Maurice-Louis Faure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maurice Faure et Faure.
Maurice Faure
Maurice-Louis Faure en 1910.
Maurice-Louis Faure en 1910.
Fonctions
Sénateurs de la Drôme
14 septembre 19028 décembre 1919
Député de la Drôme
4 octobre 188524 novembre 1902
Ministre de l'Instruction publique et des Beaux-arts
30 novembre 191027 février 1911
Législature gouvernement Aristide Briand
Biographie
Nom de naissance Maurice Louis Faure
Date de naissance 7 janvier 1850
Lieu de naissance Saillans (Drôme)
Date de décès 8 décembre 1919 (à 69 ans)
Lieu de décès Saillans (Drôme)
Nationalité Drapeau : France Française
Parti politique radical-socialiste
Profession Journaliste

Maurice-Louis Faure, né à Saillans (Drôme) le 7 janvier 1850 et mort dans la même ville le 8 décembre 1919, est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Député radical-socialiste de la Drôme de 1885 à 1902, puis sénateur de la Drôme de 1902 à 1919, il fut président du Parti radical de 1903 à 1904. Il fut Ministre de l'Instruction publique et des beaux-arts du 3 novembre 1910 au 2 mars 1911 dans le gouvernement Aristide Briand.

Il a créé à Paris en 1876 la Société littéraire et artistique La Cigale, regroupant des hommes de lettres et artistes de Paris originaires du Sud, les Cigaliers. La Cigale a été première société savante régionale créée à Paris, avant La Pomme, fondée l'année suivante pour les Parisiens originaires de Normandie et de Bretagne. En 1881, Maurice Faure fut élu Majoral du Félibrige (Cigalo dóu Gardoun).

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Nèblo e Soulèu, Brume et Soleil - Recueil de poésies provençales, préface par Frédéric Mistral
  • Chez Félix Carbonnel à Paris, Librairie Roumanille, en Avignon, 1924.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]