Mirwart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles ayant des titres homophones, voir Miroir (homonymie).

Mirwart
Mirwart
L'église Saint-Roch (1869–1870)
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg
Arrondissement Neufchâteau
Commune Saint-Hubert
Code postal 6870
Zone téléphonique 084
Démographie
Gentilé Mirwartois(e)
Population 107 hab.
Densité 8,3 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 03,4′ nord, 5° 15,9′ est
Superficie 1 285 ha = 12,85 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Province de Luxembourg

Voir sur la carte administrative de Province de Luxembourg
City locator 14.svg
Mirwart

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Mirwart

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Mirwart

Mirwart (en wallon Mirwå, prononcé Murwô) est une section de la ville belge de Saint-Hubert située en Région wallonne dans la province de Luxembourg.

Mirwart est un des plus beaux villages de Wallonie depuis le 23 avril 2016[1].

Le château de Mirwart (XIIeXVIIIe siècles)

Histoire[modifier | modifier le code]

Il existait jadis, à Mirwart, une abbaye, à présent effacée du paysage[2].

Mirwart était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977.

De 1823 au 18 juillet 1877, elle fut une section d'Awenne.

Curiosités[modifier | modifier le code]

L'École Industrielle et Commerciale de la Ville d'Arlon, en partenariat avec la Province de Luxembourg, a implanté dans le village un important centre d'enseignement de type supérieur non universitaire formant des éducateurs spécialisés ainsi que des bibliothécaires brevetés. La qualité de l'enseignement dispensé dans cette école associé à une belle infrastructure d'accueil attire de nombreux étudiants du pays mais aussi des pays voisins, comme la France et le Grand-Duché de Luxembourg.

Cette école a été fermée en 2015 [3]

La forêt domaniale et le château de Mirwart sont deux curiosités touristiques de ce petit village ardennais.

L'église a pour saint-patron saint Roch.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Olivier Gourmet, acteur apprécié des frères Dardenne (La Promesse, Le Fils, L'Enfant), est originaire de Mirwart.

Jumelage[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le club des plus beaux villages de Wallonie s'agrandit », sur rtbf.be, (consulté le 24 avril 2016).
  2. Joseph Delmelle, Abbayes et béguinages de Belgique, Rossel Édition, Bruxelles, 1973, p. 73.
  3. L'CPS quitte Mirwart

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Monographies[modifier | modifier le code]

  • Denise de Donnéa, Ces Messieurs de Mirwart, XVIIIe siècle, Saint-Hubert, Imprimerie Gofflot, , 184 p., + 3 pl. h.-t..
  • Georges Pècheur, Mirwart en Ardenne XIXeXXe s. Un village humilié, Neufchâteau, Éditions Weyrich, , 479 p., + une carte.
  • Jean-Pol Weber (dir.) et ASBL Château de Mirwart, Mirwart. Château et Alentours, Saint-Hubert, Saint-Hubert, Centre Pierre-Joseph Redouté (no 2), , 104 p..
  • Jean-Pol Weber et Marc Lejeune (dir.) (ill. Palix), Mirwart au passé simple. Récits historiques. Le temps des Arenberg (1420–1706), Arlon, , 136 p., + 1 pl. h.-t..

Articles[modifier | modifier le code]

  • Émile Tandel, Les communes luxembourgeoises, t. VIb : Arrondissement de Neufchâteau, Arlon, Institut archéologique du Luxembourg, , « Mirwart », p. 1093–1142.
  • Jean-Pol Weber, Saint-Hubert d'Ardenne, Cahiers d'Histoire, t. IX, Saint-Hubert, , « Bartholomé Pirotte, architecte des châteaux de Mirwart et de Bure ? », p. 41–49.

Liens externes[modifier | modifier le code]