vestale
  • Fabius Brest : Un caravansérail à Trébizonte[24]
  • Jean-Antoine Constantin : Fontaine de Vaucluse
  • Marius Engalière : Vue générale de Grenade sur la route de Malaga[25], Bord de rivière ; La clairière ; la moisson ; La Sainte-Baume ; La sparterie ; Vue d'un village au sud de l'Espagne
  • Prosper Grésy : Les Baigneuses[26]
  • Paul Guigou : Les collines d'Allauch ; La Canebière vue des allées de Meilhan ; La Roque d'Anthéron[27] ; Lavandière au ruisseau[28] ; Les grands saules[29] ; Les Martigues ; Petite route dans les pins[30], 'Plan d'Orgon ; Triel sur Seine
  • Jules Laurens : Tête de voie romaine[31]
  • Émile Loubon : Vue de Marseille prise des Aygalades un jour de marché ; La montagne Sainte-Victoire, transhumance ; La route d'Antibes à Nice ; paysage au troupeau dans un cirque montagneux
  • Adolphe Monticelli : Étude de colline (Le Garlaban) ; Portrait de madame Pascal ; Les flamants ; Scène de parc, femmes, enfants et chiens ; Scène de parc, femmes, enfants, cygnes et chiens ; Turcs à la mosquée
  • Gustave Ricard : Portrait du peintre Loubon[32]
  • José Silbert : Espagnole[33] ; Légende de saint Marin de Dalmatie[34] ; Mon portrait[35] ; Montreur de cacatoès[36] ; Sérénade de mannequin[37] ; tête de marocain[38].
  • Félix Ziem : La fantasia sur les rives du Bosphore ; Quai du port à Marseille ; Vue de Venise ou Bucentaure


École italienne[modifier | modifier le code]


Écoles flamande et hollandaise[modifier | modifier le code]

Dessins[modifier | modifier le code]

Pour l'école française, on trouve notamment des dessins de Pierre Puget. Pour l'école italienne, on trouve des dessins de Pontormo, Le Guerchin, Giovanni Lanfranco, Salvator Rosa et 21 dessins toscans du XVIe et début XVIIe siècles ainsi que Fra Angelico, Baccio Bandinelli, Francesco Salviati, Baldassarre Peruzzi, le Sodoma ou encore Vasari.

Sculptures[modifier | modifier le code]

Le musée possède un remarquable ensemble de sculptures de Pierre Puget ainsi que La Méditation, chef-d'œuvre de Rodin, offerte au musée par l'artiste lui-même.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « L'assomption de la Vierge », base Joconde, ministère français de la Culture
  2. « Apothéose de Madeleine », base Joconde, ministère français de la Culture
  3. « Vase de Chine », base Joconde, ministère français de la Culture
  4. « Diane », base Joconde, ministère français de la Culture
  5. « Portrait d'un magistrat », base Joconde, ministère français de la Culture
  6. « Autoportrait », base Joconde, ministère français de la Culture
  7. « Léda et le cygne », base Joconde, ministère français de la Culture
  8. « Pan et Syrinx », base Joconde, ministère français de la Culture
  9. « Une tempête », base Joconde, ministère français de la Culture
  10. « Caravanne », base Joconde, ministère français de la Culture
  11. « Jeune fille au collier de perles », base Joconde, ministère français de la Culture
  12. « Jeune fille aux mains croisées », base Joconde, ministère français de la Culture
  13. « Portrait de Monsieur de Saint-Cannat », base Joconde, ministère français de la Culture
  14. « Portrait de Mme Goldschmidt », base Joconde, ministère français de la Culture
  15. « Intérieur avec fond de paysage », base Joconde, ministère français de la Culture
  16. « Intérieur d'église », base Joconde, ministère français de la Culture
  17. « La peste de Thèbes », base Joconde, ministère français de la Culture
  18. « Portrait du sculpteur Poitevin », base Joconde, ministère français de la Culture
  19. « Marseille, colonie grecque », base Joconde, ministère français de la Culture
  20. « Marseille, porte de l'Orient », base Joconde, ministère français de la Culture
  21. « Retour de chasse », base Joconde, ministère français de la Culture
  22. « Vue prise de Roquebrune », base Joconde, ministère français de la Culture
  23. « Effet de soleil couchant », base Joconde, ministère français de la Culture
  24. « Un caravansérail à Trébizonte », base Joconde, ministère français de la Culture
  25. « Vue générale de Grenade », base Joconde, ministère français de la Culture
  26. « Les Baigneuses », base Joconde, ministère français de la Culture
  27. « La Roque d'Anthéron », base Joconde, ministère français de la Culture
  28. « Lavandière au ruisseau », base Joconde, ministère français de la Culture
  29. « Les grands saules », base Joconde, ministère français de la Culture
  30. « Autoportrait », base Joconde, ministère français de la Culture
  31. « Tête de voie romaine », base Joconde, ministère français de la Culture
  32. « Portrai du peintre Loubon », base Joconde, ministère français de la Culture
  33. « Notice no 000PE014314 », base Joconde, ministère français de la Culture
  34. « Notice no 000PE016931 », base Joconde, ministère français de la Culture
  35. « Notice no 000PE014316 », base Joconde, ministère français de la Culture
  36. « Notice no 000Pe016933 », base Joconde, ministère français de la Culture
  37. « Notice no 000PE014317 », base Joconde, ministère français de la Culture
  38. « Notice no 000PE014315 », base Joconde, ministère français de la Culture
  39. « David tenant la tête de Goliath », base Joconde, ministère français de la Culture
  40. « la charité romaine », base Joconde, ministère français de la Culture

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :