Yves Gomy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Yves Gomy
Description de cette image, également commentée ci-après

Yves Gomy en juin 2014

Naissance (75 ans)
Paris, 14e (France)
Nationalité Drapeau : France Française
Domaines Entomologie (Histéridologue), Zoogéographie et Poésie.
Institutions Education nationale
Diplôme Maîtrise de Zoogéographie
Renommé pour Études sur les Coléoptères des Mascareignes et les Histeridae de Madagascar et du Maroc
Distinctions Officier de l'Ordre des Palmes académiques Officier de l'ordre des Palmes académiques. Président de la Société entomologique de France (2006 et 2007)

Yves, Jean, Pierre Gomy, né le à Paris, est un enseignant français surtout connu en entomologie comme histéridologue ou histéridologiste (au choix)[1],[2]., c'est-à-dire un coléoptériste spécialisé dans l'étude de la famille des Histeridae. Sa découverte tardive du concept bouddhiste de coproduction conditionnée (toutes les choses sont en interactions et dépendent des autres pour exister: interdépendance et vacuité symbolisées par le ensō) conforte ses recherches sur la biodiversité entomique et renforce son désir de comprendre et de protéger les milieux naturels (biotopes). Pour être conforme à ses idées, il agit au sein de plusieurs organismes qui consacrent leurs activités à l'étude et à la protection de l'environnement. On lui doit également la publication de 4 recueils de poèmes inspirés par son épouse, la fuite du temps et son séjour aux Îles : Mascareignes, Madagascar, Comores où il découvre aussi l'émission radiophonique de Stéphane Pizella: "Les nuits du bout du monde".

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est l'aîné d'une famille de quatre enfants dont le père André Gomy (12 avril 1919 - 21 février 2001) et un oncle (Georges) étaient grands invalides de guerre (1939-1945) et officiers de la Légion d'Honneur. Il grandit en banlieue parisienne et fait ses études primaires à Créteil et Fontenay-sous-Bois et ses études secondaires à Vincennes, Saint-Maur-des-Fossés (Lycée d'Arsonval) et Paris [3]. Il s'intéresse aux insectes dès la petite enfance. Cet intérêt se mue en passion à l'âge de 12 ans (classe de cinquième) grâce à son professeur de sciences naturelles : Monsieur Marois [3]. Il obtient un baccalauréat « philo » au lycée Turgot de Paris en 1961 et entre la même année à l'École normale primaire d'Auteuil à Paris. Il se marie l'année suivante à Fontenay-sous-Bois (le 14 avril 1962) avec Colette Cordou avec qui il a eu deux fils (Yves né le 27 juin 1963) et Alexandre né le 22 juin 1975). Il est volontaire militaire à l'aide technique (VAT) comme instituteur à La Réunion (1964-1966). Il y poursuit parallèlement des études supérieures à Saint-Denis (La Réunion) (Université d'Aix-Marseille à cette époque) : DUEL (1969), Licence de Lettres (1970) et Maîtrise de Zoogéographie à Montpellier en 1975 (Université de Montpellier) [4].

Carrière d'enseignant (1961-2002)[modifier | modifier le code]

Élève-maître à l'École normale primaire de Paris (Auteuil) en 1961 et 1962, il exerce ensuite deux années comme instituteur en Normandie (en poste-double avec Colette à Saint-Ouen-du-Breuil et Rosay (Seine-Maritime) puis à l'île de La Réunion (Saint-Gilles les Bains) [5] à compter du 1er octobre 1964. Nommé professeur des collèges en 1970 il exerce successivement à Salazie et Sainte-Marie (La Réunion) puis, de retour en métropole (19 août 1973) au Collège de Riez-la-Romaine (04) et au Collège Vincent-d'Indy—devenu Collège Germaine Tillion depuis 2013 -- (Avenue Vincent-d'Indy) dans le 12e arrondissement de Paris à la rentrée de 1978. Certifié d'Histoire-Géographie en 1989 il poursuit sa carrière à Vincent-d'Indy jusqu'en 1996 et la termine au Collège Anatole France de Sartilly, près de Granville (Manche). En congé de fin d'activité en 2000 il est retraité de l'Éducation Nationale le 1er août 2002.

Entomologiste « Amateur »[modifier | modifier le code]

Spécialisation[modifier | modifier le code]

Dès 1958 à 16 ans, il se spécialise dans l'étude systématique d'une petite famille de Coléoptères : les Histeridae. Ses maîtres Albert de Cooman (1880-1967) et Jean Thérond (1899-1987) ainsi que l'attention bienveillante et l'aide continuelle, amicale et efficace de Renaud Paulian lui permettent d'approfondir ses connaissances en étudiant plus particulièrement les micro-Histeridae des biotopes humifères à l'échelle mondiale ainsi que les peuplements insulaires. Membre de la Société entomologique de France (SEF) depuis le 23 novembre 1960, il en devient le président en 2006 et 2007[3]. À ce titre, il organise un Colloque sur le thème : « Aller à l'espèce en Entomologie, illusion ou nécessité ? ». Celui-ci se déroule les 23 et 24 novembre 2007 dans l'auditorium de la Grande galerie de l'Évolution du Muséum national d'histoire naturelle à Paris et regroupe 82 participants. Le compte-rendu de ce Colloque est publié dans les « Mémoires » de la SEF [6].

Voyages et missions[modifier | modifier le code]

Yves Gomy en mai 2009 lors de son expédition à Tamjilt, dans le Moyen Atlas.
  • Séjour à l'île de La Réunion d'octobre 1964 à août 1973 pendant lequel il participe à la RCP 225 du CNRS : « Étude des écosystèmes montagnards dans la région malgache » dirigée par R. Paulian[7].
  • 3 voyages d'études à l'île Maurice en janvier-février 1966, 1970 et 1971[7]. Il y fait la connaissance de Jean Vinson (1906-1966) et de Joseph Raymond Mamet qui deviendront et resteront ses amis.
  • 3 voyages d'études à Madagascar en janvier-février 1967 (Est et Centre), janvier-février 1968 (Nord-Est, Nord et Nord-Ouest). Il y rencontre Jean Vadon (1904-1970), et juillet-août 1969 (le Sud)[7].
  • Courtes escales entomologiques lors d'un retour en France en juillet-août 1968 à bord de l'un des derniers paquebots mixtes des Messageries maritimes le « Pierre Loti » (1952-1970 puis 1986 sous d'autres noms et pavillons grecs) : Le Port (Pointe-des-Galets), Tamatave, Mahajanga, Mutsamudu, Durban, Le Cap, Dakar et Marseille.
  • Voyage aux îles Comores en août-septembre 1969 : Mayotte, Mohéli, Anjouan et la Grande Comore[7],[8].
  • Mission à l'île Rodrigues du 8 au 14 mai 1972[7].
  • Missions au Maroc (Moyen Atlas, l'Oriental, le Tafilalet et la côte ouest jusqu'à El Ouatia), du 20 avril au 20 mai 2009, du 26 mars au 25 avril 2010 et du 28 avril au 27 mai 2012 en compagnie de Harold Labrique, Abdellatif Janati Idrissi et Guy Chavanon dans le cadre de conventions entre le Muséum de Lyon et les Universités de Fès et d'Oujda. (PHOTO)
  • Participe du 19 au 24 février 2012 à une réunion de spécialistes autour du projet de révision de la tribu des Exosternini (Coleoptera, Histeridae) au Muséum d'Histoire naturelle de Santa Barbara (Californie)[9].

Le matériel entomologique récolté de 1964 à 1973 (environ 25000 coléoptères) a fait l'objet de nombreuses notes, études et thèses qui ont considérablement augmenté notre connaissance de la faune de l'archipel des Mascareignes et du domaine insulaire de l'Océan Indien occidental[10],[11].

Notes et travaux[modifier | modifier le code]

Nommé « Attaché au Muséum national d'histoire naturelle de Paris » le 27 janvier 1983, il s'est longtemps réclamé affectivement de ce lien qui était alors pérenne… Auteur de plus de 330 notes entre 1965 et 2015[11]. Parmi celles-ci on peut distinguer:

  • Des biographies d'entomologistes (surtout histéridologues): 1987. Albert de Cooman (1880-1967) ou le double apostolat. Nouvelle Revue d'Entomologie (N. S.), 4 (3): 181-194. -- 1987. Jean Thérond (1899-1987) ou la fin d'une ambassade. Nouvelle Revue d'Entomologie (N. S.), 4 (3): 265-280. -- 1994. Gunnar Dahlgren (1913-1992) ou la discrétion et l'efficacité. Nouvelle Revue d'Entomologie (N. S.), 11 (2): 123-131. -- 1995. Victor Auzat (1865-1939) ou l'œuvre inachevée... Nouvelle Revue d'Entomologie (N. S.), 12 (1): 3-15. -- 1998. Henry Desbordes (1856-1940) ou la dignité des convenances. Nouvelle Revue d'Entomologie (N. S.), 15 (2): 105-123. -- 2002. Oleg Leonidivich Kryzhanovskij (1918-1997) ou l'honneur des camarades. Nouvelle Revue d'Entomologie (N. S.), 19 (4): 349-360. -- 2014. Rupert L. Wenzel (1915-2006) ou l'isolationnisme yanqui. Le Coléoptériste, 17 (1): 50-56. -- 2014. In Memoriam: Siméon, Albert Sicard (1864-1930). Harmonia Coccinelles du monde, 12: 25-49.
  • Des notes d'entomologie forensique: 2004. Zoosaprophagous Coleoptera from a dead domestic cat in a Swedish forest: a comparative perspective. Entomologist's Gazette, 55: 185-206. (Avec J. Ferrer, S. Snäll et P. F. Whitehead). -- 2006. Zoosaprophagous Coleoptera from a dead badger, Meles meles (L.), in a Swedish forest, with particular reference to the impact of ants (Hymenoptera: Formicidae). Entomologist's Gazette, 56: 237-248. (Avec J. Ferrer, P. F. Whitehead, C. Collingwood et S. Snäll).
  • Une note d'ethno-entomologie: 2011. Contribution à la connaissance des Coléograffes du Nivernais (Coleoptera et art péri-urbain). L'Entomologiste, 67 (6): 337-345.
  • Des Catalogues (régionaux ou nationaux): 1995. Catalogue des Coléoptères de l'Île-de-France: Histeridae. (fascicule 5). Supplément au Bulletin de Liaison de l'ACOREP no 21 (décembre 1994). 76 pp. (suivi de ses suppléments en 1997, 2006 et 2013). -- 1998. Histeridae de France continentale et de Corse. Catalogue abrégé. (Coleoptera). L'Entomologiste, 54 (4): 163-174. (Avec M. Secq). -- 2003. Catalogue des Histeridae de la République de Djibouti (Coleoptera). Bulletin mensuel de la Société linnéenne de Lyon, 72 (1): 17-30. (suivi de son supplément en 2011). -- 2004. Catalogue des Coléoptères Histeridae de la Manche. Mémoires de la Société Nationale des Sciences Naturelles et Mathématiques de Cherbourg, LXIV: 26-100. -- 2014. Histeridae: 180-190. In Tronquet (coord.). Catalogue des Coléoptères de France, Perpignan, Supplément au tome 23 de la Revue de l'Association Roussillonnaise d'Entomologie, 1052 pages. (Avec M. Secq).
    Asolenus julietteae Gomy, 2014
  • Des notes importantes de taxonomie et, ou, de faunistique régionale: 1976. Contribution à la connaissance des Histeridae de Nouvelle-Calédonie. Nouvelle Revue d'Entomologie, VI (2): 153-171. -- 1978. Coléoptères Histeridae de l'archipel des Comores. Mémoires du Muséum national d'histoire naturelle de Paris, (série A. Zoologie), 109: 85-101. -- 1981. Contribution à la connaissance des Histeridae des Îles de la Société (Col.). Bulletin de la Société entomologique de France, 86 (7-8): 187-192. -- 1982. Contribution à la connaissance des Histeridae de Nouvelle-Calédonie (Deuxième note). Nouvelle Revue d'Entomologie, XII (2): 151-159. -- 1983. Les Coléoptères Histeridae des îles Mascareignes. Annali del Museo Civico di Storia Naturale di Genova, 84: 269-348. (Préface de Renaud Paulian). -- 1986. Complément à l'étude des Histeridae de l'archipel des Comores. Bulletin de la Société linnéenne de Lyon, 55 (2): 66-72. -- 1986. Nouvelle contribution à la connaissance des Histeridae des îles du Cap-Vert (Col.). Cour. Forsch.-Inst. Senckenberg, 81: 25-39. -- 2004. Contribution à la connaissance des Histeridae de la République du Yémen (Coleoptera). Bulletin mensuel de la Société linnéenne de Lyon, 73 (10): 406-420. -- 2004. Contribution à la connaissance des Histeridae de l'archipel de Madère (Coleoptera). Nouvelle Revue d'Entomologie (N. S.), 21 (3): 259-281. -- 2006. Entomofaune de Vanikoro (Îles Salomon). 3e contribution: Coleoptera, Histeridae). Bulletin mensuel de la Société linnéenne de Lyon, 75 (9): 325-338. (Avec H.-P. Aberlenc). -- 2009. Contribution à la connaissance des Histeridae de l'archipel du Vanuatu (Coleoptera). Bulletin mensuel de la Société linnéenne de Lyon, 78 (9-10): 217-228. (Avec J. Lips et L. Soldati). -- 2011. Contribution à la connaissance des Histeridae du Maroc (Coleoptera). Les cahiers du Musée des Confluences. Études scientifiques no 2: 23-74. (Avec H. Labrique, G. Chavanon, A. Janati Idrissi et A. François). -- 2012. Contribution à la connaissance des Histeridae de Libye (Coleoptera). L'Entomologiste, 68 (4): 203-214. -- 2013. Contribution à la connaissance des Histeridae de Syrie (Coleoptera). Bulletin de la Société entomologique de Mulhouse, 69 (2): 19-28. -- 2014. Contribution à la connaissance des Histeridae du Maroc (Deuxième note) (Coleoptera). L'Entomologiste, 69 (Supplément) 64 pages. (Avec H. Labrique, G. Chavanon, A. Janati Idrissi et A. François). -- 2014. Contribution à la connaissance des Histeridae du Maroc (Troisième note) (Coleoptera)(Première partie). Bulletin de la Société entomologique de Mulhouse, 70 (2): 23-35. (Avec H. Labrique et A. François). 2014. Contribution à la connaissance des Histeridae du Maroc (Troisième note) (Coleoptera) (Deuxième partie). Bulletin de la Société entomologique de Mulhouse, 70 (3): 37-42. (Avec H. Labrique et A. François). Description d'un Asolenus Lewis, 1906 nouveau de Madagascar (Coleoptera, Histeridae). Bulletin de la Société entomologique de France, 119 (3): 311-314. (PHOTO).-- 2015. Contribution à la connaissance des Histeridae du Tamil Nadu- République de l'Inde (Coleoptera). Bulletin de la Société entomologique de Mulhouse, 71 (1): 3-14. -- 2016. Review of the genus Saprinus Erichson, 1834 from Madagascar and adjacent islands with description of a new species (Coleoptera: Histeridae: Saprininae). Third contribution to the knowledge of the Histeridae of Madagascar. Zootaxa 4083 (3): 151-200 (Avec T. Lackner).- Présence du genre Phloeolister Bickhardt, 1916 à Madagascar et description de deux nouvelles espèces (Insecta, Coleoptera, Histeridae). (Quatrième contribution à la connaissance des Histeridae de Madagascar). Grrreeny (Tome 4), Green Anatomy. Cahier supplémentaire (Éditions Glénat).- Contribution à la connaissance des Histeridae du Maroc (Quatrième note) (Coleoptera). L'Entomologiste, 72 (1): 7-32. (Avec I. de Castro-Arrazola, F. Sanchez-Pinero et H. Labrique). -- 2017. Les Coléoptères de l’île de La Réunion. Editions ORPHIE 2017. 760 pages. (Avec R. Lemagnen et J. Poussereau).
    Spathuliger gomyi Villiers, 1970
  • Trois notes importantes de biogéographie: 2000. Nouvelle liste chorologique des Coléoptères de l'archipel des Mascareignes (Préface de Monsieur le Recteur R. Paulian). Société réunionnaise des Amis du Muséum. Saint-Denis de La Réunion. 140 pages.-- 2017. Nouvelle liste chorologique des Coléoptères de l'archipel des Mascareignes (Actualisation 2015). In Gomy, Lemagnen et Poussereau (Coordonnateurs) : Les Coléoptères de l’île de La Réunion. Editions ORPHIE 2017. 760 pages. (pp. 633-712). Essai d'analyse de la faune des Coléoptères de l'île de La Réunion. In Gomy, Lemagnen et Poussereau (Coordonnateurs) : Les Coléoptères de l’île de La Réunion. Editions ORPHIE 2017. 760 pages. (pp. 713-736).

Entre 1965 et 2015, il a décrit (seul ou en collaboration) 16 genres, 5 sous-genres et 227 espèces d'Histeridae. 7 genres, 2 sous-genres et 90 espèces d'Arthropodes ont été dédiés à cet entomologiste et à son épouse.

Liste des taxa génériques décrits[modifier | modifier le code]

  • Antongilus Gomy (Coleoptera, Histeridae, Dendrophilinae, Bacaniini): 1969 - Bulletin de la Société entomologique de France 74: 73. Décrit comme sous-genre, élevé au rang générique par S. Mazur en 1984 avec pour espèce type Bacanius terricola Gomy, 1969. Remplacé par Gomyister Mazur, 1984, comme sous-genre de Bacanius Le Conte, avec pour espèce type: Bacanius peyrierasi Gomy, 1969.
  • Therondus Gomy (Coleoptera, Histeridae, Abraeinae, Acritini): 1974 - Bulletin de la Société entomologique de France 79: 249-250. Espèce type du genre: Acritus granuliformis Thérond, 1967.
  • Aeletodes Gomy (Coleoptera, Histeridae, Abraeinae, Acritini): 1977 - Annales historico-naturales Musei nationalis hungarici 69: 104. Espèce type du genre Aeletodes minus Gomy, 1977.
  • Anaplaodes Gomy (Coleoptera, Histeridae, Dendrophilinae, Bacaniini): 1977 - Annales historico-naturales Musei nationalis hungarici 69: 109. Espèce type du genre: Anapleus biroi Thérond, 1965. Mis en synonymie du genre Antongilus Gomy, 1969 par Mazur en 1984.
  • Chaetobacanius Gomy (Coleoptera, Histeridae, Dendrophilinae, Bacaniini): 1977 - Annales historico-naturales Musei nationalis hungarici 69: 112. espèce type du genre: Chaetobacanius therondi Gomy, 1977.
  • Mascarenium Gomy (Coleoptera, Histeridae, Abraeinae, Acritini): 1978 - Revue de Zoologie africaine 92 (3): 578. Espèce type du genre: Mascarenium uxoris Gomy, 1978.
  • Coomanisia Gomy (Coleoptera, Brentidae): 1987 - Nom nouveau pour Coomania Kleine, 1941. Nouvelle Revue d'Entomologie (N. S.) 4 (1): 27. Espèce type du genre: Coomania ponderosa Kleine, 1941.
  • Degallierister Gomy (Coleoptera, Histeridae, Dendrophilinae, Bacaniini): 2000 - Nouvelle Revue d'Entomologie (N. S.) 17 (3): 265. Espèce type du genre: Bacanius hamatus Lewis, 1888.
  • Corticalinus Gomy (Coleoptera, Histeridae, Histerinae, Exosternini): 2004 - Atti del Museo civico di Storia naturale di Morbegno 14: 24. Espèce type du genre: Macrosternus minusculus Schmidt, 1893.
  • Sabahister Gomy et Vienna (Coleoptera, Histeridae, Histerinae, Exosternini): 2008 - Bulletin mensuel de la Société linnéenne de Lyon 77 (9-10): 183-190. Espèce type du genre: Sabahister esmeraldae Gomy et Vienna, 2008.
  • Australanius Gomy (Coleoptera, Histeridae, Dendrophilinae, Bacaniini): 2009 - Bulletin de la Société entomologique de France 114 (2): 189-193. Espèce type du genre: Australanius verrucosus Gomy, 2009.
  • Africanister Gomy (Coleoptera, Histeridae, Dendrophilinae, Bacaniini): 2010 - Nouvelle Revue d'Entomologie (N. S.) 26 (3): 253-275. Espèce type du genre: Bacanius usambaricus Bickhardt, 1911.
  • Juliettinus Gomy (Coleoptera, Histeridae, Dendrophilinae, Bacaniini): 2010 - Nouvelle Revue d'Entomologie (N. S.) 26 (3): 253-275. Espèce type du genre: Juliettinus loebli Gomy, 2010.
  • Arizonacritus Gomy et Warner (Coleoptera, Histeridae, Abraeinae, Acritini): 2013 - Bulletin de la Société entomologique de France 118 (1): 79-85. Espèce type du genre: Arizonacritus talayesvai Gomy et Warner, 2013.
  • Malagasyprinus Lackner et Gomy (Coleoptera, Histeridae, Saprininae): 2013 - ZooKeys 333: 55-76. Espèce type du genre: Saprinus caeruleatus Lewis, 1905.
  • Sarandibrinus Lackner et Gomy (Coleoptera, Histeridae, Saprininae): 2014 - ZooKeys 427: 109-125. Espèce type du genre: Sarandibrinus araceliae Lackner et Gomy, 2014.

Liste des taxa génériques dédiés à cet entomologiste et à son épouse[modifier | modifier le code]

  • Gomya Dajoz, 1973 (1972) - Bulletin du Muséum national d'Histoire naturelle 85: 1049-1055 (Coleoptera, Lathridiidae). Genre placé ensuite dans les Coleoptera, Jacobsonidae Löbl et Burckhardt 1988 et mis en synonyme du genre Derolathrus Sharp, 1908. Réhabilité dans les Lathridiidae en 2013 dans la Checklist of the Lathridiidae and Merophysiidae of the world.
  • Gomyia Celis, 1974 - Revue de Zoologie Africaine 88 (4): 771-774 (Coleoptera, Clavigeridae).
  • Gomyaccudus Frieser, 1980 - Revue suisse de Zoologie 87 (1): 201-252 (Coleoptera, Anthribidae).
  • Gomyopsis Degallier, 1984 - Nouvelle Revue d'Entomologie (N. S.) 1 (1): 55-59 (Coleoptera, Histeridae, Chlamydopsinae).
  • Gomyella Johnson, 1985 - Entomologica Basiliensa 10: 159-237 (Coleoptera, Ptiliidae).
  • Gomyoscelis Degallier, 2001 - Nouvelle Revue d'Entomologie (N. S.) 18 (1): 9-13 (Coleoptera, Histeridae, Histerinae, Platysomatini).
  • Juliettinus Gomy, 2010 - Nouvelle Revue d'Entomologie (N. S.) 26 (3): 253-275 (Coleoptera, Histeridae, Dendrophilinae, Bacaniini).

Diffusion des connaissances entomologiques[modifier | modifier le code]

  • Rédacteur en chef du Bulletin Info-Nature de la SREPEN (voir ci-dessous) de 1970 à 1973. Du numéro 1 au numéro 23, ce Bulletin de liaison eut pour vignette de couverture un dodo (oiseau) (ou Raphus cucullatus) perché sur une tortue terrestre (PHOTO). Cette vignette resta pendant plus de 25 ans le symbole de la SREPEN.
  • Rédacteur en chef de la Nouvelle Revue d'Entomologie de 1984 à 1986 (3 ans) puis Directeur de la publication de 1987 à 1990.
  • Directeur de la publication du Bulletin de la Société entomologique de France en 2006 et 2007.
  • Directeur de la publication de la série: "Contribution à l'étude des Coléoptères de La Réunion et des archipels de l'Océan Indien occidental" (Supplément au Bulletin de liaison d'ACOREP-France "Le Coléoptériste") à partir de 2015[12].

Relations avec les arts graphiques[modifier | modifier le code]

Graffiti de Twix (2011).
Hypocaccus kidpaddlei.
  • Avec le monde de la bande dessinée (B. D.): description de l'Hypocaccus kidpaddlei Gomy [13], espèce dédiée à Kid Paddle, personnage sympathique et célèbre de Midam. Cette description a donné lieu à trois insertions relatant l'événement[14]. Par ailleurs, et pour la première fois dans l'histoire de l'entomologie et de la B. D., deux espèces nouvelles d'Insectes (Histeridae) ont été décrites au sein même d'une bande dessinée[15],[16].
  • Avec la photographie : cet entomologiste a inspiré un "darkside" bicolore intitulé Passion dévorante. Le mot anglais "darkside" désignant une peinture ou une photographie qui met en lumière un aspect caché -- caractériel ou obsessionnel -- d'une personnalité: son côté noir. Cette œuvre est due au talent du photographe Bruno Nardone.
  • Avec le monde de l'art urbain ou street art : grâce à la rencontre étonnante, dans la Nièvre (58), avec des graffitis d'insectes hyper-réalistes dus au talent de Twix[17]. L'un de ces graffitis représentait Hister illigeri illigeri Duftschmid, 1805 (Coleoptera: Histeridae). Ce coléograffe, d'une hauteur de 2 mètres, aura été, pendant quelques mois, la plus grande représentation mondiale d'un Histeridae. Il a aujourd'hui disparu à la suite des travaux de démolition de nombreux bâtiments désaffectés de l'ancienne caserne Pittié de Nevers. Le street art mérite bien son nom d'art éphémère.

Étude et protection de l'Environnement[modifier | modifier le code]

Vignette de la page de couverture d'Info-Nature des numéros 1 à 23
Yves Gomy alias "Papy the Bug" vu par Midam (dédicace personnelle de 2015)
  • Membre fondateur de la SREPEN (Société Réunionnaise pour l'Étude et la Protection de l'Environnement) en 1970, avec Thérésien Cadet, Auguste et Christian de Villèle, Harry Gruchet (1931-2013) et Paul Nougier. Il en sera le Vice-Président en 1972 et 1973 [18].
  • Membre de l'ARPON (Association Régionale pour la Protection des Oiseaux et de la Nature. Provence-Côte d’Azur-Corse) de 1974 à 1978. Délégué de cette Association pour les Alpes-de-Haute-Provence entre 1976 et 1978. Celle-ci a aujourd'hui rejoint la LPO.
  • Création de Clubs « Écologie et Protection de l'Environnement » dans des Collèges où il enseigne (Riez-la-Romaine et Paris 12e).
  • Membre de la SOBA (Station Ornithologique du Bec d'Allier) depuis 2003. Celle-ci est devenue LPO Nièvre (LPO 58) le 22 février 2014.
  • Expert-Entomologiste au Comité Local de Développement Durable (CLDD) de la ville de Nevers pendant la durée de fonctionnement de ce Comité (2008-2015).
  • Délégué régional de la Société entomologique de France pour la Bourgogne depuis 2008[19].
  • Membre du Comité scientifique de la MELA (Maison de l'Environnement entre Loire et Allier) depuis 2011.
  • Membre du Conseil scientifique d'ACOREP-France (Association de Coléoptéristes) depuis 2015[20].
  • Participe au « Club Grrreeny » des Éditions MAD Fabrik (Midam) avec la rubrique : « Papy the Bug »[21]. (PHOTO)


Poésie[modifier | modifier le code]

Publication de poèmes dans différentes revues à La Réunion et en métropole. Publication de 4 recueils primés dans des concours de poésie :

  • « Chrysalide » Édition Art et Poésie 1974.
  • « Le Cri » Édition Maison Rhodanienne de Poésie, 1978.
  • « Des Mots Dés » Recueil commun avec « L'Échelle sans barreaux ou l'Essentiel avec un grand A » de Colette Cordou Gomy. Édition Maison Rhodanienne de Poésie, 1986.
  • « La Déchirure » Édition Maison Rhodanienne de Poésie, 1986.

Avec des préfaces de Paul Jolas (1933-2006) et Hervé Masson et des illustrations originales (graphiques et photographiques) de Philippe Faivre et Colette Cordou Gomy.

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gomy (Y.), 1984.- Essai de révision des Chaetabraeus orientaux (Coleoptera, Histeridae). Nouvelle Revue d'Entomologie (N.S.), 1 (4): 384 (note infra-paginale).
  2. Vincent (R.), 2010.- Histeridae. Catalogue des Coléoptères du département de la Saône-et-Loire (F-71), vol. 2. Supplément hors-série au no 154 (2009) de la revue trimestrielle "Terre-Vive", page 37. (SEMINA, Société d'étude du milieu naturel en Mâconnais).
  3. a, b et c Bulletin de la Société entomologique de France, (2006) 111 (2): 257-279.
  4. Gomy (Y.), 1983.- Les Coléoptères Histeridae des îles Mascareignes. Annali del Museo Civico di Storia Naturale di Genova, 84: 269-348.
  5. Contrairement aux usages typographiques français, le nom s'écrit sans tiret autour de "les" et sans majuscule à "les", selon la dénomination utilisée par l'IGN (faire une recherche sur GéoPortail) et l'INSEE (voir par exemple la carte Territoire et précarité.
  6. "Aller à l'espèce: illusion ou nécessité ?", Mémoires de la Société entomologique de France, no 8 (2009): 1-128.
  7. a, b, c, d et e Lacroix M., 1998. Insectes Coléoptères Hopliidae (2e partie). Faune de Madagascar no 88(2): 401-755.
  8. Viette P., 1979.L'Entomologie dans l'archipel des Comores. Mémoires du Muséum national d'histoire naturelle, Série A, Zoologie, 109: 27-37.
  9. Caterino (M.S), Degallier (N.), Gomy (Y.), Tishechkin (A.K.) et Mazur (S.), 2013. Quatrième Congrès Mondial d'Histéridologie, Santa Barbara, CA, USA, février 2012. Le Coléoptériste, 16 (1):43-45.
  10. 2017. Les Coléoptères de l’île de La Réunion. Editions ORPHIE 2017. 760 pages. (Y. Gomy, R. Lemagnen et J. Poussereau coordonnateurs).
  11. a et b Yves Gomy - Spécialité : les Coléoptères Histeridae sur le site personnel de Christian Guillermet.
  12. Contribution à l'étude des Coléoptères de La Réunion et des archipels de l'Océan Indien occidental. Tome I, mai 2015.
  13. Gomy (Y.), 2008 - Description de Hypocaccus kidpaddlei espèce inédite de Tanzanie (Coleoptera, Histeridae). Nouvelle Revue d'Entomologie (N.S.), 24 (2): 125-129.
  14. Kid Paddle Mag no 51 de mai 2008, page 6 ; Spirou no 3657 de mai 2008 et Vincent (R.), 2008 - Kid Paddle Histeridoman (Coléoptère et B. D., 43). Le Coléoptériste, 11 (1): 120.
  15. Gomy (Y.), 2016 - Présence du genre Phloeolister Bickhardt, 1916 à Madagascar et description de deux nouvelles espèces (Insecta, Coleoptera, Histeridae). (Quatrième contribution à la connaissance des Histeridae de Madagascar). Grrreeny (Tome 4), Green Anatomy - Cahier supplémentaire (Éditions Glénat).
  16. Aberlenc (H.-P.), 2016.- Entomologie et B.D.: une première dans le monde de la nomenclature zoologique. L'Entomologiste, 72 (3): 165-167.
  17. Gomy (Y.), 2011 - Contribution à la connaissance des coléograffes du Nivernais (Coleoptera et Art périurbain). L'Entomologiste, 67 (6): 337-345.
  18. Info-Nature, île de la Réunion (octobre 2009): numéro spécial hors série sur la Roche Écrite.
  19. Bulletin de la Société entomologique de France, (2009), 114 (4): 513.
  20. Le Coléoptériste, 17 (3) (2014), Conseil d'Administration.
  21. Les Carnets de Grrreeny : Sors tes griffes pour ta planète, MAD Fabrik, 2010.
  22. Bameul F., 2002, Le Chevalier Yves Gomy. L'Entomologiste, 58 (3-4): 139-141.
  23. "Les deux promotions 2014 de l'ordre bicentenaire ont été honorées" Le Journal du Centre (Nièvre) du 22 novembre 2014, page 6.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Gomy est l’abréviation habituelle de Yves Gomy en zoologie.
Consulter la liste des abréviations d'auteur en zoologie