Henri Contet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Henri Contet
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 93 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom de naissance
Henri Alexandre ContetVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Site web

Henri Contet, né le à Anost (Saône-et-Loire) et mort le à Paris, est un ingénieur (EIGSI/EEMI, promotion 1923), critique de cinéma, acteur, parolier et journaliste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a écrit plus de mille chansons pour de célèbres interprètes comme Édith Piaf, Yves Montand, Mireille Mathieu et Ute Lemper[1],[2].

Édith Piaf[modifier | modifier le code]

Sa rencontre avec Édith Piaf pendant la guerre lançait sa carrière d'auteur. Pour elle, il a écrit 32 chansons[3], dont certaines sont devenues célèbres comme Padam, Padam… (1953) et Le Noël de la rue.

Les « nouvelles voix »[modifier | modifier le code]

À la suite, Contet écrit des textes pour les interprètes récemment apparus vers la fin des années 1950 : Jacqueline Danno (Un vieux refrain), Pia Colombo (Cependant, Tique taque, Mon cœur est dans un nuage), Richard Anthony (C'est le jeu, 1959).

Devenu président de la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique, il avait moins de temps à consacrer à l'écriture de textes. Paraissaient cependant des chansons pour Josy Andrieu (Les Guitares de l'été, Deux enfants réunis), Michèle Torr (Mais la vie, c'est la vie), Frida Boccara (La Seine à Paris, 1961, L'Homme de lumière, 1962), Régine (Fais-moi danser) et Romuald (Cow-boy).

Il a aussi écrit pour Mireille Mathieu ou Georgette Lemaire.

Henri Contet disparaît en 1998 à l'âge de 94 ans, laissant derrière lui une quantité impressionnante de chansons, dont plusieurs font désormais partie du patrimoine musical français. Il est inhumé au cimetière du Montparnasse (division 10), à Paris[4].

Chansons[modifier | modifier le code]

Liste des chansons écrites pour Édith Piaf[modifier | modifier le code]

Chansons pour d'autres interprètes d'après-guerre[modifier | modifier le code]

Après la Libération, Henri Contet écrivit des textes pour :

Distinctions[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Frédérick Blais : « Contet, Henri » sur le site « Les auteurs et compositeurs de la chanson francophone », http://www.auteurscompositeurs.com/index.php?option=com_content&view=article&id=29&Itemid=56
  2. « Portait d’Henri Contet, pour les 20 ans de sa disparition (2/2) », sur France Musique (consulté le )
  3. « interpètes », sur henricontet.fr (consulté le )
  4. Lena Lutaud, « J'irai chanter sur vos tombes », Le Figaro, cahier « Le Figaro et vous »,‎ 30-31 octobre 2021, p. 28-29 (lire en ligne).
  5. « Henri Contet », sur www.auteurscompositeurs.com (consulté le )
  6. « Claude Léveillée (biographie, discographie) », sur qim.com, Québec Info Musique
  7. Doris Contet (épouse) : Biographie sur http://www.henricontet.com/pages/biographie.htm

Liens externes[modifier | modifier le code]