Stein (Limbourg néerlandais)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Stein
Blason de Stein
Armoiries.
Drapeau de Stein
Drapeau.
Administration
Pays Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Province Drapeau de la province de Limbourg Limbourg
Bourgmestre Marion Leurs-Mordang (PvdA)
Code postal 6129, 6170-6171, 6180-6181
Indicatif téléphonique international +(31)
Démographie
Population 26 451 hab.
Densité 1 162 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 58′ 14″ nord, 5° 46′ 06″ est
Superficie 2 277 ha = 22,77 km2
Localisation
Localisation de Stein
Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas
Voir sur la carte topographique des Pays-Bas
Stein
Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas
Voir sur la carte administrative des Pays-Bas
Stein
Géolocalisation sur la carte : Limbourg
Voir sur la carte administrative du Limbourg
Stein
Liens
Site web www.stein.nl

Stein est une commune et un village des Pays-Bas de la province du Limbourg. La commune de Stein a 26 451 habitants et la ville a dans l'estimation 12 000 habitants et est ainsi une des plus grandes villes dans la région.

Histoire[modifier | modifier le code]

La plus ancienne occupation date de l'époque de la Culture rubanée (environ 5 000 av. J.-C.)

Au néolithique, le tombeau dit de Stein (nl) a été construit dans les environs de Stein, qui est attribué à la culture Seine-Oise-Marne[1]. Le musée d'archéologie de Stein (nl) a été construit autour de la tombe au XXe siècle.

Selon une légende, le domaine de la Graetheide a été donné par le roi Zwentibold aux villages d'Elsloo, Beek et Stein au IXe siècle pour un usage commun. Au Moyen Âge, les défenses de Stein (nl) sont érigés autour du village, dont un landweer (nl)[2].

En 1263, l'endroit était appelé Steyne et en 1268, Steine. Le nom fait référence à un château construit en pierre[3].

Stein s'est fortement développé lorsque le bassin houiller du sud du Limbourg a été développé. En 1926, la Staatsmijn Maurits (nl) est entrée en service. De là fut construite une ligne de chemin de fer le long de laquelle le charbon et les produits chimiques (cokerie et fixateur d'azote, 1929) étaient transportés jusqu'au port de Stein (nl). Ce port est situé sur le canal Juliana, ouvert en 1934. La mine a été fermée en 1967. L'industrie chimique est restée et la connexion portuaire et ferroviaire a continué à fonctionner pour cette industrie, ainsi que pour le transbordement de sable, de gravier et de conteneurs.

À travers tout cela, Stein s'est considérablement développé, avec les quartiers Kerensheide (1939) au nord-est et Nieuwdorp au sud-est, après la Seconde Guerre mondiale.

En 1982, avec une réorganisation municipale, la municipalité fusionnée de Stein a été formée, par laquelle les anciennes petites municipalités de Stein, Elsloo (avec Catsop et Meers) et Urmond (avec Berg aan de Maas et Nattenhoven) ont été dissoutes.

Curiosités[modifier | modifier le code]

Des églises[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Martin dans le centre ancien
  • Église Saint-Joseph à Kerensheide
  • Notre-Dame Auxiliatrice de l'Église Chrétienne à Nieuwdorp

Chapelles[modifier | modifier le code]

  • Chapelle Notre Dame (Onze-Lieve-Vrouwe-ter-Noodkapel) (aussi: Maria-in-Noodkapel), à partir de 1750
  • Chapelle de Marie (Mariakapel), dans la Den Hoekstraat, fin du XIXe siècle.
  • Chapelle Notre-Dame du Rosaire, dans la Kelderstraat, à partir de 1929.

Autres lieux[modifier | modifier le code]

  • Le musée archéologique de Stein avec le tombeau de Stein.
  • Les défenses de Stein, vestiges d'un ancien landweer.
  • Les ruines du château (nl) et l'ancien moulin à eau
  • Le moulin à eau de Stein
  • Le puits de Soleil
  • Le parc de loisirs Steinerbos
  • L'ancienne maison de meunier sur Ondergenhousweg 15, 1729 et 1785, avec une origine du XVIIe siècle, également ferme du château.
  • L'ancienne métairie De Hof, Brugstraat 42, avec une maison de 1808.

Galerie[modifier | modifier le code]

Clocher de l'eglise Saint-Martin (Sint-Martinuskerk)
Tour de la Ruïne Stein

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Guide du musée d'archéologie de Stein
  2. De Wallen van Stein, IKL (Stichting Instandhouding Kleine Landschapselementen in Limburg)
  3. Nederlandse plaatsnamen, herkomst en historie, G. van Berkel et K. Samplonius, Prisma, 2006, (ISBN 9027420971)

Lien externe[modifier | modifier le code]