Bleu marine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Casquette bleu marine

Marine, bleu marine, bleu marin (français canadien) ou gros bleu[1] (français cadien) sont des noms de couleur désignant une ou plusieurs nuances de bleu foncé, en référence au bleu de la mer et, de nos jours, au bleu foncé porté par des marins de la Royal Navy depuis 1748 et plus tard adopté par d'autres corps de marine (militaire ou non) ailleurs dans le monde[2]. En France, la marine porte l'uniforme depuis un décret du premier Empire en 1804.

Historique[modifier | modifier le code]

En France, gros modifiant un nom de couleur désigne une teinte foncée. Le gros bleu était autrefois un vin de qualité médiocre, comme le gros rouge[3].

Dans cet emploi, le gros bleu peut être de toute espèce de bleu foncé. Ainsi le Mercure de France écrit-il en 1733 « lorsque nos Rois prirent des Fleurs de Lys pour armoiries, ils les mirent sur un fond de gros bleu[4] ».

Bleu marin est attesté en 1838 : « nous avons toutes les audaces en fait de modes, aujourd'hui nous portons le paletot couleur mastic demain le paletot bleu marin », écrit ironiquement Le Figaro[5].

Bleu marine est attesté en 1841[6].

Nuanciers[modifier | modifier le code]

navy (Web)

Composante
RVB (r, v, b) (0, 0, 128)
Triplet hexa. 000080
CMJN (c, m, j, n) (100 %, 100 %, 0 %, 50 %)
TSL (t, s, l) (240°, 100 %, 25 %)

Dans les applications du web et de dessin vectoriel SVG le nom de couleur navy renvoie un bleu-violet primaire pur à mi-intensité[7].

Dans les nuanciers commerciaux, on trouve, en fil à broder 820 bleu marine[8] ; en teinture pour textiles bleu marine[9] ; en peinture pour la décoration bleu marine[10], bleu marin[11].


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Annie Mollard-Desfour (préf. Michel Pastoureau), Le Bleu : Dictionnaire des mots et expressions de couleur. XXe et XXIe siècles, CNRS éditions, coll. « Dictionnaires »,‎ 2013 (1re éd. 1998)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Amanda Lafleur, Benjamin Forkner, « A Cajun French-English Glossary », sur Louisiana State University (consulté le 30 octobre 2010). Le gros bleu est le tissu teint dans la couleur d'uniforme, dans lequel étaient taillées les tenues.
  2. Trésor de la langue française « marine ».
  3. Trésor de la langue française, « Gros, adj. », sur atilf.atilf.fr
  4. « Dissertation sur les enseignes militaires », Le mercure de France, Paris, vol. 2,‎ juin 1733, p. 1263 (lire en ligne)
  5. « De certaines modes. I. Les coureurs », Le Figaro, Paris, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  6. « Modes », Revue étrangère de la littérature, des sciences et des arts, Saint-Pétersbourg, t. 40,‎ 1841, p. 80 (lire en ligne)
  7. « W3C TR CSS3 Color Module, SVG color keywords », sur w3.org
  8. « Nuancier DMC numéros et noms », sur sd-g1.archive-host.com.
  9. « Nos couleurs », sur dylon.fr.
  10. « Nos couleurs », sur duluxvalentine.com.
  11. « Peinture sol trafic extrême », sur v33.fr.