Bartolomeo Passarotti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autoportrait (vers 1560)

Bartolomeo Passerotti ou Passarotti (Bologne, 15291592) est un peintre italien maniériste de la Renaissance tardive.

Biographie[modifier | modifier le code]

Entre 1550 et 1555, Bartolomeo Passerotti arrive à Rome en suivant Vignole et entre ensuite en contact avec Taddeo Zuccari (1555-1557 ou 1560).

En 1560, il s'établit à Bologne en maintenant ses contacts romains.

Entre 1564 et 1565 il exécute un retable représentant la Madone et les saints pour l'église bolonaise de San Giacomo Maggiore. Comme pour celle-ci, et dans ses premières œuvres, il oriente son style vers la tradition émilienne de Corrège, de Parmigianino et de Nicolò dell'Abbate, lié également aux styles de Pellegrino Tibaldi et des peintres flamands.

Dans les œuvres suivantes, vers 1570, l'artiste s'adresse vers les modèles toscano-romains de Giorgio Vasari et de Prospero Fontana.

Sa dernière œuvre documentée, de 1583, est la Présentation de Marie au Temple (Bologne, Pinacoteca Nationale).

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Adoration des Mages, palais archiépiscopal, Bologne
  • Madone en gloire avec les saints Petronio et Pierre martyr (1570), basilique San Petronio, Bologne
  • Présentation de Marie au Temple, pinacothèque nationale, Bologne
  • Portrait d’homme jeune avec son chien, huile sur toile, 121 cm × 90 cm, musée Rupert de Chièvres, Poitiers
  • Leçon d'anatomie donnée par Michel-Ange à des artistes
  • Caricature d'un vieux couple
  • Portrait d'un noble italien, galerie d'art Beaverbrook, Nouveau-Brunswick
  • Le Jugement de Salomon
  • Portrait du comte Sertorio
  • Portrait de Guidubaldo II della Rovere, Duc d'Urbin
  • Boulanger préparant des tartes
  • Les Amours fous (caricature)
  • Homme en armure, musée des beaux-arts de Chambéry, France
  • Le Botaniste, Galerie Spada, Rome ;

Sources[modifier | modifier le code]