Aller au contenu

Albert Puters

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Albert Puters
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
LiègeVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom de naissance
Albert Pierre Marie PutersVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Université de Liège (à partir du )
Société nationale des chemins de fer belges (à partir de )Voir et modifier les données sur Wikidata

Albert Puters, né à Verviers le et mort le (à 75 ans), est un architecte belge.

Ingénieur-architecte formé à l'université de Gand, Albert Puters enseigne à l'université de Liège, où il est chargé de cours en 1926, professeur extraordinaire en 1928, et professeur ordinaire en 1931 : il y est chargé des enseignements de l'architecture civile, de l'histoire de l'architecture, de composition architectonique et de constructions coloniales.

Albert Puters a su faire la synthèse entre l'apport des architectures vernaculaires de la région liégeoise et l'architecture moderniste du début du XXe siècle.

Il est l'auteur des plans de l'institut de chimie de l'université de Liège au Val-Benoît.

Il est inhumé au cimetière d'Angleur-Sarts.

Institut de chimie sur le quai Banning à Liège : les bâtiments du Val-Benoît.

Publications

[modifier | modifier le code]
  • « La conception architecturale de l'Institut de Chimie et de Métallurgie pour l'Université de Liége »,Revue Universelle des Mines, 1931, p. 14-20.
  • « L'institut de chimie et de métallurgie de l'Université de Liège », La Technique des travaux, , p. 409-418.
  • « L'institut de chimie et de métallurgie de l'Université de Liège », Revue universelle des mines, tome XIV, , p. 58-65.
  • Architecture privée au Pays de Liège, 1940.
  • Documents d'Architecture Mosane (5 volumes), 1943-1955
  • Le pan de bois au pays de Liège, 1947.

Bibliographie

[modifier | modifier le code]
  • Léon-Ernest Halkin et Paul Harsin, Liber Memorialis. L'Université de Liège de 1867 à 1935. Notices biographiques, t. II, Liège, Rectorat de l'Université, , p. 606
  • J.D.G., « L'habitation d'un architecte » », L'ingénieur-architecte, no 1,‎ , p. 44-49.
  • Les instituts de la faculté des sciences appliquées de l’Université de Liège au Val Benoît, architecture caractéristique des années 1930 (Mémoire de licence en histoire de l'art et archéologie, Université catholique de Louvain),
  • Mallorie Duplouy (Mémoire de licence en histoire de l’art et archéologie, Université de Liège), Albert Puters (1892-1967),
  • Jean Housen, « Le Val-Benoît, témoignage majeur du Modernisme à Liège », Cahiers de l'Urbanisme, Liège, Pierre Mardaga, no 73 « Patrimoine et Modernité »,‎ , p. 52-56 (ISSN 0775-5317, résumé, lire en ligne [PDF])
  • Mallorie Duplouy, « Albert Puters (1892-1967) », Art&fact, Liège, no 29 « L'architecture au XXe siècle à Liège »,‎ , p. 22-27.