Mathieu Bodmer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bodmer.
Mathieu Bodmer
MathieuBodmerOGCN.JPG
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France OGC Nice
Numéro 24
Biographie
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance 22 novembre 1982 (31 ans)
Lieu Évreux (Eure)
Taille 1,9 m (6 3)
Période pro. Depuis 2000
Poste Défenseur / Milieu de terrain
Parcours junior
Saisons Club
Avant 1998 Drapeau : France Évreux Athletic Club
1998-2000 Drapeau : France SM Caen
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2000-2003 Drapeau : France SM Caen 084 0(5)
2003-2007 Drapeau : France Lille OSC 181 (22)
2007-2010 Drapeau : France Olympique lyonnais 091 0(8)
2010-2013 Drapeau : France Paris SG 091 (13)
2013 Drapeau : France AS Saint-Étienne 016 0(2)
2013- Drapeau : France OGC Nice 029 0(2)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2002 Drapeau : France France espoirs 00? 0(?)
2008 Drapeau : France France A' 001 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 4 juin 2014

Mathieu Bodmer, né le 22 novembre 1982 à Évreux (Eure), est un footballeur français. Actuellement, il joue à l'OGC Nice.

Bodmer a la capacité d'être un joueur polyvalent il peut occuper les postes de milieu défensif, de milieu axial, de défenseur central, ou encore de milieu offensif. De par ses qualités techniques, il affirme néanmoins préférer évoluer à ce dernier, derrière l'attaquant[1]. Formé au SM Caen, Bodmer a ensuite été transféré au Lille OSC, à l'Olympique lyonnais avant de rejoindre le Paris Saint-Germain où il sera prêté six mois à l'AS Saint-Étienne avant de revenir dans la capitale. Le 10 septembre 2013, il signe à l'OGC Nice.

En juin 2009, il prend la présidence de l'Évreux football club 27. En mars 2013, il renonce au poste.

Au mois d'avril 2012, il reçoit le prix « Engagement social et citoyen du joueur professionnel », décerné par la Fondation du Football, pour son engagement au quotidien en tant que Président bénévole de l'Évreux football club 27[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Reconnu pour sa polyvalence, Bodmer a été formé comme défenseur central, mais il peut également occuper tous les postes axiaux du milieu de terrain. Claude Puel préférant mettre en avant le talent offensif de ce joueur, l'utilisait comme milieu offensif et meneur de jeu au Lille OSC car il bénéficie d'une bonne frappe et d'une excellente vision du jeu.

SM Caen[modifier | modifier le code]

Formé au SM Caen, qui l'a fait venir d'Évreux à 14 ans, Bodmer fait ses débuts en équipe première à 17 ans alors qu'il vient de signer son premier contrat professionnel. Profitant de la blessure de Frédérik Viseux, il évolue d'abord comme latéral droit, puis passe progressivement au milieu de terrain où il peut exploiter ses excellentes qualités techniques. Il confirme l'année suivante, au cours de laquelle il inscrit ses deux premiers buts, et porte même le brassard de capitaine en fin de saison. En 2002, alors qu'il est sélectionné en équipe de France espoirs (il joue en août contre l'Islande) son contrat est revalorisé, et le nouvel entraîneur caennais Patrick Remy compte sur lui pour retrouver la D1[3].

Mais les résultats de la première partie de saison sont très décevants, et Bodmer se trouve écarté par Remy qui lui reproche sa nonchalance et son manque de combativité. Cantonné au CFA avec l'équipe réserve, il rachète lui-même son contrat avec le club normand pour pouvoir changer de club en fin de saison[4].

Lille[modifier | modifier le code]

Impressionnant à Caen il est repéré par Jean-Luc Buisine qui le recrute en 2003 à Lille OSC. Un nouvel élan pour sa carrière il y restera jusqu'en 2007. Positionné au milieu de terrain par Claude Puel, il devient au fur et à mesure le dépositaire du jeu Lillois, en formant avec Jean II Makoun et Stéphane Dumont un milieu de terrain solide et complémentaire, dans lequel il apporte sa touche technique et sa vision du jeu. Très bon lors de sa dernière saison à Lille, il se fait remarquer par plusieurs grands clubs lors des matchs face au Milan AC ou face à l'Olympique de Marseille.

Lyon[modifier | modifier le code]

Mathieu Bodmer avec Lyon.

À la fin de la saison 2006-2007, Bodmer, un temps pisté par le PSG son club de cœur, signe finalement un contrat de quatre ans avec l'Olympique lyonnais. Son transfert pour l'OL est officialisé le samedi 16 juin 2007, pour un montant de 6,5 millions d'euros[5].

Pour la première fois, à l'automne 2007, il fait partie de la pré-sélection de l'équipe de France de football. Bodmer inscrit son tout premier doublé en championnat le 9 février 2008 lors de la réception de Sochaux à Gerland (victoire 4-1 de l'OL).

Son deuxième doublé a lieu un mois plus tard, jour pour jour, lors de la venue de Bordeaux (victoire 4-2 de l'OL). Lors de ce même match, Bodmer est l'auteur d'un but somptueux. A la réception d'une longue passe, il contrôle de la poitrine, effectue un coup du sombrero sur Souleymane Diawara et amortit de nouveau de la poitrine avant de fusiller Ulrich Ramé. L'ancien milieu de terrain de l'Olympique de Marseille Franck Sauzée, commentant le match pour Canal+, loue la technique et l'élégance du joueur lyonnais.

En mars 2008, il est convoqué pour la première fois en équipe de France par le sélectionneur Raymond Domenech. Il joue finalement avec l'équipe de France A’ lors du match contre le Mali. Il dispute le match entier qui se termine par la victoire des Français (3-2)[6].

La saison 2008-2009 est difficile pour lui, puisque victime d'une pubalgie, il est éloigné des terrains durant plusieurs mois. Durant la saison il est peu utilisé par Claude Puel, son ancien entraîneur à Lille, qui accorde plutôt sa confiance à Juninho, Makoun et Toulalan au milieu. Il est également barré en défense centrale, poste qu'il connaît, par les expérimentés Cris, Boumsong et Mensah. Au terme de la saison, après s'être résolu à rester à l'OL, il décide conjointement avec Claude Puel, l'entraîneur qui l'avait pourtant lancé au milieu de terrain au LOSC, de se stabiliser comme titulaire au poste de défenseur central aux côtés de Cris[7]. Malgré un début de saison intéressant, qui le voit même marquer lors de la 1re journée de Ligue 1, il joue finalement très peu de matchs lors de la saison à cause de blessures répétées.

Paris SG et Saint-Étienne[modifier | modifier le code]

Bodmer au PSG

Le 2 juillet 2010, il s'engage avec le Paris Saint-Germain pour trois ans. La somme du transfert avoisinerait 3,5 millions d'euros, il rejoint ainsi le club qu'il soutenait durant sa jeunesse[8],[9].

Ironie du sort, c'est contre son ancien club, l'Olympique lyonnais qu'il marque son premier but sous les couleurs parisiennes, en 8e de finale de la Coupe de la Ligue 2010. Utilisé fréquemment par Antoine Kombouaré à son poste préféré de milieu offensif, Bodmer justifie la confiance de son entraîneur en inscrivant 10 buts en 42 rencontres, toutes compétitions confondues. Pour la première fois depuis la saison 2007-2008, celle de ses débuts à Lyon, il réussit à effectuer plus de 25 apparitions en matchs de championnat. Son but contre Saint-Étienne le 21 décembre 2011 permet au Paris Saint-Germain d'être sacré champion d'automne. Pour son premier match à la tête du club face à Locminé en Coupe de France, Carlo Ancelotti lui confie le brassard de capitaine à la suite du remplacement de Mamadou Sakho[10].

Toutefois, l'effectif parisien étant très riche au milieu de terrain, il ne fait que quatre apparitions en championnat durant la première moitié de la saison 2012-2013. Il demande à retrouver du temps de jeu et se voit prêté à l'AS Saint-Étienne, sans option d'achat. Il y retrouve comme entraineur Christophe Galtier qu'il a côtoyé à l'Olympique lyonnais, où ce dernier était l'adjoint d'Alain Perrin[11] et son ancien coéquipier parisien Jérémy Clément.

Le 9 février 2013, pour son premier match, Bodmer marque son premier but sous les couleurs de Saint-Étienne, pour une victoire 4-1 sur Montpellier. La suite est moins fructueuse, malgré 16 matchs, dont 14 en championnat, et deux buts. Il reste notamment sur le banc lors de la victoire de son équipe en finale de la Coupe de la Ligue. L'ASSE ne fait pas de démarche pour le conserver en fin de saison. Le joueur retourne dans la capitale où le nouvel entraîneur Laurent Blanc ne le retient pas.

OGC Nice[modifier | modifier le code]

Lors du dernier jour du mercato de l'été 2013, le 2 septembre, Mathieu Bodmer est sur le point de signer à l'OGC Nice, mais les deux parties ne parviennent pas un accord. Les négociations se poursuivent cependant et le joueur signe finalement un contrat le 10 septembre 2013, en qualité de joker.

Il forme depuis une charnière centrale extrêmement solide avec Nemanja Pejčinović, l'OGC Nice encaissant nettement moins de buts lorsqu'il est sur le terrain[12].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Lille OSC[modifier | modifier le code]

Olympique lyonnais[modifier | modifier le code]

Paris Saint Germain[modifier | modifier le code]

AS Saint-Étienne[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Mathieu Bodmer au 4 juin 2014[13]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B M B M B C M B M B
2000-2001 Drapeau de la France SM Caen Division 2 25 0 1 0 - - - - - - - 26 0
2001-2002 Drapeau de la France SM Caen Division 2 29 2 1 1 1 0 - - - - - 31 3
2002-2003 Drapeau de la France SM Caen Ligue 2 26 2 1 0 - - - - - - - 27 2
2003-2004 Drapeau de la France Lille OSC Ligue 1 33 2 1 0 2 0 - - - - - 36 2
2004-2005 Drapeau de la France Lille OSC Ligue 1 35 4 2 1 1 0 - - CI+C3 5+10 0+1 53 6
2005-2006 Drapeau de la France Lille OSC Ligue 1 35 4 4 0 1 0 - - C1+C3 6+4 0+1 50 5
2006-2007 Drapeau de la France Lille OSC Ligue 1 32 8 2 1 1 0 - - C1 7 0 42 9
2007-2008 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 37 6 6 0 2 1 1 0 C1 5 0 51 7
2008-2009 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 17 0 - - - - 1 0 C1 3 0 21 0
2009-2010 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 14 1 1 0 - - - - C1 4 0 19 1
2010-2011 Drapeau de la France Paris SG Ligue 1 28 5 4 2 1 1 1 0 C3 8 2 42 10
2011-2012 Drapeau de la France Paris SG Ligue 1 31 1 3 0 1 0 - - C3 7 2 42 3
2012-2013 Drapeau de la France Paris SG Ligue 1 4 0 1 0 1 0 - - C1 1 0 7 0
2012-2013 Drapeau de la France AS Saint-Étienne (prêt) Ligue 1 14 2 2 0 0 0 - - - - - 16 2
2013-2014 Drapeau de la France OGC Nice Ligue 1 27 2 1 0 1 0 - - - - - 29 2
Total sur la carrière 387 39 30 5 12 2 3 0 - 60 6 492 52

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :