Octeville-sur-Mer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Octeville.
Octeville-sur-Mer
Le plateau entre le village et la mer
Le plateau entre le village et la mer
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Haute-Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Arrondissement du Havre
Canton Canton de Montivilliers
Intercommunalité Communauté d'agglomération havraise
Maire
Mandat
Jean-Louis Rousselin
2014-2020
Code postal 76930
Code commune 76481
Démographie
Population
municipale
5 791 hab. (2011)
Densité 284 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 33′ 23″ N 0° 07′ 04″ E / 49.5563888889, 0.117777777778 ()49° 33′ 23″ Nord 0° 07′ 04″ Est / 49.5563888889, 0.117777777778 ()  
Altitude Min. 0 m – Max. 105 m
Superficie 20,37 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

Voir sur la carte administrative de Seine-Maritime
City locator 14.svg
Octeville-sur-Mer

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

Voir sur la carte topographique de Seine-Maritime
City locator 14.svg
Octeville-sur-Mer

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Octeville-sur-Mer

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Octeville-sur-Mer
Liens
Site web www.octeville-sur-mer.fr

Octeville-sur-Mer est une commune française, située dans le département de la Seine-Maritime en région Haute-Normandie. Depuis 2003, Octeville-sur-Mer est jumelée avec Bourne End (Buckinghamshire) au Royaume Uni et depuis 2010 avec Furci Siculo (Province de Messine) en Sicile.

Ses habitants sont appelés les Octevillais.

Géographie[modifier | modifier le code]

Cette commune est située sur la rive droite de la Seine, à six kilomètres du Havre, dans le canton de Montivilliers.

Du fait de sa situation proche du Havre, l'aéroport est situé en partie sur la commune d'Octeville-sur-Mer, le long des falaises de la côte d'Albâtre, avec une vue imprenable sur la Manche.

La façade maritime est d'environ 6 km dont l'intégralité est située à une altitude comprise entre 80 et 100 m du fait des falaises. L'accès à la mer se fait au moyen de chemins taillés à flanc de falaise et qu'il est nécessaire d'entretenir régulièrement. En effet, l'érosion ainsi que la végétation abondante rendent rapidement ces chemins impraticables s'ils ne sont pas entretenus.

La présence de ces chemins est rendue possible par la conformation naturelle des falaises d'Octeville-sur-Mer qui présentent la particularité d'avoir des basses-falaises. À la différence des falaises du type de celles d'Étretat qui sont abruptes, des falaises d'Octeville-sur-Mer sont en pente plus douce avec des étages successifs. Tout en bas on trouve des éboulis (dont la pente moyenne est d'environ 45°). Les scientifiques appellent cette partie la pré-falaise alors que les habitants du village parlent de basses-falaises.Voir schéma en coupe des falaises. On y trouve des calcaires et des marnes du Kimméridgien où sont piégés de nombreux fossiles et même exceptionnellement des restes de dinosaures.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom d'Octeville proviendrait d'un colon scandinave, Otti, attesté au Xe siècle[1].

D'autres sources proposent une étymologie provenant de octo et villa, le village aurait été constitué par le regroupement de huit hameaux.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes d'Octeville-sur-Mer

Les armes de la commune d'Octeville-sur-Mer se blasonnent ainsi :
D’azur au chevron brisé d’argent, accompagné de trois coquilles d’or. [2] (adopté en 1994)

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1971 1990 Michel ADAM    
1990 1995 Evelyne ADAM    
1995 2002 Pierre LEPREVOST    
2002 2008 Philippe MARIE    
2008 en cours Jean-Louis ROUSSELIN    

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 5 791 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 702 1 720 1 733 1 765 1 917 1 923 1 990 1 907 2 010
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 084 2 042 2 150 2 131 2 161 2 046 2 114 2 079 2 086
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 070 2 141 2 081 1 909 2 013 2 099 2 013 1 817 2 049
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2011
2 076 2 057 2 334 3 251 4 005 4 834 5 431 5 601 5 791
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2004[4].)
Histogramme de l'évolution démographique


Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Martin (centre bourg).
  • Chapelle Saint-Clair au hameau de Saint-Barthélémy.
  • Ferme aquacole (Aquacaux) au hameau du Tôt.
  • Ancienne installation de l'OTAN.
  • Terrain de golf au hameau de Saint-Supplix.
  • La ferme aux cailloux au Croquet

Galerie[modifier | modifier le code]

Principales manifestations[modifier | modifier le code]

  • Le concours agricole (mars)
  • La fête du vélo (mai)
  • La fête au village (juin)
  • La fête du Café blanc (juillet)
  • Les voisinades (septembre)
  • La fête du terroir (octobre ou novembre)
  • Le Téléthon (décembre)
  • Le Marché de Noël (décembre)

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Jean Gaumy a tourné à Octeville-sur-Mer en 1987 son film Jean-Jacques, chronique villageoise
  • Christophe Ono-Dit-Biot, écrivain, lauréat du prix Interallié pour Birmane en 2007, a vécu toute son enfance à Octeville-sur-Mer

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Le retour de Guillaume le Conquérant à Octeville-sur-Mer », dans Patrimoine normand d'août-octobre 2007, n°63, p.50-51
  2. http://www.newgaso.fr/lecture_fiche_commune.php3?page=f76481
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2008, 2011

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :