La Vie en rose

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Vie en rose (homonymie).

La Vie en rose (mai 1945) est une chanson d'Édith Piaf, sur une musique composée par Louiguy, Édith Piaf étant auteur Sacem, mais pas compositeur. Auparavant, c'est vraisemblablement Robert Chauvigny qui a finalisé la musique, et quand Édith propose à Marguerite Monnot de signer, celle-ci refuse « cette niaiserie ». C'est finalement Louiguy qui accepte. Elle a été diffusée avant d'être enregistrée.

Elle deviendra une des chansons françaises les plus célèbres au monde, un standard repris par nombre des plus grands artistes internationaux.

Histoire[modifier | modifier le code]

C’est une de ses amies, Marianne Michel, qui demande à Édith Piaf en 1945 à la terrasse d'un café d'écrire un morceau et lui inspire les premières notes et les premiers mots écrits sur un bout de papier. Piaf qui entretient à cette date une relation avec Yves Montand lui offre l'original de cette ébauche, la toute première version de la chanson (comportant encore le langage parlé et les fautes d'orthographes) [1]:

"Mais s'il me prends [sic] dans ses bras

Qu'il me parle tout bas

Moi j'vois des trucs en rose

Il me dit des mots d'amour

Des mots de tous les jours

Mais ça m'fait quelques [sic] chose"

Marianne Michel fait remplacer « des trucs » par « la vie ». Henri Contet lui suggère de travailler la cause et l'effet transformant « Mais s'il me prends [sic] dans ses bras /.../Moi j'vois des trucs en rose » en « Quand il me prend dans ses bras /.../Je vois la vie en rose ». Le texte définitif lui est offert par son auteur fétiche, Henri Contet, pour son anniversaire. Elle ignore cette chanson pendant plusieurs mois, puis la donne en primeur à Marianne Michel qui la popularise dans les music-halls parisiens, avant que Piaf ne l’enregistre le 9 octobre 1946[2].

Le 26 juin 1950, Louis Armstrong enregistre C'est si bon et La Vie en rose à New York avec l’orchestre de Sy Oliver. Les paroles anglaises sont écrites par Mack David.

C'est sous ce titre que l'adaptation du film La Môme est sortie dans de nombreux pays (dont le Canada).

Reprises[modifier | modifier le code]

Cette chanson est devenue un standard, reprise, entre autres, par :

La chanson a également été reprise en version instrumentale par :

Films et séries télévisées dans lesquels on entend La Vie en rose[modifier | modifier le code]

La chanson fut aussi reprise pour la bande originale de nombreux films :

  • Dans la série télévisée Malcolm, Loïs siffle[Quand ?] l'air de quando m'en vo au concours Miss Trois-Comtés, ce qui lui permet de gagner le concours.
  • Dans la toute première adaptation télévisé de James Bond, James siffle l'air de la Vie en rose après avoir raccroché le téléphone à la réception. Il s'agit là d'une référence au roman éponyme, dont le quatorzième chapitre s'intitule : La Vie en rose? La chanson est également mentionnée dans Les diamants sont éternels.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]