Allège (architecture)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Coussièges qui contribuent accessoirement à réduire l'importance de l'allège.

L’allège (nom féminin[1]), également appelée « contre-cœur » en Suisse, désigne sur un bâtiment la partie du mur (intérieur ou extérieur) située entre le plancher et l'appui de fenêtre[2],[3].

La hauteur d'allège est comptée du sol fini au-dessus du rejingot.

C'est également un petit mur d'appui sous la fenêtre servant aussi de décoration à une pièce.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Centre national de ressources textuelles et lexicales, « Allège », sur https://www.cnrtl.fr
  2. Définitions lexicographiques et étymologiques de « allège » dans le Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales.
  3. Laurent Criado, Le Guide pratique de l'achat immobilier, Barakom, , 292 p. (ISBN 1094500011, 9789791094504 et 979-1094500019, OCLC 1010315746), p. 281.