Théodore Gobert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gobert.
Théodore Gobert
Tombe de Théodore Gobert cimetière de Robertmont.jpg
Tombe de Théodore Gobert, cimetière de Robermont à Liège
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
LiègeVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activités
Place Théodore Gobert, Liège 50° 38′ 17″ N, 5° 35′ 10″ E

Théodore Gobert, né le à Liège où il meurt le (à 79 ans), est un historien liégeois, archiviste provincial.

Biographie[modifier | modifier le code]

À l'âge de 12 ans, à l'issue de l'école primaire, il est engagé à la Gazette de Liège dont il gravit rapidement les échelons jusqu'au poste de secrétaire de rédaction. C'est là qu'il commence des notices sur les rues de Liège qui sont plus ou moins régulièrement publiées entre 1884 et 1902. Ces fascicules, réunis, formeront Les rues de Liège en quatre volumes.

Le , il entre comme expéditionnaire au service des archives du Gouvernement provincial de Liège. À la mise à la pension de son chef Nicolas-Joseph-Walthère Alexandre (archéologue et historien, 1825-1910), le 24 juillet 1895, il devient archiviste provincial. Il le restera jusqu'à sa retraite, le 4 octobre 1920.

Ses écrits sur les rues de Liège et l'histoire régionale lui ont valu une renommée régionale : il n'est quasi pas une publication historique liégeoise sans qu'il soit cité.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Les rues de Liége (1884 et 1901), 4 vol. in-4°, Librairie Louis Demarteau, Liège, (OCLC 69331299) ;
    • Édition 1924-1930 : Liège à travers les âges : les rues de Liège, vol. 6, Liège, Georges Thone, in-4° (OCLC 645720856)
    • Édition 1975-1978 : Liège à travers les âges : les rues de Liège, Bruxelles, Culture et Civilisation, 12 t. p. (OCLC 67986040) ;
  • La plus ancienne enceinte de Liége, Liège, Demarteau, , 58 p. (OCLC 18428677, lire en ligne) ;
  • L'éclairage public à Liége dans les siècles passés (1907) ;
  • Eaux et Fontaines publiques à Liége depuis les origines de la ville jusqu'à nos jours, Liège, Imprimerie de D. Cormaux, coll. « Société des bibliophiles liégeois » (no 4), , 448 p., in-4° (OCLC 250249981)
  • La foire de Liège, son passé (1912)
  • Curiosités historiques liégeoises. La houille, l'éclairage à travers les siècles (1914) ;

Articles[modifier | modifier le code]

Il écrit divers articles dans des publications liégeoises : Bulletin de l'institut archéologique liégeois, Chronique archéologique du Pays de Liège, Leodium, Bulletin des bibliophiles liégeois.

Mémoire[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]