Club français

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Club français

Généralités
Fondation 1890
Disparition 1940
Statut professionnel 1932-1934
Couleurs Rose et noir
Stade -
Siège Paris
Palmarès principal
National[1] Championnat de France USFSA (1)
Coupe de France (1)

Le Club français est un club français de football fondé en 1890 à Paris et disparu en 1940. Il fut champion de France en 1896 et vainqueur de la Coupe de France en 1931 et devint professionnel entre 1932 et 1934.

Historique[modifier | modifier le code]

La fondation officielle du club de football du Club français date du 13 septembre 1892. Toutefois, bien avant cet arrêté préfectoral reconnaissant le club, on peut dire que le Club français débuta ses activités dès 1890 sous l'impulsion d'élèves du collège Chaptal et du lycée Janson-de-Sailly.

Après de nombreux matches amicaux tout au long de l'année 1893, le Club prend part au tout premier championnat organisé en France (1894). Les joueurs à la chemise rose et noire s'inclinent en demi-finales face aux terribles White-Rovers.

La saison suivante, le Club tombe à nouveau en demi-finales contre les White-Rovers après avoir tenu en échec les Anglo-Américains.

Équipe du Club français le 26 décembre 1898 avant une rencontre contre les English Ramblers au vélodrome du Parc des Princes

En 1896, le championnat change de formule et abandonne l'élimination directe. Le Club obtient une victoire 4-1 face aux White-Rovers le 23 février et ne quitte plus la tête du classement. En 8 rencontres, le Club compte 8 victoires! Le 11 avril, le Club est sacré champion de France! Ce résultat est d'autant plus impressionnant que tous les joueurs du Club français sont français.

À noter en février 1896, une mini-tournée du Club en Belgique. Les Rose et Noir y battent successivement le Sporting Club de Bruxelles et l'Antwerp F.C.

Les principaux joueurs de cette formation sont alors Fraysse (capitaine) et Huteau (gardien). Par la suite, le Club est vice-champion de France en 1898, 1899 (forfait), 1900 et 1929 et champion de Paris en 1896, 1899, 1900, 18, 29 et 30.

En 1899, le Club doit affronter Le Havre A.C. en finale nationale à la suite de l'ouverture du championnat aux clubs de province. Le Club refuse de disputer cette rencontre, arguant du fait que le trophée offert par Gordon Bennett couronnant le champion de Paris se devait de rester dans la capitale. C'était même précisé dans le règlement! Aussi, Le Havre est sacré champion de France sans disputer la finale...

L'équipe du Club français vainqueur de la Coupe de France 1931

En 1900, le Club représente la France dans la compétition de football organisée pendant les Jeux Olympiques. Les Français s'inclinent 4-0 face au club anglais d'Upton Park, mais accrochent l'argent en s'imposant 6-2 face aux Belges de l'Université de Bruxelles.

Quart de finaliste des Coupes de France 1918, 26, 27 et huitième de finaliste en 1929 et 1933, le Club français remporte la Coupe de France en 1931. À noter qu'au cours de cette campagne, le Club Français doit s'y reprendre à quatre fois pour éliminer l'Olympique de Marseille en huitièmes de finale! Au total, le Club dispute pas moins de onze matches avant de pouvoir brandir la Coupe Charles Simon.

Au vu de ce brillant palmarès, il est logique de retrouver le Club parmi les vingt premiers clubs professionnels du pays en 1932. Classé péniblement 8e sur dix dans son groupe, le Club est condamné à descendre en deuxième division.

Le Club français tire sa révérence au football professionnel à l'issue de cette deuxième saison à ce niveau (1933-34) à la suite de très lourds problèmes financiers. Les recettes du Club étaient alors 60 % moins importantes qu'à l'époque du championnat de Paris Amateurs!

Avant la Grande Guerre, les Clubistes Fernand Canelle, Georges Garnier, Eugène Fraysse, Julien Du Rhéart et Raymond Gigot connaissent la sélection en équipe de France. Entre 1919 et 1933, Maurice Banide, Jean Batmale, Marcel Bertrand et Raymond Sentubéry évoluent également avec les Bleus. Signalons également les sélections non officielles de Gaston Barreau (1909) et Edgar Lenglet (1915).

En 1936, le Club français fusionne avec le FCA Dionysien, qui évolue alors en Promotion (D2 Paris) comme le CF, et adopte le nom de FCA Dionysien-Club français.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France France

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Coll., Dictionnaire historique des clubs de football français, St-Maur, Pages de Foot, 1999, p. 120-121 (ISBN 2-913146-01-5)