Mon manège à moi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mon manège à moi
Description de cette image, également commentée ci-après
Édith Piaf en 1962
Single de Édith Piaf
extrait de l'album Le Tour de Chant d'Édith Piaf a l'Olympia - No. 3 (en) (1958)
Sortie Drapeau : France [1]
Drapeau : Espagne 1959
Enregistré 27 mars 1958
Olympia (Paris)
Durée 2:59
Genre Chanson française, musique de variétés, musique de film, music-hall
Format Disque microsillon
Auteur Jean Constantin
Compositeur Norbert Glanzberg
Label Columbia Records, Pathé-Marconi

Singles de Édith Piaf

Clip vidéo

[vidéo] Edith Piaf - Mon manège à moi (1959) sur YouTube
[vidéo] Etienne Daho - Mon manège à moi (Clip officiel) sur YouTube

Mon manège à moi (tu me fais tourner la tête) est une chanson d'amour, composée par Norbert Glanzberg, avec des paroles de Jean Constantin, pour la musique du film Mon oncle de Jacques Tati de 1958. Sa reprise par Édith Piaf, en single, et en album live Le Tour de Chant d'Édith Piaf a l'Olympia - No. 3 (en) de 1958[2],[3], en fait un des classiques emblématiques de son répertoire, et de la chanson française[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette chanson est composée par Norbert Glanzberg (précédent compositeur du tube Padam, padam... d'Édith Piaf, de 1951) sur le thème de l'amour, des manèges, carrousels, et musique flonflon d'orgue de Barbarie de fête foraine, pour le film Mon oncle de Jacques Tati de 1958, avec des paroles de Jean Constantin[5],[6]. Ce dernier chante la chanson à Édith Piaf (alors au sommet de sa carrière de star internationale du music-hall) qui aurait téléphoné en pleine nuit à Norbert Glanzberg (d'après les archives du musée de la Sacem[7]) pour lui dire (avec sa célèbre gouaille parisienne) « La chanson que Constantin m’a chantée, cette histoire de manège, c’est de la merde..., et Montand aussi trouve que c’est d'la merde... ». Norbert Glanzberg va alors la voir le lendemain pour lui interpréter sa chanson au piano « Tu me fais tourner la tête, mon manège à moi c'est toi, je suis toujours à la fête, quand tu me tiens dans tes bras, je ferais le tour du monde, ça n'tournerait pas plus qu'ça, la terre n'est pas assez ronde, pour m'étourdir autant qu’toi... »[8]. Conquise, Piaf contacte aussitôt Tati pour lui racheter la chanson de son film à prix d'or, pour la chanter à l’ouverture de sa tournée de music-hall à l’Alhambra (Paris), avec l'orchestre de Norbert Glanzberg, et l’enregistrer en live à l'Olympia (Paris) (album Le Tour de Chant d'Édith Piaf a l'Olympia - No. 3 (en) de 1958) avec un des nombreux plus importants succès de toute sa carrière[9].

Reprises[modifier | modifier le code]

Elle est reprise avec succès par de nombreux interprètes, dont Yves Montand, Joséphine Baker, Régine, Patachou, Marcel Amont, Jo Privat, Mireille Mathieu, Daniel Guichard, Patricia Kaas, Cœur de pirate, Étienne Daho (single 4e du Top 50 1994[10],[11])...

Cinéma[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Edith Piaf – Mon Manège A Moi », sur www.discogs.com (consulté en février 2021)
  2. « Edith Piaf – A L'Olympia - N° 3 », sur www.discogs.com (consulté en février 2021)
  3. « Édith Piaf à l'Olympia - n°3 by Édith Piaf », sur www.secondhandsongs.com (consulté en février 2021)
  4. [vidéo] Edith Piaf - Mon manège à moi (1959) sur YouTube
  5. [vidéo] Jean Constantin - Mon Manège à Moi (tu Me Fais Tourner La Tête) - Archive INA sur YouTube
  6. « La vie secrète des chansons », sur teleobs.nouvelobs.com (consulté en février 2021)
  7. « Mon manège à moi », sur musee.sacem.fr (consulté en février 2021)
  8. « Édith Piaf – Mon manège à moi (1958) », sur www.francechansons.net (consulté en février 2021)
  9. Bertrand Dicale, Les chansons qui ont tout changé, Fayard, , 360 p. (ISBN 978-2-213-66536-8 et 2-213-66536-2, présentation en ligne)
  10. https://www.discogs.com/fr/Etienne-Daho-Mon-Man%C3%A8ge-A-Moi/release/647466
  11. Steffen Hung, « lescharts.com - Étienne Daho - Mon manège à moi », sur lescharts.com (consulté le 29 juillet 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]