Bolland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bolland (homonymie).

Bolland
Bolland
Ferme du château de Bolland, dite ferme de Berlaymont
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Liège Province de Liège
Arrondissement Verviers
Commune Herve
Code postal 4653
Zone téléphonique 087, quelques rues en 04
Géographie
Coordonnées 50° 39′ 39″ nord, 5° 45′ 36″ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Province de Liège

Voir sur la carte administrative de Province de Liège
City locator 14.svg
Bolland

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Bolland

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Bolland

Bolland, en wallon Bolan, est un village du Pays de Herve dans la province de Liège, en Belgique. Administrativement il fait partie de la commune de Herve située en Région wallonne. C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village, situé dans le pays de Herve, est traversé par le Bolland, couvert sur un petit tronçon pour former la Place du Wirhet où se trouve l'ancienne maison communale.

Le code postal de Bolland est 4653.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Apollinaire[modifier | modifier le code]

Classée le 15 mars 1934. Elle ne se situe pas au centre du village, mais un peu à l'écart, à l'est du château. Construite de 1714 à 1717, sur le plan de la croix latine, elle comporte une seule nef. Les soubassements sont en moellons, surmontés de briques. La tour est composée de quatre étages de moellons séparés par des bandeaux de pierre calcaire, les angles étant également en pierre calcaire. La flèche, élégante, est bulbeuse. Sa hauteur totale est de 42 m. Dix grandes baies vitrées éclairent l'intérieur, les deux du chœur étant plus hautes que les huit autres.

L'église contient un mobilier somptueux et homogène de style Louis XIV liégeois, si l'on excepte les deux autels latéraux du XVIIe siècle : 1) le maître-autel en bois, haut de quatorze mètres, avec ses six colonnes à chapiteaux corinthiens dorés, est de Cornélis Van der Werck, influencé par Delcour, il est décoré d'un grand retable d'Englebert Fisen représentant la Montée au Calvaire et flanqué de deux statues monumentales représentant la Vierge à l'Enfant (à gauche) et Saint Apollinaire (à droite); il comporte également à son sommet un Christ en croix entouré de deux anges polychromes et les armoiries des de Lannoy et des Bocholtz, à sa base, le présentoir du Saint-Sacrement orné d'un chronogramme (Vere agnVs oCCIsVs ab orIgIne MVnDI1724) et un tabernacle sculpté; 2) les lambris qui tapissent les murs intérieurs sur tout le pourtour, interrompus par le tambour d'entrée, les deux confessionnaux galbés avec les effigies de Saint-Pierre sur l'un, de Marie-Madeleine sur l'autre, et la chaire de vérité aux cinq panneaux décorés par les visages et emblèmes des quatre évangélistes et la Sainte Face; 3) deux bancs de communion comportant des évocations de l'eucharistie (gerbes, pélicans, grappes) et vingt-huit bancs aux accoudoirs sculptés de motifs différents; 4) une magnifique balustrade à la tribune, alternance de panneaux représentant maints instruments de musique et des motifs végétaux; 5) sur cette tribune, un orgue historique anonyme du XVIIIe siècle de vingt-trois jeux, dont les trois les plus anciens sont du 17e et proviennent du château de Clervaux (famille Lannoy); cet orgue primitif (bourdon 8, flûte 4 et doublette 2) est arrivé à Bolland le 9 décembre 1743 « sur deux charrettes », offert par la baronne Dieudonné Nicolas de Warnant, née comtesse Anne-Florence (1670-1743) de la Maison d'Oultremont, (fille de Jean-Baptiste d'Oultremont et de la comtesse Henriette de Berlaymont ), grand-mère et tutrice des enfants de Lannoy. Il fut considérablement augmenté, vraisemblablement au milieu du XVIIIe siècle, mais on n'a aucune trace écrite de ces travaux. Modifié de fond en comble par Comblain en 1856, il était devenu un instrument hybride, mi-classique, mi-romantique. En 1977, l'expert Hubert Schoonbroodt entreprit les travaux de restauration. C'est la Manufacture d'orgues Luxembourgeoise de Georg Westenfelder qui les effectua. Rendu à son état homogène du XVIIIe, l'orgue fut inauguré en novembre 1982.

Les deux autels latéraux sont de style Louis XIII, celui de gauche est daté de 1624, il comporte une peinture représentant la Vierge Marie apparaissant à saint Nicolas, sainte Barbe et sainte Catherine au milieu d'un paysage montrant le château de Bolland tel qu'il était à cette époque ; l'autel de droite, daté de 1643, représente la "trinité mariale" : sainte Anne, la Vierge et l'enfant Jésus. Le chemin de croix se compose de quatorze tableaux de grand format, il a été placé en 1737. Signalons encore quatre grands tableaux provenant du Couvent des Récollets fondé à Bolland en 1624 par le seigneur Jean de Berlo et représentant la fuite en Égypte, la sainte Famille à Nazareth, Jésus apparaissant à Marie-Madeleine après sa résurrection, Jésus et les disciples d'Emmaüs, la pierre tombale de Jean d'Eynatten, mort en 1510 et de Marie de Brandenberg, morte en 1534, dressée contre le mur en face de l'autel latéral gauche, une cuve baptismale en marbre du XVe siècle, un buste reliquaire de saint Apollinaire, la pierre tombale du curé bâtisseur Antoine de Sarémont, placée dans le porche. L'église est protégée par un système d'alarme et de télévigilance.

Le château de Bolland[modifier | modifier le code]

À trois ou quatre kilomètres au nord-ouest de Herve, s'élève le château de Bolland, ancien domaine des sires d'Eynatten, qui passa aux Lannoy avec Julémont. Le château, à tourelles d'angle, était entouré d'un fossé. L'endroit possédait encore des constructions d'un couvent de récollets fondé au XVIIe siècle par Jean de Berlo, seigneur de Bolland et Marguerite d'Eynatten, son épouse. À la même époque, la famille d'Eynatten fournit deux gouverneurs à la forteresse de Franchimont. Le château est interdit d'accès au public, c'est un domaine privé.

La chapelle de Noblehaye[modifier | modifier le code]

Au sud de Bolland le hameau de Noblehaye possède une chapelle qui est classée comme monument historique.

Quelques lieux-dits[modifier | modifier le code]

en partant du nord vers l'est, le sud, le centre et l'ouest: 1.Nèche 2.Voie de Liège 3.Verte Voie 4.Hacboister 5.Neuve Cour 6.Voie de Messe 7.Dessus-le-Bois 8.Fosse Moray 9.Vieux-Couvent 10.Grétry 11.Sarémont 12.Les Fawes 13.Chemin Leboulle 14.Sombolland 15.Noblehaye 16.Chemin des Noyers 17.Lescours 18.Le Try 19.Les Communes 20.Les Doyards 21.Le chemin de l'église 22.Ferroul 23.Wirhet 24.La Brassine 25.Basse-Hez 26.Haute-Hez 27.Thier de la Fouarge 28.Entre-Deux-Bois 29.Le sentier de Hélawèye 30.Barbothez 31.Tombeux 32.Sauny

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]