Canton de Vic-sur-Aisne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Canton de Vic-sur-Aisne
Canton de Vic-sur-Aisne
Situation du canton de Vic-sur-Aisne dans le département de Aisne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement(s) Laon (26)
Soissons (24)
Circonscription(s) Quatrième
Bureau centralisateur Vic-sur-Aisne
Conseillers
départementaux
Marie-Christine Gilliot
Noël Lecoultre
2015-2021
Code canton 02 20
Histoire de la division
Création 18 février 1790[1],[2]
Modifications 1 : 3 vendémiaire an X[b],[4]
(25 septembre 1801)
2 : 4 octobre 1950[a],[3]
3 : 22 mars 2015[5]
Démographie
Population 21 234 hab. (2018 en diminution de 1,45 % par rapport à 2013)
Densité 49 hab./km2
Géographie
Superficie 437,40 km2
Subdivisions
Communes 50

Le canton de Vic-sur-Aisne est une division administrative française située dans le département de l'Aisne et la région Hauts-de-France.

À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 25 à 50.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Vic-sur-Aisne dans l'arrondissement de Soissons. Son altitude varie de 36 m (Berny-Rivière) à 163 m (Montigny-Lengrain) pour une altitude moyenne de 93 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Révolution française[modifier | modifier le code]

Carte du canton de Vic-sur-Aisne en 1790.

Le canton est créé le 18 février 1790 sous la Révolution française[6],[2].

Le canton a compté 13 communes avec Vic-sur-Aisne pour chef-lieu au moment de sa création : Bagneux[c], Berny-Rivière[d], Bieuxy[e], Cuisy-en-Almont[f], Épagny[g], Fontenoy[h], Morsain[i], Nouvron[j], Tartiers[k], Saint-Christophe-à-Berry[l], Vézaponin[m], Vic-sur-Aisne[b] et Vingré[n]. Il est une subdivision du district de Soissons qui disparait le 5 fructidor An III ()[7]. Le canton ne subit aucune modification dans sa composition communale pendant cette période.

Lors de la création des arrondissements par la loi du 28 pluviôse an VIII (), le canton de Vic-sur-Aisne est rattaché à l'arrondissement de Soissons.

1801-2015[modifier | modifier le code]

L'arrêté du 3 vendémiaire an X () entraine un redécoupage du canton de Vic-sur-Aisne qui est conservé et agrandi[4]. L'ensemble des quatorze communes du canton de Cœuvres (Ambleny[o], Cœuvres[p], Cutry[q], Dommiers[r], Laversine[s], Missy-aux-Bois[a], Montigny-Lengrain[8], Mortefontaine[t], Pernant[u], Ressons-le-Long[v], Saconin[w], Saint-Bandry[x], Saint-Pierre-Aigle[y] et Valsery[z]) intègrent le canton. La commune d'Osly-Courtil, détachées du canton de Soissons, rejoint le canton de Vic-sur-Aisne[aa]. À la suite de cette recomposition, la composition communale du canton est de 28 communes.

Par ordonnance du , les communes de Nouvron[j] et de Vingré[n] sont regroupées pour former la commune de Nouvron-Vingré[9],[ab]. Le canton passe de 28 à 27 communes.

Par ordonnance du , les communes de Cœuvres[p] et Valsery[z] fusionnent et la nouvelle entité prend le nom de Cœuvres-et-Valsery[9],[ac]. Le canton comprend 26 communes à la suite de ce regroupement.

Par décret du , la commune de Missy-aux-Bois est détachée du canton pour rejoindre celui de Soissons[a],[3]. À la suite de ce détachement, le canton regroupe 25 communes. Sa composition reste stable jusqu'en mars 2015 et il porte le code canton 0235.

Après le redécoupage de 2015[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial de l'Aisne entre en vigueur en mars 2015, défini par le décret du 21 février 2014 [5], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[10]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au premier tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure[11]. Dans l'Aisne, le nombre de cantons passe ainsi de 42 à 21. Le canton de Vic-sur-Aisne fait partie des treize cantons du département, dont les limites territoriales diffèrent. Les huit autres sont des nouveaux cantons.

Avec ce redécoupage, le canton de Coucy-le-Château-Auffrique, faisant partie de l'arrondissement de Laon, est regroupé avec celui de Vic-sur-Aisne, à l'exception de Pierremande, rejoignant le canton de Chauny. Les communes de Bagneux, Cuisy-en-Almont, Osly-Courtil sont détachées du canton pour être adjointes au nouveau canton de Soissons-1. Le bureau centralisateur est fixé à Vic-sur-Aisne et le canton regroupe maintenant cinquante communes, avec le nouveau code canton 0220.

Par arrêté préfectoral du , les communes de Audignicourt et de Vassens, située dans l'arrondissement de Laon, sont détachées le de cet arrondissement pour intégrer l'arrondissement de Soissons[12]. Le canton compte alors 26 communes de l'arrondissement de Laon et 24 communes de l'arrondissement de Soissons.

Par décret du , la commune de Fresnes prend le nom de Fresnes-sous-Coucy[13].

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers généraux de 1833 à 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1845 Jean Chrisostome Danré
(1772-1857)
  Cultivateur à Vouty, maire de Faverolles
1845 1848 Pierre Joseph Maxime
Lemaire
Droite Cultivateur à Saint-Pierre-Aigle
Député (1848-1849)
1848 1861 Antoine Paul
Godard de Rivocet[14]
  Ancien officier
Propriétaire à Fontenoy
1861 1871 Baron Charles
Estave de Valsery
  Gentilhomme ordinaire à la chambre de Louis XVIII et Charles X
Maire de Vic-sur-Aisne
Propriétaire à Cœuvres
1871 1878
(démission)[15]
Léon Marsaux   Maire de Vic-sur-Aisne (1870-1878)
1878[16] 1892 Jean Charles Blerzy Gauche Notaire à Vic-sur-Aisne
1892 1926
(décès)[17]
Roger Firino Act.lib. Maire de Fontenoy (1884-1926)
Député (1893-1898)
1926[18] 1928 Henri Ferté URD Propriétaire - Maire de Ressons-le-Long
Député (1924-1928)
1928 1934 Elisée Beaudequin Rad. Maire de Montigny-Lengrain (1919-1945)
1934 1940 Pierre Balsan Républicain
indépendant
Propriétaire, conseiller municipal de Fontenoy
Membre de la Commission administrative départementale (1940-1943)
Nommé conseiller départemental en 1943[19]
1945 1949 Marcel Bonneau SFIO Préparateur en pharmacie à Soissons
1949 1955 Pierre Victor Marsaux[20] DVD Notaire
Maire de Vic-sur-Aisne
1955 1996
(démission)
Pierre Day[21] SFIO puis PS Retraité de l'Éducation Nationale (directeur d'école)
Maire de Montigny-Lengrain (1958-1963 et 1969-1995)
1996 2005
(décès)
Raymond Guéhenneux[22] PS Docteur en médecine
Maire de Vic-sur-Aisne (1977-2005)
Président de la Communauté de Communes de la Vallée de l'Aisne (2001-2005)
2005 2011 Alain Sautillet PS Retraité de l'Éducation nationale (professeur d'économie et de gestion), maire d'Ambleny
2011 2015 Jean-Luc Moraux PS Retraité de l'Éducation nationale, Fontenoy

Conseillers d'arrondissement (de 1833 à 1940)[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
avant 1930   François Georgelin SFIO Négociant à Montigny-Lengrain
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
et n'ont jamais été réactivés
Les données manquantes sont à compléter.

Conseillers départementaux après 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Marie-Christine Gilliot   DVD Chargée de clientèle à Villers-Cotterêts
2015 en cours Noël Lecoultre   FN Agent hospitalier à Soissons

Lors des élections départementales de 2015, le binôme composé de Marie-Christine Gilliot et Noël Lecoultre (FN[23]) est élu au premier tour avec 53,81 % des suffrages exprimés, devant le binôme composé de Jean-Claude Dumont et Chantal Mouny (Union de la Gauche) (46,19 %). Le taux de participation est de 57,12 % (8 692 votants sur 15 218 inscrits)[23] contre 53,32 % au niveau départemental[24] et 50,17 % au niveau national[25].

Marie-Christine Gillot ne siège plus au groupe FN du conseil départemental[26].

Composition[modifier | modifier le code]

Situation du canton de Vic-sur-Aisne dans le département de l'Aisne avant 2015.

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de Vic-sur-Aisne regroupait 25 communes et comptait 10 787 habitants en 2012[Note 1].

Liste des communes du canton avant le redécoupage de 2014
Nom Code
Insee
Code
postal
Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Vic-sur-Aisne
(chef-lieu)
02795 02290 5,23 1 751 (2012) 335


Ambleny 02011 02290 17,32 1 137 (2012) 66
Bagneux 02043 02290 2,21 72 (2012) 33
Berny-Rivière 02071 02290 7,87 631 (2012) 80
Bieuxy 02087 02290 4,50 30 (2012) 6,7
Cœuvres-et-Valsery 02201 02600 12,52 466 (2012) 37
Cuisy-en-Almont 02253 02200 9,17 332 (2012) 36
Cutry 02254 02600 4,79 122 (2012) 25
Dommiers 02267 02600 7,24 290 (2012) 40
Épagny 02277 02290 11,00 332 (2012) 30
Fontenoy 02326 02290 9,03 488 (2012) 54
Laversine 02415 02600 7,22 165 (2012) 23
Montigny-Lengrain 02514 02290 11,38 685 (2012) 60
Morsain 02527 02290 14,34 423 (2012) 29
Mortefontaine 02528 02600 11,90 244 (2012) 21
Nouvron-Vingré 02562 02290 9,25 229 (2012) 25
Osly-Courtil 02576 02290 5,23 304 (2012) 58
Pernant 02598 02200 9,83 703 (2012) 72
Ressons-le-Long 02643 02290 10,55 771 (2012) 73
Saconin-et-Breuil 02667 02200 8,53 223 (2012) 26
Saint-Bandry 02672 02290 6,02 296 (2012) 49
Saint-Christophe-à-Berry 02673 02290 7,78 429 (2012) 55
Saint-Pierre-Aigle 02687 02600 12,02 347 (2012) 29
Tartiers 02736 02290 8,89 185 (2012) 21
Vézaponin 02793 02290 3,18 132 (2012) 42

Composition à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de Vic-sur-Aisne regroupe 50 communes[5].

Liste des 50 communes du canton de Vic-sur-Aisne au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Vic-sur-Aisne
(bureau centralisateur)
02795 CC Retz-en-Valois 5,23 1 631 (2018) 312 modifier les donnéesmodifier les données
Ambleny 02011 CC Retz-en-Valois 17,32 1 151 (2018) 66 modifier les donnéesmodifier les données
Audignicourt 02034 CC Retz-en-Valois 5,66 119 (2018) 21 modifier les donnéesmodifier les données
Barisis-aux-Bois 02049 CC Picardie des Châteaux 15,11 736 (2018) 49 modifier les donnéesmodifier les données
Berny-Rivière 02071 CC Retz-en-Valois 7,87 657 (2018) 83 modifier les donnéesmodifier les données
Besmé 02078 CC Picardie des Châteaux 2,66 164 (2018) 62 modifier les donnéesmodifier les données
Bichancourt 02086 CA Chauny-Tergnier-La Fère 7,73 1 027 (2018) 133 modifier les donnéesmodifier les données
Bieuxy 02087 CC Retz-en-Valois 4,50 32 (2018) 7,1 modifier les donnéesmodifier les données
Blérancourt 02093 CC Picardie des Châteaux 10,80 1 295 (2018) 120 modifier les donnéesmodifier les données
Bourguignon-sous-Coucy 02107 CC Picardie des Châteaux 2,80 105 (2018) 38 modifier les donnéesmodifier les données
Camelin 02140 CC Picardie des Châteaux 9,15 453 (2018) 50 modifier les donnéesmodifier les données
Champs 02159 CC Picardie des Châteaux 9,16 287 (2018) 31 modifier les donnéesmodifier les données
Cœuvres-et-Valsery 02201 CC Retz-en-Valois 12,52 438 (2018) 35 modifier les donnéesmodifier les données
Coucy-la-Ville 02219 CC Picardie des Châteaux 6,11 203 (2018) 33 modifier les donnéesmodifier les données
Coucy-le-Château-Auffrique 02217 CC Picardie des Châteaux 11,46 1 002 (2018) 87 modifier les donnéesmodifier les données
Crécy-au-Mont 02236 CC Picardie des Châteaux 11,83 338 (2018) 29 modifier les donnéesmodifier les données
Cutry 02254 CC Retz-en-Valois 4,79 130 (2018) 27 modifier les donnéesmodifier les données
Dommiers 02267 CC Retz-en-Valois 7,24 290 (2018) 40 modifier les donnéesmodifier les données
Épagny 02277 CC Retz-en-Valois 11,00 341 (2018) 31 modifier les donnéesmodifier les données
Folembray 02318 CC Picardie des Châteaux 8,85 1 388 (2018) 157 modifier les donnéesmodifier les données
Fontenoy 02326 CC Retz-en-Valois 9,03 479 (2018) 53 modifier les donnéesmodifier les données
Fresnes-sous-Coucy 02333 CC Picardie des Châteaux 7,30 163 (2018) 22 modifier les donnéesmodifier les données
Guny 02363 CC Picardie des Châteaux 9,32 407 (2018) 44 modifier les donnéesmodifier les données
Jumencourt 02395 CC Picardie des Châteaux 6,20 143 (2018) 23 modifier les donnéesmodifier les données
Landricourt 02406 CC Picardie des Châteaux 5,83 135 (2018) 23 modifier les donnéesmodifier les données
Laversine 02415 CC Retz-en-Valois 7,22 161 (2018) 22 modifier les donnéesmodifier les données
Leuilly-sous-Coucy 02423 CC Picardie des Châteaux 12,69 421 (2018) 33 modifier les donnéesmodifier les données
Manicamp 02456 CA Chauny-Tergnier-La Fère 10,24 302 (2018) 29 modifier les donnéesmodifier les données
Montigny-Lengrain 02514 CC Retz-en-Valois 11,38 709 (2018) 62 modifier les donnéesmodifier les données
Morsain 02527 CC Retz-en-Valois 14,34 455 (2018) 32 modifier les donnéesmodifier les données
Mortefontaine 02528 CC Retz-en-Valois 11,90 229 (2018) 19 modifier les donnéesmodifier les données
Nouvron-Vingré 02562 CC Retz-en-Valois 9,25 218 (2018) 24 modifier les donnéesmodifier les données
Pernant 02598 CC Retz-en-Valois 9,83 660 (2018) 67 modifier les donnéesmodifier les données
Pont-Saint-Mard 02616 CC Picardie des Châteaux 6,79 208 (2018) 31 modifier les donnéesmodifier les données
Quierzy 02631 CA Chauny-Tergnier-La Fère 8,09 415 (2018) 51 modifier les donnéesmodifier les données
Quincy-Basse 02632 CC Picardie des Châteaux 3,87 59 (2018) 15 modifier les donnéesmodifier les données
Ressons-le-Long 02643 CC Retz-en-Valois 10,55 773 (2018) 73 modifier les donnéesmodifier les données
Saconin-et-Breuil 02667 CC Retz-en-Valois 8,53 215 (2018) 25 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Aubin 02671 CC Picardie des Châteaux 8,36 287 (2018) 34 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Bandry 02672 CC Retz-en-Valois 6,02 264 (2018) 44 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Christophe-à-Berry 02673 CC Retz-en-Valois 7,78 445 (2018) 57 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Paul-aux-Bois 02686 CC Picardie des Châteaux 11,13 381 (2018) 34 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Pierre-Aigle 02687 CC Retz-en-Valois 12,02 332 (2018) 28 modifier les donnéesmodifier les données
Selens 02704 CC Picardie des Châteaux 7,65 248 (2018) 32 modifier les donnéesmodifier les données
Septvaux 02707 CC Picardie des Châteaux 8,56 180 (2018) 21 modifier les donnéesmodifier les données
Tartiers 02736 CC Retz-en-Valois 8,89 166 (2018) 19 modifier les donnéesmodifier les données
Trosly-Loire 02750 CC Picardie des Châteaux 15,21 598 (2018) 39 modifier les donnéesmodifier les données
Vassens 02762 CC Retz-en-Valois 9,87 145 (2018) 15 modifier les donnéesmodifier les données
Verneuil-sous-Coucy 02786 CC Picardie des Châteaux 4,58 128 (2018) 28 modifier les donnéesmodifier les données
Vézaponin 02793 CC Retz-en-Valois 3,18 121 (2018) 38 modifier les donnéesmodifier les données
Canton de Vic-sur-Aisne 0220 437,40 21 234 (2018) 49 modifier les données

Démographie[modifier | modifier le code]

Démographie avant le redécoupage de 2015[modifier | modifier le code]

Évolution de la population  [ modifier ]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
8 7788 8438 7399 1989 95710 33310 56610 57810 594
2009 2010 2011 2012 - - - - -
10 62410 67710 72410 787-----
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[27] puis population municipale à partir de 2006[28].)
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie après le redécoupage de 2015[modifier | modifier le code]

En 2018, le canton comptait 21 234 habitants[Note 2], en diminution de 1,45 % par rapport à 2013 (Aisne : −1,25 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2018
21 54721 234
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[29].)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 978-2-600-00065-9 et 2-600-00065-8, lire en ligne)
  • Claude Motte, Isabelle Séguy et Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 978-2-7332-1028-4, lire en ligne).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au , millésimée 2012, définie dans les limites territoriales en vigueur au , date de référence statistique : .
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale de Missy-aux-Bois », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 24 mars 2016).
  2. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale de Vic-sur-Aisne », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 24 mars 2016).
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale de Bagneux », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 24 mars 2016).
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale de Berny-Rivière », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 24 mars 2016).
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale de Bieuxy », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 24 mars 2016).
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale de Cuisy-en-Almont », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 24 mars 2016).
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale d'Épagny », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 24 mars 2016).
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale de Fontenoy », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 24 mars 2016).
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale de Morsain », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 24 mars 2016).
  10. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale de Nouvron », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 24 mars 2016).
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale de Tartiers », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 24 mars 2016).
  12. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale de Saint-Christophe-à-Berry », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 24 mars 2016).
  13. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale de Vézaponin », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 24 mars 2016).
  14. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale de Vingré », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 24 mars 2016).
  15. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale d'Ambleny », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 24 mars 2016).
  16. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale de Cœuvres », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 24 mars 2016).
  17. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale de Cutry », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 24 mars 2016).
  18. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale de Dommiers », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 24 mars 2016).
  19. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale de Laversine », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 24 mars 2016).
  20. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale de Mortefontaine », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 24 mars 2016).
  21. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale de Pernant », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 24 mars 2016).
  22. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale de Ressons-le-Long », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 24 mars 2016).
  23. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale de Saconin », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 24 mars 2016).
  24. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale de Saint-Bandry », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 24 mars 2016).
  25. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale de Saint-Pierre-Aigle », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 24 mars 2016).
  26. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale de Valsery », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 24 mars 2016).
  27. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale d'Osly-Courtil », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 24 mars 2016).
  28. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale de Nouvron-Vingré », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 24 mars 2016).
  29. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale de Cœuvres-et-Valsery », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 24 mars 2016).
  • Autres références
  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 76
  2. a et b René Hennequin, La Formation du département de l'Aisne en 1790, Soissons, Imprimerie de G. Nougarède, (lire en ligne), p. 266.
  3. a et b Décret du 4 octobre 1950 portant rattachement au canton de Soissons (arrondissement de Soissons, département de l'Aisne) de la commune de Missy-aux-Bois (canton de Vic-sur-Aisne, mêmes arrondissement et département), publié au Journal officiel de la République française du .
  4. a et b Bernard Gaudillère (1995), p. 788.
  5. a b et c Décret no 2014-202 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Aisne.
  6. Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  7. Constitution de la République française du 5 Fructidor an III, p. 9.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale de Montigny-Lengrain », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 24 mars 2016).
  9. a et b Archives départementales de l'Aisne, « Liste de communes n'existant plus ou ayant changé de nom » [PDF] (consulté le 24 mars 2016).
  10. « LOI no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 22 avril 2014)
  11. Le nombre total de cantons d'un départements doit obligatoirement être impair.
  12. « Arrêté préfectoral portant modification des limites territoriales des arrondissements de l'Aisne - Recueil n°195 des actes administratifs du 21 décembre 2016 des Hauts-de-France », sur http://www.prefectures-regions.gouv.fr/hauts-de-france/, (consulté le 12 janvier 2017).
  13. Décret no 2017-1744 du 22 décembre 2017 portant changement du nom de communes, publié au JORF du .
  14. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH080/PG/FRDAFAN83_OL1159026v001.htm
  15. « Journal officiel de la République française », sur Gallica, (consulté le 8 août 2020).
  16. « Journal officiel de la République française », sur Gallica, (consulté le 8 août 2020).
  17. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 8 août 2020).
  18. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 8 août 2020).
  19. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 26 mars 1943, (en ligne).
  20. http://www.genealogie-aisne.com/old_genealogie/newpersos/fiche_soldat.php?id=1632
  21. http://www.genealogie-aisne.com/old_genealogie/newpersos/fiche_soldat.php?id=1676
  22. http://www.genealogie-aisne.com/old_genealogie/newpersos/fiche_soldat.php?id=1597
  23. a et b « Résultats du 1er tour pour le canton de Vic-sur-Aisne », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  24. « Résultats du 1er tour pour le département de l'Aisne », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  25. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  26. Halima, « Aisne : la conseillère départementale Marie-Christine Gilliot quitte le FN », sur francetvinfo.fr, France 3 Hauts-de-France, (consulté le 8 août 2020).
  27. Population selon le sexe et l'âge quinquennal de 1968 à 2013 - Recensements harmonisés - Séries départementales et communales
  28. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011 et 2012.
  29. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.

Voir aussi[modifier | modifier le code]