Lambert Lombard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lombard.
Lambert Lombard
Lambert Lombard - Self-Portrait - WGA13359.jpg

Lambert Lombard tel qu'il apparaissait sur l'avant-dernière série des billets-monnaie de 100 francs belge

Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Architecte, peintre, graveur, Greffier de la Cour d'Avroy
Maître
Élève
Mécènes

Lambert Lombard, né à Liège en 1505 ou en 1506 et mort dans la même ville en août 1566, est un artiste de la Renaissance, à la fois peintre, architecte, graveur, archéologue, collectionneur, numismate, mythographe, homme de lettres, historien de l'art et maître d'une académie de grande réputation.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il effectue quelques voyages en Allemagne, en France et à Middelbourg aux Pays-Bas. En 1537, il est envoyé à Rome par le prince-évêque de Liège Érard de La Marck pour y acheter des œuvres d'art et parfaire ses connaissances. Il y découvre les grands maîtres de la renaissance.

À son retour, il fonde la première académie d'art à voir le jour en Europe du Nord.

Il participe aux chantiers de reconstruction de la ville de Liège et contribue à introduire dans la principauté de Liège l'architecture de la « Renaissance classique ».

On trouve son effigie dans Les effigies des peintres célèbres des Pays-Bas de Dominique Lampson.

En son honneur, l'Institut supérieur d'architecture intercommunal de Liège porte son nom.

L’œuvre de Lambert Lombard[modifier | modifier le code]

Architecture[modifier | modifier le code]

Peinture[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lambert Lombard et son temps, catalogue d'exposition, Liège, Musée de l'Art wallon, 30 septembre - 31 octobre 1966 ;
  • Godelieve Denhaene (dir.) et al., Lambert Lombard. Peintre de la Renaissance. Liège 1505/06-1566. Essais interdisciplinaires et catalogue de l'exposition, Bruxelles, Institut royal du patrimoine artistique, coll. « Scientia Artis » (no 3), , 534 p. (OCLC 74142947)
  • Cécile Oger et Dominique Allart, « La copie chez Lambert Lombard : procédés et fonctions », dans La peinture ancienne et ses procédés: copies, répliques, pastiches, Peeters Publishers, , 326 p. (ISBN 9042917768 et 9789042917767, lire en ligne), p. 249-257

Liens externes[modifier | modifier le code]