Hôtel de Bocholtz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hôtel de Bocholtz
Image dans Infobox.
Présentation
Destination initiale
Style
Construction
Propriétaire
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Province
Commune
Adresse
Coordonnées
Localisation sur la carte de Liège
voir sur la carte de Liège
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Belgique
voir sur la carte de Belgique
Red pog.svg

L'hôtel de Bocholtz est un ancien hôtel particulier du XVIe siècle situé en Belgique à Liège, aux no 8-10 de la place Saint-Michel. Cet hôtel est un des rares témoins du style Renaissance mosane à Liège avec le palais Curtius et l'hôtel Desoër de Solières voisin.

Historique[modifier | modifier le code]

L'hôtel de Bocholtz doit son nom à Arnold de Bocholtz, grand écolâtre de Saint-Lambert, qui, achète en 1543 et transforme de 1561 à 1563 deux anciennes maisons canoniales installées au Publémont en un hôtel de style Renaissance. Pratiquement en ruines, l'immeuble de 1 300 m2 est acheté à la fin des années 1960 par le groupe Paribas qui le fait rénover par l'architecte Nicolas Leclerc. Les travaux ont duré 10 ans, puis l’hôtel est devenu un siège de la banque Belfius.

L'hôtel est racheté en 2013 par François Fornieri, patron de la société pharmaceutique Mithra, pour la somme de 1,4 million d'euros. [1]

Classement[modifier | modifier le code]

L'hôtel de Bocholtz est classé au Patrimoine immobilier de la Région wallonne en 1953.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Charles Ledent, « Le millionnaire liégeois ouvre les portes de son hôtel à 1,4 million € », La Meuse,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]