Maurice-Louis Faure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maurice Faure et Faure.
Maurice Faure
Maurice-Louis Faure en 1910.
Maurice-Louis Faure en 1910.
Fonctions
Sénateurs de la Drôme
Député de la Drôme
Ministre de l'Instruction publique et des Beaux-arts
Législature gouvernement Aristide Briand
Biographie
Nom de naissance Maurice Louis Faure
Date de naissance
Lieu de naissance Saillans (Drôme)
Date de décès (à 69 ans)
Lieu de décès Saillans (Drôme)
Nationalité Drapeau : France Française
Parti politique radical-socialiste
Profession Journaliste

Maurice-Louis Faure, né à Saillans (Drôme) le et mort dans la même ville le , est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Député radical-socialiste de la Drôme de 1885 à 1902, puis sénateur de la Drôme de 1902 à 1919, il fut président du Parti radical de 1903 à 1904. Il fut Ministre de l'Instruction publique et des beaux-arts du 3 novembre 1910 au 2 mars 1911 dans le gouvernement Aristide Briand.

Il a créé à Paris en 1876 la Société littéraire et artistique La Cigale, regroupant des hommes de lettres et artistes de Paris originaires du Sud, les Cigaliers. La Cigale a été première société savante régionale créée à Paris, avant La Pomme, fondée l'année suivante pour les Parisiens originaires de Normandie et de Bretagne. En 1881, Maurice Faure fut élu Majoral du Félibrige (Cigalo dóu Gardoun).

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Nèblo e Soulèu, Brume et Soleil - Recueil de poésies provençales, préface par Frédéric Mistral
  • Chez Félix Carbonnel à Paris, Librairie Roumanille, en Avignon, 1924.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Précédé par Maurice-Louis Faure Suivi par
Fernand Dubief
Président du Parti radical-socialiste
1903-1904
Maurice Berteaux