Djurgårdens IF (football)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Djurgårdens IF.

Djurgårdens IF

Logo du Djurgårdens IF
Généralités
Nom complet Djurgårdens IF Fotbollförening
Surnoms Blåränderna
Stockholms Stolthet
Fondation 1899
Couleurs bleu et bleu marine
Stade Tele2 Arena
(30 370 places)
Siège Klocktornet, Stockholms Stadion
114 33 Stockholm
Championnat actuel Allsvenskan
Président Henrik Berggren
Entraîneur Pelle Olsson
Joueur le plus capé Sven Lindman (312)
Meilleur buteur Gösta Sandberg (70)
Site web www.dif.se
Palmarès principal
National[1] Championnat de Suède (11)
Coupe de Suède (4)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Allsvenskan 2014
0

Dernière mise à jour : 7 octobre 2014.

Le Djurgårdens IF est un club suédois de football basé à Stockholm qui évolue actuellement en première division. Fondé en 1899, il constitue la section football du club omnisports Djurgårdens IF. Il a remporté onze titres de champion de Suède, le dernier en 2005, et quatre coupes nationales, la dernière également en 2005. Le club évolue à domicile à la Tele2 Arena depuis 2013, après avoir longtemps joué au stade olympique de Stockholm.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le club omnisports du Djurgårdens IF est fondé le 12 mars 1891. Ses principales sections sont celles de tir à la corde, d'athlétisme, d'aviron et de ski. Le football est alors un sport mineur à Stockholm, principalement en raison du manque de terrains disponibles. La situation change avec l'ouverture du Stockholms idrottspark (sv) en 1896. Trois ans plus tard, en 1899, le Djurgårdens IF ajoute le football à la liste des sports qu'il propose. Teodor Andersson, ancien joueur du GAIS, participe au développement de cette section football. Les joueurs portent à l'origine des maillots rouges[2], mais ils adoptent dès 1900 le maillot à rayures verticales bleu ciel et bleu marine qui perdure depuis.

Le Djurgårdens IF atteint la finale du championnat pour la première fois en 1904, mais il est battu par l'Örgryte IS par deux buts à un[3]. Le club de Stockholm doit attendre 1912 pour remporter son premier titre de champion de Suède et prendre sa revanche sur Örgryte, battu trois buts à un en finale. Cette victoire marque le début de la première période faste du club, qui dispute six finales supplémentaires jusqu'en 1920, dont trois remportées (1915, 1917 et 1920). Durant cette période, le Djurgårdens IF évolue à domicile au Tranebergs IP (sv).

À la création du championnat Allsvenskan, en 1925, le Djurgårdens IF joue en deuxième division. Il monte brièvement en première division en 1926-1927, mais retourne aussitôt dans la division inférieure et descend même en troisième division de 1929 à 1932[4]. Le club s'installe au Stade olympique de Stockholm après la destruction du Tranebergs IP en 1935[5]. Il végète en deuxième division Nord jusqu'au milieu des années 1940[6]. Sa remontée en première division en 1945 s'accompagne d'abord de résultats médiocres, à l'image de la pire défaite de son histoire : 11-1 contre l'IFK Norrköping durant la saison 1945-1946.

Gösta Sandberg sous les couleurs de Djurgården.

Sous la direction de l'entraîneur anglais Frank Soo (1954-1955), le Djurgårdens IF développe un jeu physique qui le caractérise tout au long des années 1950 et 1960 et lui permet de remporter ses premiers titres de champion d'Allsvenskan en 1955 et 1959[7]. Le club redescend brièvement en deuxième division en 1961, mais il retrouve l'élite dès l'année suivante et remporte deux nouveaux titres en 1964 et 1966. Le titre de 1964 est particulièrement controversé : Djurgården se classe premier à la différence de buts grâce à un penalty accordé lors de l'ultime match de la saison contre l'IFK Göteborg[8]. Le joueur emblématique du club durant cette période est Gösta Sandberg, qui dispute 300 matches sous le maillot à rayures entre 1951 et 1966.

Après cette période faste, le Djurgårdens IF connaît des résultats en dents de scie tout au long des années 1970, allant de la troisième place en 1970 et 1975 à la onzième en 1976[9]. Le club termine quatorzième et dernier du championnat en 1981. Relégué en deuxième division, il passe les quatre années suivantes à tenter de remonter dans l'élite. Il y parvient en 1985, mais termine à nouveau dernier en 1986. Grâce à l'entraîneur Tommy Söderberg, Djurgården retrouve la première division l'année suivante et atteint la finale du championnat 1988, où il est battu par Malmö FF.

Après une victoire en Coupe de Suède en 1990, les années 1990 voient le club alterner promotions et relégations : il passe six saisons en première division et quatre en deuxième. La situation financière est également préoccupante : la section football présente une dette de 10 millions de couronnes en 1998 et semble au bord de la faillite.

Le nouveau millénaire débute de manière plus satisfaisante sur le plan sportif, avec une deuxième place en 2001 suivie de six trophées en quatre ans : trois titres de champion (2002, 2003 et 2005) et trois coupes de Suède (2002, 2004, 2005). Les années 2000 sont ainsi la meilleure décennie de l'histoire du club[10]. Les résultats restent cependant médiocres à l'échelle européenne, Djurgården ne parvenant pas à franchir les tours préliminaires en Ligue des champions ou en Coupe UEFA.

Identité du club[modifier | modifier le code]

Palmarès et records[modifier | modifier le code]

Classement du Djurgårdens IF depuis 1925. Les teintes de gris correspondent aux différentes divisions.

Le mode de désignation du champion de Suède a connu plusieurs évolutions, et n'a pas toujours été attribué au vainqueur du championnat. Les 11 titres de champion du Djurgårdens IF sont signalés par un astérisque dans la liste qui suit.

Championnats nationaux[modifier | modifier le code]

Coupes nationales[modifier | modifier le code]

Compétitions internationales[modifier | modifier le code]

Personnalités du club[modifier | modifier le code]

Effectif professionnel actuel[modifier | modifier le code]

Effectif de la saison 2014
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[11] Nom Date de naissance Sélection[12]


2 D Drapeau de la Suède Arvidsson, JesperJesper Arvidsson 1/1/1985 (29 ans)
3 D Drapeau de la Suède Stenman, FredrikFredrik Stenman 2/6/1983 (31 ans)
5 D Drapeau de la Suède Karlsson, StefanStefan Karlsson 15/12/1988 (26 ans)
6 M Drapeau de la Suède Faltsetas, AlexanderAlexander Faltsetas 4/7/1987 (27 ans)
7 M Drapeau de la Suède Broberg, MartinMartin Broberg 24/9/1990 (24 ans)
8 M Drapeau de la Suède Johansson, AndreasAndreas Johansson 5/7/1978 (36 ans)
9 M Drapeau de la Bosnie-Herzégovine Radetinac, HarisHaris Radetinac 28/10/1985 (29 ans)
11 A Drapeau de la Suède Jawo, AmadouAmadou Jawo 26/9/1984 (30 ans)
12 G Drapeau de la Norvège Høie, KennethKenneth Høie 11/9/1979 (35 ans)
13 D Drapeau de la Suède Bergström, EmilEmil Bergström 19/5/1993 (21 ans)
14 D Drapeau de la Suède Östberg, MattiasMattias Östberg 24/8/1977 (37 ans)
15 M Drapeau de l'Afrique du Sud Mayambela, MarkMark Mayambela 9/9/1987 (27 ans)
16 A Drapeau de la Suède Andersson, SebastianSebastian Andersson 15/7/1991 (23 ans)
17 M Drapeau de l'Afrique du Sud Mdaki, XolaniXolani Mdaki 7/7/1992 (22 ans)
19 M Drapeau de la Suède Oyal, NahirNahir Oyal 17/12/1990 (24 ans)
20 M Drapeau de la Suède Tibbling, SimonSimon Tibbling 7/9/1994 (20 ans)
22 M Drapeau de la Suède Hellquist, PhilipPhilip Hellquist 21/5/1991 (23 ans)
23 G Drapeau de la Suède Nilsson, HampusHampus Nilsson 17/6/1990 (24 ans)
32 M Drapeau de la Suède Söderström, TimTim Söderström 4/1/1994 (20 ans)
36 D Drapeau de la Suède Mantilla, Philip SparrdalPhilip Sparrdal Mantilla 11/8/1993 (21 ans)
Entraîneur(s)

Drapeau : Suède Pelle Olsson


Légende

Consultez la documentation du modèle

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Le premier entraîneur connu avec certitude est l'Écossais John Maconnachie, qui dirige le club en 1922. Avant cette date, il est probable que l'avant-centre norvégien Birger Möller ait joué ce rôle dans les années 1910[13].

Liste des entraîneurs de 1922 à 1984
Nom Période J V N D
Drapeau : Écosse John Maconnachie 1922  ?  ?  ?  ?
Drapeau : Suède Bertil Nordenskjöld 1923-1929 108 51 20 37
Drapeau : Suède Samuel Lindqvist 1929-1932 60 44 9 7
Drapeau : Suède Rudolf Kock et Drapeau : Suède Samuel Lindqvist 1932-1934 48 22 13 13
Drapeau : Suède Einar Svensson 1935-1944 172 86 33 53
Drapeau : Suède Per Kaufeldt 1944-1950 124 59 15 50
Drapeau : Pays de Galles David Astley 1950-1954 88 37 20 31
Drapeau : Angleterre Frank Soo 1954-1955 22 14 5 3
Drapeau : Suède Kjell Cronqvist 1955-1957 44 21 9 14
Drapeau : Hongrie Lajos Szendrődi 1957-1959 44 20 17 7
Birger Sandberg et Knut Hallberg 1959 11 7 3 1
Drapeau : Angleterre George Raynor 1960 3 0 1 2
Drapeau : Autriche Walter Probst 1960-1963 85 46 17 22
Drapeau : Suède Torsten Lindberg 1964-1966 66 35 14 17
Drapeau : Suède Gösta Sandberg 1967-1971 110 51 30 29
Modèle:SPA-d Antonio Durán 1972-1974 74 30 18 26
Bengt Persson 1975-1978 104 39 34 31
Alan Ball Sr 1979 0 0 0 0
Drapeau : Suède Gösta Sandberg et Drapeau : Suède Lars Arnesson 1979 26 7 8 11
Drapeau : Norvège Arve Mokkelbost 1980-1981 52 13 11 28
Drapeau : Suède Hans Backe 1982-1984 70 38 20 12
Liste des entraîneurs depuis 1984
Nom Période J V N D
Drapeau : Suède Björn Westerberg 1985-1986 48 23 9 16
Drapeau : Suède Tommy Söderberg 1987-1989 70 34 20 16
Drapeau : Suède Lennart Wass 1990-1991 40 15 13 12
Thomas Lundin 1992 18 6 5 7
Drapeau : Suède Bo Petersson 1993 26 13 7 6
Drapeau : Suède Anders Grönhagen 1994-1996 78 37 15 26
Roger Lundin 1997 26 17 6 3
Drapeau : Suède Michael Andersson et Peter Grim 1998-1999 40 20 6 14
Drapeau : Bosnie-Herzégovine Zoran Lukić et Drapeau : Suède Sören Åkeby 1999-2003 120 70 18 28
Drapeau : Bosnie-Herzégovine Zoran Lukić 2004 12 3 4 5
Drapeau : Suède Kjell Jonevret 2004-2006 60 32 15 13
Drapeau : Suède Anders Grönhagen 2006 6 3 1 2
Drapeau : Islande Siggi Jónsson 2007-2008 56 22 16 18
Drapeau : Suède Andreé Jeglertz et Drapeau : Bosnie-Herzégovine Zoran Lukić 2009 12 3 2 7
Drapeau : Suède Andreé Jeglertz 2009 18 5 3 10
Drapeau : Suède Lennart Wass et Drapeau : Suède Carlos Banda 2010-2011 36 11 8 17
Drapeau : Suède Magnus Pehrsson 2011-2013 59 18 19 22
Drapeau : Suède Anders Johansson et Drapeau : Suède Martin Sundgren 2013 3 1 0 2
Drapeau : Norvège Per Mathias Høgmo 2013 22 11 7 4
Drapeau : Suède Pelle Olsson 2014-

Structures du club[modifier | modifier le code]

Stades[modifier | modifier le code]

Organisation[modifier | modifier le code]

Finances[modifier | modifier le code]

Soutien et image[modifier | modifier le code]

Le stade olympique de Stockholm en 2006, durant un match contre l'IFK Göteborg.

Groupes de supporters[modifier | modifier le code]

La première association de supporters du club, le Djurgårdens Supporters Club, est fondée en 1947. Elle organise des voyages en bus pour que ses membres puissent assister aux rencontres à l'extérieur. En 1981, l'association des Blue Saints est fondée. Elle adopte le nom Järnkaminerna en 1997, à la suite d'incidents ayant entaché son image auprès des médias et du grand public. Elle compte plusieurs milliers de membres dans toute la Suède. Un groupe d'ultras, Ultra Caos Stockholm, est apparu en 2003. D'après un sondage de 2013, Djurgården est le club stockholmois qui possède le plus grand nombre de supporters.

Rivalités[modifier | modifier le code]

À l'échelle locale, les principaux rivaux de Djurgården sont l'AIK et le Hammarby IF. Les rencontres entre Djurgården et l'AIK sont communément appelés Tvillingderbyt, « le derby des jumeaux », car les deux clubs omnisports ont été fondés la même année, en 1891. Ce surnom ne plaît pas aux supporters de Djurgården, qui n'apprécient pas d'être ainsi associés avec l'AIK. À l'échelle de la Suède, l'IFK Göteborg et le Malmö FF sont les principaux rivaux de Djurgården[14].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. Gänger 2007, p. 287.
  3. Gänger 2007, p. 190.
  4. Gänger 2007, p. 201.
  5. Rehnberg et Wickman 1991, p. 287.
  6. Gänger 2007, p. 214.
  7. Rehnberg et Wickman 1991, p. 126, 268.
  8. Gänger 2007, p. 52.
  9. Gänger 2007, p. 34-35.
  10. Gänger 2007, p. 269-270.
  11. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  12. Seule la sélection la plus importante est indiquée.
  13. Gänger 2007, p. 68-69.
  14. Grimlund et Pavlidis 2005, p. 64.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • (sv) Hasse Gänger, Djurgårdens IF Fotboll 1899-2006, Attraktiv Media; Djurgårdens IF Fotboll,‎ 2007 (ISBN 978-91-633-0992-2).
  • (sv) Lars Grimlund et Frederic Pavlidis, Djurgården - En supporters handbok, Bokförlaget DN,‎ 2005 (ISBN 91-7588-680-4).
  • (sv) Bo Rehnberg et Mats Wickman, Djurgårdens IF 100 år: 1891-1991, Sellin & partner förlag,‎ 1991 (ISBN 91-7055-029-8).

Liens externes[modifier | modifier le code]