Les Waleffes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les Waleffes
Les Waleffes
Le château classique (XVIIIe siècle)
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Liège Province de Liège
Arrondissement Waremme
Commune Faimes
Code postal 4317
Zone téléphonique 019
Démographie
Gentilé Waleffois[1]
Population 633 hab. (23 septembre 2005)
Densité 89 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 38′ nord, 5° 13′ est
Superficie 711 ha = 7,11 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Province de Liège

Voir sur la carte administrative de Province de Liège
City locator 14.svg
Les Waleffes

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Les Waleffes

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Les Waleffes
Les vieilles tours du château.

Les Waleffes (en wallon Les Walefes) est une section de la commune belge de Faimes, située en Région wallonne dans la province de Liège.

C'était une commune à part entière avant la fusion des communes du 17 juillet 1970, qui la rattacha avec Celles et Borlez à la commune de Faimes

Étymologie[modifier | modifier le code]

Waleffe signifierait : propriété fortifiée (M.B) ou eau jaillissante (A.C) ; allusion aux sources ou puits près desquels on plaçait les habitations en Hesbaye (A.C) (A.V).

Histoire[modifier | modifier le code]

Occupé dès le Néolithique, ce village appartenait au comte de Moha qui en fit don à l'abbaye du Val-Notre-Dame à Antheit. Plus tard, il entra dans les biens de la principauté de Liège, ce qui fut contesté par le duc de Brabant pendant plus d'un siècle. Ici plus qu'ailleurs, le village et le château qui se trouvait dans l'actuelle rue de Celles, furent détruits plusieurs fois. Le 21 juillet 1347, une terrible bataille eut lieu à Tourinne, village voisin. Elle aurait fait plus de mille morts.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Site classé au milieu de vieux vergers, Waleffe Saint-Pierre nous offre sa belle ferme Laruelle avec son portail armorié de 1567 et sa loggia en colombage de 1645. À côté le beau château de Waleffe Saint-Pierre construit en 1706 dans le style Louis XIV, sur les vestiges d'une construction plus ancienne, par Blaise Henri de Cort, baron de Waleffe Saint-Pierre, dit Cursius. Riche munitionnaire liégeois (1661-1734), il fut également homme de guerre ayant servi plusieurs royautés mais également le seul poète liégeois de langue française du XVIIIe siècle. Le château est visitable à certaines dates.

Toujours rue de Borlez, dans la même propriété, la ferme-château. Ancienne résidence de Pierre de Brabant, échevin de Huy et Wanze (+1573) rachetée par Herman de Lierneux avec la seigneurie en 1619, à la principauté de Stavelot qui la détenait depuis le XIIIe siècle. Vous pouvez remarquer les deux tours d'angle dont la plus grande nouvellement restaurée est magnifiquement élancée. Le portail de 1598 avec ses armoiries dont celle du Prince-Évêque Georges d'Autriche. Il s'agit ici de marquer que le propriétaire était officier du prince.

Au centre du village, dans la rue de Celles, subsiste, bien visible, la motte féodale du château d'origine, aujourd'hui coiffée d'une chapelle.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gentilés de Bruxelles et de Wallonie par Jean Germain, 24 octobre 2007.