Wandre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Wandre
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Liège Province de Liège
Arrondissement Liège
Commune Liège
Code postal 4020
Zone téléphonique 04
Démographie
Gentilé Wandruzien(ne)
Géographie
Coordonnées 50° 40′ nord, 5° 39′ est
Localisation
Localisation de Wandre dans la Ville de Liège
Localisation de Wandre dans la Ville de Liège

Géolocalisation sur la carte : Province de Liège

Voir sur la carte administrative de Province de Liège
City locator 14.svg
Wandre

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Wandre

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Wandre

Wandre (en wallon Wande) est une section de la ville belge de Liège située en Région wallonne dans la province de Liège.

Wandre se compose de Wandre, Souverain Wandre, Rabosée et de la Xhavée, et avant la fusion des communes Chefneux et la Motte complétaient la commune.

C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977. Notez que la rue de la Forêt et la rue Rabozée forment plus ou moins la limite entre, côté nord, la Ville de Liège,et côté sud, la commune de Blegny, et que Chefneux et La Motte font maintenant partie de la commune de Blegny, secteur postal de Saive.

Le 14 août 1914, les 16e et 53e RI de l'armée impériale allemande passèrent par les armes 31 civils et détruisirent 15 maisons lors des atrocités allemandes commises au début de l'invasion. Wandre a une grande rue, la rue de Visé.

Wandre est l'un des plus grands quartiers de Liège avec le Thier-a-Liège.

Cette ancienne commune compte trois églises paroissiales dont les patrons sont : Saint-Étienne pour Wandre, Saint-Roch pour Souverain Wandre, Notre Dame du Mont Carmel pour la Xhavée.

Wandre est le deuxième quartier le plus dangereux (plus haut taux de criminalité) après Saint-Nicolas (ST-N4420) dans la ville de Liège. Le quartier est surnommé WDR par les jeunes.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mémoires d'une Wandruzienne, Anne-Marie Blistin, 1883, ed. Les Cahiers de Richelle Tome 9 2006[1].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cet ouvrage est disponible via le 0479/42.05.87