Renaissance mosane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Renaissance mosane est un style d'architecture régionale datant du XVIIe et XVIIIe siècles. Le style est directement lié à l'architecture de la Renaissance et ne doit pas être confondu avec l'art mosan, qui lui s'applique à l'art roman et à l'architecture romane pendant le Moyen Âge dans la région de la Meuse.

Historique[modifier | modifier le code]

Le style a été appliqué principalement dans la Principauté de Liège dans l'actuelle Belgique et Pays-Bas, principalement dans la ville de Liège, le pays de Herve, et les régions du Limbourg belge et du Limbourg néerlandais. Le style se manifeste dans des maisons en rangée, des châteaux, des fermes, des manoirs, et parfois dans des monastères.

Le style renaissance mosane s'est développé à Liège au XVIe siècle sous le règne de Érard de La Marck. Il s'inspire de la technique des maisons à colombages dans laquelle un nouveau matériau (la pierre) a été incorporé. L'encadrement en pierre des fenêtres, décorées d'architraves et des couches alternées de brique et de pierre sont caractéristiques du style. La plupart des matériaux utilisés étaient endémiques dans les régions où le style a prévalu, à savoir la pierre bleue, la brique et le tuffeau dit "de Maastricht" (un type de craie marneuse de couleur blonde à jaune).

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Biographie[modifier | modifier le code]

  • Léon Radermecker, Origines et disparition du style architectural mosan, Cercle archéo-historique Fléron-Grivegnée,
  • (nl) J.J.M. Timmers, De kunst van het Maasland, deel II, Assen,

Articles connexes[modifier | modifier le code]