Le Havre Athletic Club Football Association

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Havre Athletic Club

Logo du Le Havre Athletic Club
Généralités
Nom complet Le Havre Athletic Club Football Association
Surnoms Le HAC, Les Ciel et Marine, le club doyen
Fondation 1872 (club omnisports)
1894 (section football)
Statut professionnel 1933 - 1964
puis depuis juillet 1981
Couleurs Bleu ciel et Bleu marine
Stade Stade Océane
(25 178 places)
Siège 2 route du château
BP 90 76700
Saint-Laurent-de-Brèvedent
Championnat actuel Ligue 2
Président Drapeau : France Jean-Pierre Louvel
Entraîneur Drapeau : France Erick Mombaerts
Joueur le plus capé Drapeau : France Jean-Pierre Delaunay (315)
Meilleur buteur Drapeau : France Jean-Michel Lesage (76)
Site web www.hac-foot.com
Palmarès principal
National[1] Coupe de France (1)
Championnat de France D2 (5) Challenge des champions (1)
Championnat de France USFSA (3)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Saison 2013-2014 du Havre Athletic Club
0

Le Havre Athletic Club Football Association (Havre AC ou HAC), est un club sportif français fondé en 1872 dont la section football débute ses activités en 1894. Le club havrais est ainsi considéré comme le club doyen du championnat de France.

Le Havre AC est le seul club de football de Normandie à avoir glané un trophée au plus haut niveau national : alors que le club évolue en deuxième division, il remporte la coupe de France en 1959. Par ailleurs, le club havrais compte cinq titres de champion de France de deuxième division, ce qui constitue un record. Depuis 2012, le club dispute ses matchs au stade Océane, nouveau stade du HAC.

Le Havre AC est présidé par Jean-Pierre Louvel depuis 2000. L'équipe première, entraînée par Erick Mombaerts depuis le 21 décembre 2012, dispute le Championnat de France de football L2.

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Histoire du Havre Athletic Club.

Création et débuts du club (1872-1897)[modifier | modifier le code]

L'équipe du Havre AC en 1913 au tournoi international de Pâques à Saint-Ouen.

Le club est fondé en 1872, par des britanniques travaillant au port du Havre sur un terrain de l'avenue Foch[2]. Durant les premières années, les membres du « Havre-Football-Club » jouent dans l'indifférence générale, en mélangeant les sports entre combinaison (mélange entre rugby et football), rugby et association. Le club se structure quand même et un comité direct est mis en place avec Francis-Frederic Langstaff comme président[3]. Le club démange pour un terrain proche du boulevard François Ier, mais lors de l'année 1880 des bâtiments sont construits et le club doit trouver des terrains éloignés du centre ce qui conduit à une forte diminution du nombre des membres[4].

Le 20 octobre 1884, les membres décident de relancer leur club en le structurant. Il change de nom pour « Le Havre Athletic Club », il devient omnisports (hockey sur gazon, tennis, cricket et football) et John-Edward Orlebar prend la présidence. Le 18 novembre 1884, la première assemblée générale est houleuse et d'une tête il est décidé d'adopter les règles de la combinaison, mais rapidement c'est l'association (football) qui s'impose aux membres. Le club loue un terrain à Sanvic, commune proche du Havre, où va se dresser la première enceinte havraise : le stade de Sanvic[5]. Le 15 avril 1891, le club adopte les couleurs ciel et marine, comme un compromis entre les membres anciens étudiants des universités d'Oxford et de Cambridge qui souhaitaient chacun jouer sous les couleurs de leur ancienne université[6].

En football, les statuts du club sont déposés légalement auprès de la préfecture de la Seine-Inférieure. Les installations du club sont alors assez sommaire puisque la cabane en bois qui fait office de vestiaire ne possède pas l'eau courante et que le terrain est entretenu par ses membres. La pratique du rugby et du football-association se fait successivement sur le terrain marquant la rupture entre les deux sports. Avec 100 membres, Le Havre Athletic Club est le groupement sportif français qui compte le plus de licencié[6]. Il est aussi l'une des équipes les plus fortes du pays. Lors des matchs amicaux, il bat sans difficulté les autres équipes havraises, mais surtout, le 14 février 1896 il terrasse le Standard Athletic Club sur le score de quatre buts à zéro, alors que celui-ci vient d'être sacré champion de France. Un championnat qui voit surtout s'affronter les clubs parisiens et où Le HAC n'est pas convié. Il peut quand même prendre part à la Coupe Manier l'année suivante, mais privé de ses titulaires britanniques (la règle de la coupe interdis d'en aligner plus de trois), le club s'incline en finale devant le Club français sur le score de cinq buts à trois[7].

Premiers titres (1899-1914)[modifier | modifier le code]

En 1899, Le Havre Athletic Club parvient à remporter le titre de champion de France sans jouer le moindre match. Jusque-là, le championnat de France n'était ouvert que pour les clubs parisiens, mais l'USFSA qui organise, souhaite en véritable championnat national et invite des clubs de province. Seul Le HAC et l'Iris Club lillois répondent à l'appel et sont conviés à jouer un match entre eux qui verra le vainqueur disputer la finale contre le champion de Paris. Après plusieurs reports, le club lillois est forfait pour cause de grippe et Le HAC est qualifié d'office pour la finale. La finale est fixée contre le Club français, mais celui-ci refuse catégoriquement de rencontrer le club normand, estimant qu'il n'avait pas à être en finale sans avoir joué le moindre match. L'USFSA reste ferme sur ses positions et décide de déclarer Le HAC champion de France 1899[8].

En 1900, Le HAC remporte son deuxième titre de champion de France. Les havrais se qualifie pour la finale en battant l'US Tourcoing quatre buts à un, puis en finale le Club français accepte cette fois de jouer. Le HAC gagne le match sur le score de un but à zéro avec un but de Richards[9]. C'est aussi en finale contre le Club français sur le score de trois buts à deux après prolongation, que Le HAC gagne son premier titre international avec le Challenge international du Nord 1900. Cette événement fait grand bruit dans au sein de la population de la ville[10]. La saison suivante, Le HAC écarte le FC Rouen et l'Iris Club lillois, mais perd en final contre le Standard Athletic Club. La finale se joue sur deux matchs, le premier se termine sur un score nul sur la pelouse du club parisien et le deuxième match se déroule au Havre où les Hacmens s'effondre et perdent six buts à un[9].

Scène du derby face au FC Rouen (1910).

Ces premiers succès, provoquent une crise interne au club. Alors, que le football-association et le rugby cohabitent sur le même terrain, plusieurs joueurs de l'équipe première, mécontent de cette situation, fondent un club concurrent, Le Havre sports[9]. Ces départs affaiblissent le club, mais aussi le fait que beaucoup de joueurs s'épuisent en pratiquant simultanément plusieurs sports au sein du club. Pour parer à ça, le 12 mai 1905 l'Assemblée Générale du club vote l'autonomie morale et financière de chaque section sportive sous contrôle du Comité Directeur. Le Havre Athletic Club Football Association naît officiellement et Albert Schadegg en prend la présidence[11]. Néanmoins, des échanges de joueurs entre les sections football et rugby continueront pendant plusieurs années. À la suite d'un article de presse, Charles Wilkes, meneur de jeu et international français, quitte le club pour Le Havre sports[12].

Le Havre Athletic Club commence à être victime de son succès. Il y a tellement de joueurs au club qu'il faut plusieurs terrains d'entrainements à travers Le Havre[12]. Le 129e régiment d'Infanterie, qui s'entraine sur le même terrain que le Havre, devient champion de France militaire avec plusieurs Hacmen dans ses rangs. Le HAC remporte plusieurs années le championnat de France régional qui donne accès au championnat de France. Le FC Rouen devient l'adversaire le plus sérieux pour le titre régional et des périodes de dominations s'alternent entre les deux rivaux[13].

Durant la première guerre mondiale (1914-1919)[modifier | modifier le code]

La guerre disperse les joueurs de football dans les régiments. Le club paye un lourd tribu avec cinquante morts sur le champ de bataille. En 1914, le président Albert Schadegg achète la propriété Dolfus qui possède un petit terrain de football privé. Avec l'aide des alliés Anglais et Belges, les membres du club transforment cette propriété en stade de football, le Stade de la Cavée verte[13]. Le HAC profitent de la présence de joueurs professionnels anglais dans les régiments stationnés au Havre pour se confronter au très haut niveau du football européen. Le club peut compter sur ses joueurs suisses pour tenir son rang, et complète l'équipe avec des jeunes pas encore appelés sous les drapeaux. En 1915, Le HAC arrive en finale de la Coupe Nationale (l'équivalent du championnat de France) contre le CA Société Générale et l'année suivante en demi-finale de la Coupe des Alliés[14].

Lors de la saison 1917-1918, le club remporte la Coupe de Pâques et surtout la Coupe Nationale en battant quatre buts à un en finale le GS des Terreaux de Lyon. L'année suivante, la fièvre s'empare de la ville lorsque Le HAC arrive pour la deuxième année de suite en finale de la Coupe Nationale. Elle a lieu au Havre et correspond à l'inauguration du stade de la Cavée verte[15]. En finale, Le Havre bat l'Olympique de Marseille quatre buts à un, néanmoins cette victoire ne permet pas au club de se hisser au sommet du football français. Depuis 1918, l'épreuve phare du football française est la Coupe Charles Simon que ne dispute pas Le HAC[16].

Histoire moderne[modifier | modifier le code]

Le Havre-Ajaccio (2014).

Le club havrais s'inscrit alors dans le championnat régional, la division d'honneur de Normandie, avec pour principal rival le FC Rouen. Entre 1920 et 1933, les deux clubs remportent 13 des 14 éditions ! En 1932, le statut professionnel est créé en France. Les deux clubs ouvrent une section professionnelle en 1933 et intègrent la deuxième division. Le SM Caen les rejoint la saison suivante. En 1938, les Havrais remportent le championnat, mais la seconde Guerre mondiale interrompt les compétitions.

Les Ciel et Marine sont intégrés à la première division en 1945, mais sont relégués en 1947. Les années 1950 voient le club goûter au plus haut niveau. Le 23 avril 1950, le club, alors en deuxième division, connaît son record d'affluence (24 961 spectateurs au stade de la Cavée Verte, face au Nîmes Olympique[17]). Un an plus tard, les Havrais terminent le championnat de France 1950-1951 à la troisième place, la meilleure performance de leur histoire. De nouveau relégués en 1954, ils connaissent une saison 1958-1959 historique, qui les voit remporter le championnat de deuxième division mais surtout gagner la coupe de France, exploit qu'ils sont la première équipe à réaliser.

Les années suivantes sont terribles : entre 1962 et 1966, le club abandonne le statut professionnel et se trouve relégué de première division jusqu'en division d'honneur, le 4e échelon national, dont il ne sort qu'en 1970. En 1971, le club s'installe au Stade Jules-Deschaseaux. En 1979, le club est champion de troisième division Ouest. Sous l'impulsion de son nouveau président Jean-Pierre Hureau, le club se maintient en deuxième division, remet en place une section professionnelle en 1981 et retrouve l'élite en 1985. Relégué en 1988, le club est de nouveau promu en 1991. Il se maintient à ce niveau pendant neuf saisons consécutives, généralement en deuxième partie de tableau.

En 2000 le club est relégué. Dans les années suivantes, il est promu à deux reprises en première division mais ne parvient pas à s'y maintenir. En 2008, le club remporte le titre de champion de France de Ligue 2 pour la 5e fois, ce qui constitue un record. À la suite de sa montée en Ligue 1, le club essaye de se maintenir en première division, exploit qu'il n'a plus réalisé depuis huit ans. Malheureusement, pas assez préparé à l'élite, il termine dernier du championnat avec seulement 26 points. Après sa relégation en Ligue 2, le club finit sa saison 2009-2010 en 5e position.

Résultats sportifs[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Compétitions nationales professionnelles Autres compétitions

Bilan sportif[modifier | modifier le code]

Le club a évolué 25 saisons en première division du championnat de France (Ligue 1). À ce jour, il n'a par contre jamais participé à une compétition européenne.

Personnalités historiques du club[modifier | modifier le code]

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des joueurs du Havre AC.

Les joueurs suivants ont porté le maillot du HAC[19] :

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Nom Période
Drapeau : Angleterre George Kimpton 1921-1926
Drapeau : France Albert Rénier 1933-1934
Drapeau : Écosse George McLachlan 1934-1935
Drapeau : Autriche Josef Schneider 1936-1939
Drapeau : France Jean Cornili 1944-1945
Drapeau : Angleterre George Kimpton 1945-1946
Drapeau : France Jean Cornili 1946-1948
Drapeau : France Roger Magnin 1948-1949
Drapeau : France Théo Bisson 1949-1950
Drapeau : France Jules Bigot 1950-1952
Drapeau : Roumanie Elek Schwartz 1952-1953
Drapeau : France René Bihel 1953-1954
Drapeau : France Edmond Delfour 1954-1956
Nom Période
Drapeau : France Lucien Jasseron 1956-1962
Drapeau : Argentine Eduardo Di Loreto 1962-1963
Drapeau : Pays-Bas Arie de Vroet 1963-1964
Drapeau : France Christian Villenave 1964-1967
Drapeau : Allemagne Max Schirschin 1968-1971
Drapeau : Italie Gino Gorlani 1971-1972
Drapeau : France Léonce Lavagne 1972-1974
Drapeau : France Edmond Baraffe 1974-1976
Drapeau : France Léonce Lavagne 1976-1982
Drapeau : France Yves Herbet 1982-1983
Drapeau : France Didier Notheaux 1983-1988
Drapeau : France Pierre Mankowski 1988-1993
Drapeau : France Guy David 1993-1996
Nom Période
Drapeau : France René Exbrayat 1996-1997
Drapeau : France Denis Troch 1997-1998
Drapeau : France Joël Beaujouan 1998-1999
Drapeau : France Francis Smerecki 1999-2000
Drapeau : France Joël Beaujouan 2000
Drapeau : France Jean-François Domergue 2001-2004
Drapeau : France Philippe Hinsberger 2004-2005
Drapeau : France Thierry Uvenard 2005-2007
Drapeau : France Jean-Marc Nobilo 2007-2008
Drapeau : France Frédéric Hantz 2008-2009
Drapeau : France Cedric Daury 2009-2012
Drapeau : France Christophe Revault 2012
Drapeau : France Erick Mombaerts 2012-

Présidents[modifier | modifier le code]

Nom Période
Drapeau : Royaume-Uni Francis-Frederic Langstaff 1872-1884
Drapeau : Royaume-Uni John-Edward Orlebar 1884-1887
Drapeau : Royaume-Uni Francis-Frederic Langstaff 1887-1901
Drapeau : Royaume-Uni William-Ramsay Langstaff 1901-1905
Drapeau : Suisse Albert Schadegg 1905-1935
Drapeau : France André Vassenet 1935-1949
Drapeau : France Paul Perrigault 1949-1956
Drapeau : France André Robert 1956-1964
Nom Période
Drapeau : France André Fremy 1964-1966
Drapeau : France Gaston Delafosse 1966-1969
Drapeau : France Henri Roussel 1969-1974
Drapeau : France Serge Marilly 1974-1979
Drapeau : France Jean-Pierre Hureau 1979-2000
Drapeau : France Jean-Pierre Louvel 2000-2014
Drapeau : France Christophe Maillol 2014-

Effectif professionnel actuel[modifier | modifier le code]

Effectif de la saison 2014-2015 du Havre AC, au 9 décembre 2014[20]
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[21] Nom Date de naissance Sélection[22] Club précédent Contrat
1 G Drapeau de la France Gurtner, RégisRégis Gurtner 8/12/1986 (28 ans)
US Boulogne CO 2014-2016
16 G Drapeau de la France flèche vers la droite Diallo, AbdoulayeAbdoulaye Diallo 30/3/1992 (22 ans)
Stade rennais 2014-2015
30 G Drapeau de la France Milosavljevic, StefanStefan Milosavljevic 22/9/1993 (21 ans)
LB Châteauroux rés. 2014-2016
40 G Drapeau de la France Bois, Pierre-AlexandrePierre-Alexandre Bois 10/2/1996 (18 ans)
LB Châteauroux rés. 2013-2016
2 D Drapeau de la France flèche vers la droite Ikoko, JordanJordan Ikoko 3/2/1994 (20 ans) France espoirs Paris Saint-Germain FC 2014-2015
5 D Drapeau : Sénégal Touré, ZargoZargo Touré 11/11/1989 (25 ans) Sénégal US Boulogne CO 2014-2016
15 D Drapeau de la France Mombris, JérômeJérôme Mombris 27/11/1987 (27 ans)
US Avranches 2012-2016
18 D Drapeau de la France Fortes, StevenSteven Fortes 17/4/1992 (22 ans)
AC Arles-Avignon 2014-2017
20 D Drapeau du Maroc Chebake, IssamIssam Chebake 12/10/1989 (25 ans)
Rodez AF 2014-2016
23 D Drapeau de la France Le Marchand, MaximeMaxime Le Marchand Capitaine 11/10/1989 (25 ans)
Stade rennais rés. 2009-2016
29 D Drapeau de la France Pinteaux, FlorianFlorian Pinteaux 4/2/1992 (22 ans)
AS Monaco 2013-2015
999 D Drapeau de la France Landini, BrianBrian Landini 4/1/1995 (19 ans)
OFC Les Mureaux
3 M Drapeau du Cameroun M'Bami, ModesteModeste M'Bami 9/10/1982 (32 ans) Cameroun Millonarios Bogota 2014-2016
4 M Drapeau de la France Leroy, JérômeJérôme Leroy 4/11/1974 (40 ans)
FC Istres OP 2014-2015
6 M Drapeau du Maroc Saïss, RomainRomain Saïss 26/3/1990 (24 ans) Maroc Clermont Foot 2013-2015
7 M Drapeau de la France Fontaine, Jean-PascalJean-Pascal Fontaine 11/9/1989 (25 ans)
JS Saint-Pierre 2007-2016
11 M Drapeau de la France Gamboa, LudovicLudovic Gamboa 14/1/1986 (28 ans)
Angers SCO 2014-2017
14 M Drapeau de la République démocratique du Congo Manzala, HarrisonHarrison Manzala 6/3/1994 (20 ans)
SC Bastia rés. 2012-2017
17 M Drapeau de la France Bonnet, AlexandreAlexandre Bonnet 17/10/1986 (28 ans) France espoirs Toulouse FC 2009-2016
22 M Drapeau de la France Lekhal, VictorVictor Lekhal 27/2/1994 (20 ans)
0 Formé au club 2014-2017
26 M Drapeau de la France Flochon, SébastienSébastien Flochon 19/1/1993 (21 ans)
Olympique lyonnais rés. 2013-2016
27 M Drapeau de la France Rakotoharisoa, PierrickPierrick Rakotoharisoa 4/6/1991 (23 ans)
0 Formé au club
999 M Drapeau de la France Louiserre, DylanDylan Louiserre 10/2/1995 (19 ans)
0 Formé au club
8 A Drapeau de la France Le Bihan, MickaëlMickaël Le Bihan 16/5/1990 (24 ans)
CS Sedan Ardennes 2013-2016
9 A Drapeau de la France Sao, MoussaMoussa Sao 17/10/1989 (25 ans)
ES Le Cannet-Rocheville 2013-2015
10 A Drapeau de la France Malfleury, GeoffreyGeoffrey Malfleury 20/1/1988 (26 ans)
Red Star 93 2012-2015
12 A Drapeau de la France Mendes, JosephJoseph Mendes 30/3/1991 (23 ans)
Lokomotiv Plovdiv 2014-2017
24 A Drapeau du Nigeria Agbetu, AkeemAkeem Agbetu 10/3/1988 (26 ans)
Tavşanlı Linyitspor 2014-2016
999 A Drapeau de la France Mousset, LysLys Mousset 8/2/1996 (18 ans)
0 Formé au club 2012-2019
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
  • Drapeau : France Philippe Bizeul
Préparateur(s) physique(s)
  • Drapeau : France Christophe Neves
Entraîneur(s) des gardiens
  • Drapeau : France François Seguin
Kinésithérapeute
  • Drapeau : France Florent Danieli
  • Drapeau : France Arnaud Maloyer
Médecin(s)
  • Drapeau : France Philippe De Smet



Légende

Consultez la documentation du modèle

Structures du club[modifier | modifier le code]

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Stades[modifier | modifier le code]

Le Stade Océane, stade moderne "à l'anglaise", d'une capacité de 25 178 places, est inauguré le 12 juillet 2012. Il succède au stade Jules Deschaseaux comme stade de résidence du HAC.

Le stade Jules-Deschaseaux, inauguré en 1932, accueille les matchs du club de 1971 à 2012 . Sa capacité actuelle est de 16 382 spectateurs.

Le stade de la Cavée Verte (aujourd'hui stade Charles-Argentin), inauguré en 1918, accueille les rencontres des équipes réserves du HAC, après avoir le stade principal du club de 1918 à 1970. Il a notamment accueilli des matchs de la coupe du monde de 1938.

Centre de formation[modifier | modifier le code]

Le centre de formation du club est basé au Havre, à la Cavée Verte. Il y forme des jeunes footballeurs dans le but de les faire devenir professionnels. Reconnu sur le plan national depuis une dizaine d'années, il a été classé dixième pour l'année 2007. La plupart des jeunes évoluent en équipe réserve en CFA.

Son directeur est Yohann Louvel depuis 2010.

Les jeunes joueurs du centre de formation participent à Coupe Gambardella, qu'ils ont remportée en 1989.

Aspects juridiques et économiques[modifier | modifier le code]

Actionnariat[modifier | modifier le code]

Le Havre AC est composé d'une SASP présidée par Jean-Pierre Louvel, qui gère l'aspect professionnel du club, et d'une association, présidée par Christian Deschamps[23].

Finances[modifier | modifier le code]

Le budget du club pour la saison 2009-2010 est évalué à 13 millions d'euros[24], ce qui en fait le 4e budget de deuxième division.

Sponsors et équipementiers[modifier | modifier le code]

Prenant la relève de Le coq sportif, Adidas équipe le club de 1980 à 2008. Depuis cette date, les équipements du club ont été fournis par Airness jusqu'à mai 2012. Depuis cette date, c'est Nike qui équipe le club [25].

Le sponsor maillot est l'enseigne de magasins Système U.

Image et identité[modifier | modifier le code]

Couleurs et logos[modifier | modifier le code]

Historique des couleurs[modifier | modifier le code]

À sa fondation, l'effectif du HAC est composé d'une grande majorité d'anglais, venant pour la plupart des universités d'Oxford et de Cambridge, dont les couleurs sont respectivement le bleu marine et le bleu ciel.

Chaque ancien élève voulant que le HAC ait pour couleurs celle de son ancienne université, un maillot moitié bleu marine et moitié bleu ciel est adopté en 1891 suite à un compromis entre les membres du club. Il fallut cependant plusieurs années pour que ce compromis soit définitivement adopté[26].

Le 4 juillet 2012, le HAC annonce qu'il quitte l'équipementier Airness pour s'engager avec Nike[27].

[modifier | modifier le code]

Rivalités sportives[modifier | modifier le code]

Article détaillé : FC Rouen-Havre AC.

Le derby de la Normandie oppose traditionnellement le HAC au FC Rouen. Cependant, la déconfiture sportive du club rouennais et la montée dans l'élite du SM Caen à la fin des années 1980 a permis de voir le jour à un deuxième derby, opposant Caen et Le Havre. Du côté havrais, le derby avec Rouen reste toujours le plus important, celui avec Caen étant considéré comme plus artificiel.

Supporters[modifier | modifier le code]

Le Havre AC compte trois associations de supporters[28] :

  • le Kop Ciel & Marine, fondé en 1984
  • les Barbarians Havrais 93, fondés en 1993
  • le collectif Fiers d'être havrais, fondé en 2004

Ces trois associations de supporters sont fédérées par une autre association : la Fédération des supporters du HAC. Créé en 1991, cet organisme est chargé d'amener une certaine cohésion dans la position des supporters sur les dossiers les concernant, que ce soit vis-à-vis du club, des joueurs ou des médias. La Fédération des Supporters dispose d'un site internet, nommé Infohac créé en 2000 et d'une revue Tribune kop.

La Fédération des supporters est liée au club par une charte, qui en fait donc un partenaire du HAC. Elle en est également actionnaire depuis 2009, ce qui lui permet de pouvoir revendiquer ses positions au sein de l'actionnariat du club.

Le club compte parmi ses supporters l'animateur et humoriste Laurent Ruquier[réf. nécessaire].

Doyen du football français[modifier | modifier le code]

Le HAC est souvent présenté comme le « club doyen du football français ». L'historien de sport Alfred Wahl a étudié la question et a conclu sur « une fondation ambiguë » : « de maigres indices laissent supposer que l'on pratiquait le football ailleurs qu'au HAC avant 1890 »[29].

Dans son « Sports à la mode » publié en 1909, Camille Meillac avance la date de 1884 pour les débuts du football-association au HAC. Or, un des très rares documents encore consultables sur les débuts du sport havrais nous indique que le 18 novembre 1884 un vote de l'assemblée générale du club a confirmé la pratique de la combination (jeu hybride de football-rugby) par les sportsmen du HAC, repoussant ainsi les débuts de l'Association (football) et du rugby (12 voix pour la poursuite de la pratique de la combination contre 10 voix pour le football et 2 pour le rugby)[30].

La section football du HAC débute ses activités à la fin de l'année 1894[31], en même temps que les autres clubs havrais de football qui émergent alors : l'Union Sportive du Lycée (1894), l'Union Olympique (1895) et Blue Star (1895). La trace la plus ancienne d'un match de football disputé par les Havrais remonte à décembre 1894. Le plus ancien résultat conservé remonte au 2 février 1895 avec une victoire 5-0 face aux voisins du Blue Star[32]. Les premiers statuts du club indiquant l'existence d'une section de football datent justement de 1894[31]. Il semble admis aujourd’hui que le HAC est le plus vieux club de l’Hexagone.

Autres équipes[modifier | modifier le code]

Équipe réserve[modifier | modifier le code]

L'équipe réserve lors du match contre l'ES Viry du 20 août 2011 au stade Henri-Longuet de Viry-Châtillon

L'équipe réserve sert de tremplin vers le groupe professionnel pour les jeunes du centre de formation. Entraînée par Johann Louvel, elle évolue en championnat de France amateur (dans le groupe D pour la saison 2009-2010).

Sections jeunes[modifier | modifier le code]

En 2009, les équipes « moins de 19 ans » et « moins de 17 ans » évoluent dans leurs championnats nationaux respectifs.

Section Cécifoot[modifier | modifier le code]

Le club de football du Havre AC possède une section Cécifoot destinée aux déficients visuels. Elle est entraînée par Ludovic Delalandre, ancien joueur et capitaine de l'équipe.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1995, Ludovic Delalandre crée et préside l'association Handi-foot Le Havre. Elle est intégrée au sein de la Fédération handisport havraise et s'entraîne dans les locaux du SC Octeville.

En 2006, elle devient partie intégrante du club du Havre AC, lui permettant de porter les fameuses couleurs ciel et marine. C'est alors le premier club professionnel à intégrer Cécifoot. En 2007, la Coupe de France a été organisée au Havre, au stade Charles-Argentin (Cavée Verte).

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. Histoire du Havre Athletic Club, p. 13.
  3. Histoire du Havre Athletic Club, p. 14.
  4. Histoire du Havre Athletic Club, p. 15.
  5. Histoire du Havre Athletic Club, p. 16.
  6. a et b Histoire du Havre Athletic Club, p. 17.
  7. Histoire du Havre Athletic Club, p. 19.
  8. Pierre Delaunay, 100 ans de football en France, Éditions Atlas,‎ 1994, 400 p. (ISBN 2-7312-1365-5), p. 29 et 30.
  9. a, b et c Histoire du Havre Athletic Club, p. 23.
  10. Histoire du Havre Athletic Club, p. 22.
  11. Histoire du Havre Athletic Club, p. 24.
  12. a et b Histoire du Havre Athletic Club, p. 25.
  13. a et b Histoire du Havre Athletic Club, p. 26.
  14. Histoire du Havre Athletic Club, p. 27.
  15. Histoire du Havre Athletic Club, p. 29.
  16. Histoire du Havre Athletic Club, p. 31.
  17. Histoire du Havre Athletic Club, p. 60
  18. Palmarès USFSA, RSSSF
  19. Joueurs du HAC, RetroHac.fr
  20. « Saison 2014-2015 - Effectif », sur hac-foot.com (consulté le 9 décembre 2014)
  21. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  22. Seule la sélection la plus importante est indiquée.
  23. L'association, site officiel
  24. L'Équipe, 3 août 2009
  25. Les couleurs, site officiel
  26. Histoire du Havre Athletic Club, p. 17
  27. http://sportbuzzbusiness.fr/foot/sponsoring-nike-nouvel-equipementier-du-hac-15617
  28. Les supporters, site officiel
  29. Alfred Wahl, Les archives du football, sport et société en France (1880-1980), Paris, Gallimard-Julliard, 1989, p. 31.
  30. Plaquette du centenaire du club, 1972, p. 22
  31. a et b Plaquette du centenaire du club, 1972, p. 38
  32. Plaquette du centenaire du club, 1972, p. 39

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Les livres suivants sont consacrés à l'histoire du club[1] :

  • Didier Leclerc et Pascal Lachaux-Florentin, Histoire du Havre Athletic Club : Doyen des clubs français, Editions Horvath,‎ 1986, 128 p. (ISBN 2-7171-0474-7).
  • 25 ans au service du Havre Athletique Club, André Vassenet, 1948
  • Havre Athletic Club - Portraits de légende - Bruno Mercier, Éditions Alan Sutton 2002
  • 1872 - 1972 Centenaire Havre Athletic Club, HAC, 1972
  • Livre d'or du HAC, HAC, 1982
  • Dribbling, Philippe Huet2010

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  1. Livres sur l'histoire du HAC, RetroHac.fr