Communauté de communes Ardèche des Sources et Volcans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Communauté de communes Ardèche des Sources et Volcans
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ardèche
Forme Communauté de communes
Siège Thueyts
Communes 16
Président Cédric d'Império (PS)
Date de création
Code SIREN 200039824
Démographie
Population 9 674 hab. (2014)
Densité 36 hab./km2
Géographie
Superficie 268,44 km2
Liens
Site web ardechedessourcesetvolcans.com
Fiche Banatic Données en ligne
Fiche INSEE Dossier complet en ligne

La communauté de communes Ardèche des Sources et Volcans est une structure intercommunale française située dans le département de l'Ardèche, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Histoire[modifier | modifier le code]

En conformité avec le schéma départemental de coopération intercommunale de l'Ardèche approuvé le 26 décembre 2011[1], la communauté de communes est issue de la fusion intervenue le des communautés de communes Sources de l'Ardèche (dix communes), des Grands Serres (cinq communes) et Porte des Hautes Cévennes Ardéchoises (deux communes). Elle est créée par l'arrêté préfectoral no 2013151-0022 du 31 mai 2013[Off 1].

Le , la commune d'Astet quitte la communauté pour rejoindre la communauté de communes de la Montagne d'Ardèche.

Territoire communautaire[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

La communauté de communes est située à l'ouest du département de l'Ardèche. Elle possède plusieurs sites touristiques remarquables, comme le Pont du Diable, la cascade du Ray-Pic, une station thermale à Neyrac-les-Bains (commune de Meyras), ainsi que six offices de tourisme (Burzet, Jaujac, Lalavade-d'Ardèche, Montpezat-sous-Bauzon, Neyrac-les-Bains et Thueyts)[Off 2].

Le territoire communautaire est desservi par la route nationale 102, reliant Le Puy-en-Velay à Aubenas et à la vallée du Rhône, traversant les villages de Mayres, de Thueyts, de Pont-de-Labeaume et de Lalevade-d'Ardèche, ainsi que les routes départementales 536 (ancienne route nationale vers Montpezat-sous-Bauzon) et 19 (vers Jaujac)[Off 2].

Composition[modifier | modifier le code]

La communauté de communes est composée des seize communes suivantes :


Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
km2
Population
(dernière pop. légale)
Densité
hab./km2
Thueyts
(siège)
07322 Athogiens 21,78 1 207 (2016) 55
Barnas 07025 Barnassiens 26,51 207 (2016) 7,8
Burzet 07045 Burzetins 38,06 397 (2016) 10
Chirols 07065 6,91 249 (2016) 36
Fabras 07087 Fabrassous 7,52 409 (2016) 54
Jaujac 07107 Jaujaquois 24,27 1 207 (2016) 50
Lalevade-d'Ardèche 07127 Levadois 2,27 1 100 (2016) 485
Mayres 07153 Macéraciens 30,07 261 (2016) 8,7
Meyras 07156 Meyrassiens 12,31 953 (2016) 77
Montpezat-sous-Bauzon 07161 Montpezatiens 27,23 855 (2016) 31
Péreyres 07173 Péreyreins 12,63 50 (2016) 4
Pont-de-Labeaume 07178 Balmipontins 4,66 571 (2016) 123
Prades 07182 Pradéens 9,79 1 241 (2016) 127
Saint-Cirgues-de-Prades 07223 3,48 140 (2016) 40
Saint-Pierre-de-Colombier 07282 Colombierois 9,43 412 (2016) 44
La Souche 07315 Souchois 31,52 368 (2016) 12

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique de la communauté de communes
1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013
9 2168 7618 4458 2188 2579 3759 727
(Source : Insee, limites administratives au [2].)

Administration[modifier | modifier le code]

Siège[modifier | modifier le code]

La communauté de communes siège au château de Blou, à Thueyts[Off 2].

Les élus[modifier | modifier le code]

La communauté de communes est gérée par un conseil communautaire composé de 28 membres représentant chacune des communes membres et élus pour une durée de six ans.

Ils sont répartis comme suit[3] :

Délégués
Nombre de délégués Seuils de population Communes
3 1 001 hab. et plus Jaujac, Lalevade-d'Ardèche, Prades, Thueyts
2 de 501 à 1 000 hab. Meyras, Montpezat-sous-Bauzon, Pont-de-Labeaume
1 moins de 500 hab. Astet, Barnas, Burzet, Chirols, Fabras, Mayres, Péreyres, Saint-Cirgues-de-Prades, Saint-Pierre-de-Colombier, La Souche

Présidence[modifier | modifier le code]

Le conseil communautaire du 15 avril 2014 a réélu son président, Cédric d'Império (maire de Fabras) et désigné ses six vice-présidents[Off 3],[Off 4] :

  • Pierre Chapuis (conseiller municipal de Thueyts), délégué à l'administration générale, aux finances, au budget et au personnel ;
  • René Souléliac (maire de Jaujac), délégué au sport, aux équipements sportifs, aux logements et à la maison de santé de Jaujac ;
  • Joël Laurent (maire de Barnas), délégué au service des déchets ménagers ;
  • Alice Carpentier ;
  • Jérôme Dalverny (maire de Prades), délégué au développement économique et au transport ;
  • Daniel Chambon (maire de Montpezat-sous-Bauzon), délégué aux travaux et au schéma de cohérence territoriale ;
  • Yves Veyrenc (maire de Pont-de-Labeaume), délégué à la petite enfance, à la jeunesse et au contrat CAF.

Ils forment ensemble l'exécutif de l'intercommunalité pour le mandat 2014-2020.

Compétences[modifier | modifier le code]

L'intercommunalité exerce des compétences qui lui sont déléguées par les communes membres.

Les deux compétences obligatoires sont les suivantes[Off 1] :

  • aménagement de l'espace :
    • élaboration, révision en mise en œuvre de la charte de développement du territoire du Pays de l'Ardèche Méridionale (avec adhésion au syndicat mixte),
    • schéma de cohérence territoriale (adhésion au syndicat mixte du Pays),
    • charte de développement et d'aménagement du territoire communautaire,
    • opérations liées à des aménagements et de la mise en valeur de villages et/ou de sites touristiques,
    • adhésion au parc naturel régional des Monts d'Ardèche,
    • soutien aux actions de gestion de l'espace agro-sylvo-pastoral ;
  • développement économique :
    • actions en faveur de l'emploi des 16-25 ans,
    • gestion d'outils immobiliers d'entreprises supra-communautaires,
    • étude ou gestion, animation et mise en œuvre d'opérations de développement du commerce et de l'artisanat en milieu rural,
    • adhésion au syndicat départemental d'équipement et d'aménagement de l'Ardèche et contribution à la gestion de l'aérodrome d'Aubenas,
    • création, aménagement, entretien et gestion de zones d'activité économique, ainsi que de parcs d'activités,
    • promotion du tourisme via l'office de tourisme intercommunal.

La communauté de communes a choisi cinq compétences optionnelles[Off 1] :

  • protection et mise en valeur de l'environnement :
    • collecte, traitement et valorisation des déchets ménagers et assimilés,
    • étude, réalisation et gestion de moyens de production d'énergies renouvelables,
    • adhésion au syndicat mixte Ardèche claire, exerçant la compétence des eaux et des milieux aquatiques ;
  • politique du logement et du cadre de vie : programme local et opération programmée d'aménagement de l'habitat ;
  • création, aménagement et entretien de la voirie communale ;
  • construction, entretien et fonctionnement d'équipements culturels et sportifs ;
  • action sociale d'intérêt communautaire.

Les compétences facultatives sont les suivantes[Off 1] :

  • petite enfance et jeunesse ;
  • transport local et spécifique ;
  • relais de services publics ;
  • manifestations culturelles et événements ;
  • communications électroniques ;
  • adhésion au syndicat mixte Ardèche Drôme Numérique.

Régime fiscal et budget[modifier | modifier le code]

La communauté de communes applique la fiscalité professionnelle unique.

Projets et réalisations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Site officiel :
  • Autres références :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]