Josef Schneider

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Schneider.
Josef Schneider
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nom Josef Schneider
Nationalité Drapeau de l'Autriche Autriche
Naissance 1901
Poste milieu de terrain
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1919-1921 Drapeau : Autriche Wiener AF
1921-1923 Drapeau : Autriche First Vienna FC
1923-1927 Drapeau : Autriche Wiener AC
1927-1929 Drapeau : Hongrie MTK Hungária FC
1929 Drapeau : États-Unis Brooklyn Hakoah
1929-1931 Drapeau : États-Unis Wanderers Brooklyn
1931-1933 Drapeau : Suisse Grasshopper Zurich
1933-1935 Drapeau : France Stade rennais UC 38 (2)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1933-1936 Drapeau : France Stade rennais UC
1936-1937 Drapeau : France Le Havre AC
1937-1938 Drapeau : France Olympique d'Alès
1939-1940 Drapeau : Autriche FK Austria Vienne
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Josef « Pépi » Schneider, né en 1901, était un joueur et un entraîneur autrichien de football.

Carrière[modifier | modifier le code]

Après avoir joué étant jeune dans plusieurs club de Vienne, Josef Schneider débute sa carrière de joueur à haut niveau au sein du Wiener AC. Il y joue de 1919 à 1927, avec un intermède de deux au First Vienna FC. En 1927, il s'exile une première fois, et part jouer en Hongrie, à Budapest.

Deux ans plus tard, il traverse même l'Atlantique pour s'installer à New York. Il y joue pendant deux ans, puis revient en Europe, disputant deux saisons avec le Grasshopper Zurich.

En 1933, il signe au Stade rennais UC, en tant que demi-centre. Après deux matches, l'entraîneur-joueur en poste, Philip McCloy, décide de partir. Schneider le remplace au pied levé (tout en continuant à jouer) et débute sa carrière d'entraîneur. La saison suivante, il fera quelques apparitions sur le terrain, mais se concentrera plus volontiers sur ses nouvelles fonctions.

Après trois saisons passées en Bretagne, il devient successivement l'entraîneur du Havre AC (de 1936 à 1939)[1] puis de l'Olympique d'Alès avant de revenir dans son Autriche natale entraîner l'Austria Vienne.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Claude Loire, Le Stade rennais, fleuron du football breton, Rennes, Apogée, 1994

Notes et références[modifier | modifier le code]