Cédric Daury

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cédric Daury
Cedric daury 2007.JPG
Cédric Daury en 2007
Biographie
Nationalité Drapeau : France Française
Naissance 19 octobre 1969 (45 ans)
Lieu Meudon (France)
Taille 1,8 m (5 11)
Poste Attaquant puis Entraîneur
Parcours junior
Saisons Club
1978-1982 Drapeau : France CO Courcouronnes
1982-1986 Drapeau : France ES Viry-Châtillon
1986-1988 Drapeau : France Stade de Reims
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1988-1990 Drapeau : France Stade de Reims 014 0(1)
1990-1994 Drapeau : France SCO Angers 144 (38)
1994-1996 Drapeau : France Le Havre AC 078 (12)
1996-1997 Drapeau : France AS Cannes 035 0(3)
1997-1998 Drapeau : France Stade lavallois 019 0(1)
1998-2001 Drapeau : France LB Châteauroux 075 0(4)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1991 Drapeau : France France Espoirs 002 0(0)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
2003-2005 Drapeau : France LB Châteauroux B
2005-2007 Drapeau : France LB Châteauroux
2009-2012 Drapeau : France Le Havre AC
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Cédric Daury est un footballeur puis entraîneur français, né le 19 octobre 1969 à Meudon dans les Hauts-de-Seine. Il évolue au poste d'attaquant de la fin des années 1980 au début des années 2000, d'abord comme avant centre puis comme meneur de jeux.

Formé au Stade de Reims, il joue ensuite notamment au SCO Angers, au Havre AC, à l'AS Cannes, et à La Berrichonne de Châteauroux où il achève sa carrière de joueur.

Reconverti entraîneur, il dirige La Berrichonne de Châteauroux de 2005 à 2007 puis de 2009 à 2012 Le Havre AC.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il forme avec son ami et complice Christophe Lagrange un duo mémorable en L2 puis en L1, qui enflamme, six années durant, les tribunes du SCO. Transféré au HAC, son entente avec Alain Caveglia permettra au club doyen d'atteindre son meilleur classement dans l'élite et les demi-finales de la Coupe de France. Après 365 matchs en professionnel, Il devient ensuite en entraîneur.

Après avoir dirigé les équipes de jeunes, puis la réserve, Il entraîne l'équipe première de La Berrichonne de Châteauroux à partir de mars 2006 avec pour mission de sauver le club de la relégation. Confirmé dans ses fonctions pour deux saisons supplémentaires, il conduit "la Berri" à la 6ème place du championnat de Ligue 2 dès l'année suivante,lors de la saison 2006-2007, mais doit stopper son activité en mars 2007 en raison d'un cancer de la Parotide. Informé de sa maladie à la veille d'un match, il garde l'information secrète jusqu'au lendemain de celui-ci pour protéger l'équipe. Le force qui lui permis de vaincre la maladie, qui lui impose aujourd'hui une paralysie faciale, lui vaudra l'admiration de beaucoup. Sa culture naturelle du combat, sa force de caractère et son sens de l'organisation lui valent alors le surnom de Samouraï[1].

Il revient sous les couleurs du Havre AC, fraichement relégué de Ligue 1, en septembre 2009, en tant qu'entraîneur de l'équipe première. Il obtient le diplôme d'entraineur professionnel (DEPF) en 2010 et devient à l'époque le plus jeune entraineur diplômé en activité dans un club professionnel (40 ans).

Entraineur au profil "formateur", il fait débuter en championnat professionnel un grand nombre de jeunes joueurs, parmi lesquels Alharbi El Jadeyaoui (19 ans), Johnny Placide (20 ans), Gueïda Fofana (17ans), Maxime Le Marchand (20 ans), Benjamin Mendy (17ans), Ryan Mendes da Graça (19 ans), Zacharie Boucher (19 ans), Riyad Mahrez (20 ans), Drissa Traore, Elhadji Ba et également des joueurs issue du championnat National recrutés pour leur potentiel, tels Brice Jovial, Geoffrey Malfleury.

En pleine reconstruction, le HAC vit une saison 2011-2012 difficile lors de laquelle il parvient tout de même à sauver le club de la relégation.

Il est démis de ses fonctions et remplacé par Christophe Revault le 13 novembre 2012[2].

Joueur[modifier | modifier le code]

Carrière[modifier | modifier le code]

  • Sélections Nationales : International espoir Drapeau de la France

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • 1er du groupe A de Division 2 en 1993 avec le SCO d'Angers et montée en L1

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]