Moustoir-Ac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune du Morbihan
Cet article est une ébauche concernant une commune du Morbihan.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Moustoir-Ac
Le dolmen de Kermorvant.
Le dolmen de Kermorvant.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Morbihan
Arrondissement Pontivy
Canton Grand-Champ
Intercommunalité Centre Morbihan Communauté
Maire
Mandat
Benoît Rolland
2014-2020
Code postal 56500
Code commune 56141
Démographie
Gentilé Monastériens, Moustoiracais, Moustoiracaise
Population
municipale
1 808 hab. (2014[1])
Densité 53 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 51′ 23″ nord, 2° 50′ 03″ ouest
Altitude 146 m (min. : 46 m) (max. : 176 m)
Superficie 33,92 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Morbihan

Voir sur la carte administrative du Morbihan
City locator 14.svg
Moustoir-Ac

Géolocalisation sur la carte : Morbihan

Voir sur la carte topographique du Morbihan
City locator 14.svg
Moustoir-Ac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Moustoir-Ac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Moustoir-Ac
Liens
Site web Le site Officiel de la commune de Moustoir-Ac

Moustoir-Ac [mustwaʁak] est une commune française, située dans le département du Morbihan en région Bretagne.

Maire actuel[modifier | modifier le code]

Benoît Rolland est Maire de Moustoir-Ac depuis 2014. Il a été élu avec 58,38% des voix au premier tour face au maire sortant.

Benoît Rolland est également élu vice-président de l'association des maires du Morbihan et de Locminé communauté chargée de l'agriculture, l'environnement, la culture et la communication.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Attestée sous les formes anciennes connues Monster en Radenac en 1182 [2], Moustoer-Radunac en 1407, Mouster-Radennac en 1837, Moustoir-Radenac au XVIIe siècle, dont la forme contractée qui s'est imposée en Moustoir-Ac.

En français Moustoir-Radenac, qui va devenir Moustoir-Ac par simplification.

Moustoer-Logunec'h en breton contemporain.

Histoire[modifier | modifier le code]

Moustoir-Ac est un démembrement de l'ancienne paroisse primitive de Plumelin. Lorsque Locminé fut érigée en paroisse, elle se tailla un territoire aux dépens de Plumelin pour se voir par la suite amputée par la création de Moustoir-Ac dont le nom montre qu’elle lui est postérieur.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1792 1792 Mathurin Le Franger SE  
1792 1792 Yves Lamour SE  
1793 1795 Grégoire Lamour SE  
1795 1800 Louis Dréano SE  
1800 1808 Grégoire Lamour SE  
1808 1826 Jean Cadio SE  
1826 1828 Louis Jézo SE  
1828 1849 Marc Jaffré SE  
1849 1855 Vincent Samson SE  
1855 1880 Colomban Offredo SE  
1880 1887 Casimir de La Fruglaye SE  
1887 1929 Mathurin Hilary SE  
1929 1945 Henri de Kersabiec SE  
1945 1953 Jean-Marie Offredo SE  
1953 1971 Jean-Louis Sevenno SE  
1971 1995 Sylvie de Kersabiec DVD  
1995 2008 Hubert de la Forest DVD Huissier de justice - vice-président Locminé Communauté
2008 2014 Alain Jouan DVG Retraité SNCF - vice-président Locminé Communauté
2014 en cours Benoît Rolland UDI Responsable d'antenne d'un organisme professionnel agricole - vice-président Locminé Communauté - président du syndicat de la Vallée du Blavet
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du début des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[4],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 1 808 habitants, en augmentation de 3,85 % par rapport à 2009 (Morbihan : 3,36 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 512 1 510 1 478 1 666 1 756 1 612 1 602 1 589 1 565
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 518 1 590 1 580 1 500 1 633 1 653 1 653 1 760 1 855
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 874 1 924 1 907 1 815 1 801 1 802 1 823 1 776 1 656
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
1 660 1 470 1 309 1 342 1 423 1 476 1 511 1 741 1 808
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006 [6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Le circuit des Mégalithes, proposant de visiter tous les sites mégalithiques (menhirs, dolmens, etc.) disséminés sur tout le territoire de la commune.
  • L'émetteur de télévision de Vannes d'une hauteur de 142 mètres, qui dessert une grande partie du Morbihan et du Sud Finistère.
  • Croix de cimetière de Moustoir-Ac

Personnalités liées à Moustoir-Ac[modifier | modifier le code]

  • Bleiz Lannvau ou Blei Lann Vaus, pseudonyme de Jacques Le Maréchal (1877-1948), né à Moustoirac, prêtre et poète breton.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :