Wafa Ghorbel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Wafa Ghorbel
Wafa Ghorbel présentant ses deux livres à la foire.jpg
Wafa Ghorbel présentant ses deux romans à la Foire internationale du livre de Tunis.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (43 ans)
SfaxVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activités
Universitaire, écrivaine, chanteuse, parolièreVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Directeur de thèse

Wafa Ghorbel (arabe : وفاء غربال), née le à Sfax[1], est une universitaire[2], écrivaine[3] et chanteuse-parolière franco-tunisienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle soutient une thèse intitulée Le Mal dans l'œuvre romanesque de Georges Bataille, sous la direction du professeur Henri Béhar à l'université Sorbonne-Nouvelle et obtient son doctorat en lettres modernes en 2004[4]. Elle publie des articles consacrés essentiellement à Georges Bataille[5] et Marguerite Duras[6].

Le Jasmin noir est le premier roman publié de Wafa Ghorbel, en 2016 ; il reçoit le Prix Découverte dans le cadre des Comar d'or 2016[7]. En 2017, Le Tango de la déesse des dunes, suite indépendante de son premier roman, est édité ; il est primé par la Foire internationale du livre de Tunis[8] et le Centre de recherches, d'études, de documentation et d'information sur la femme (CREDIF)[9]. En 2018, la romancière préside le Choix Goncourt de la Tunisie avec l'académicienne Virginie Despentes[10]. En 2019, elle publie sa propre traduction du Jasmin noir en arabe littéraire[11].

En parallèle, elle chante et conçoit des projets musicaux. Elle collabore d'abord avec le pianiste franco-libanais Elie Malouf et conçoit avec lui un spectacle de reprises de Fairuz baptisé Rhapsodie turquoise[12], puis avec le jazzman français Édouard Bineau avec lequel elle présente un projet intitulé Oriental Jazz Standards qui s'articule autour de standards revisités de Duke Ellington, Miles Davis, Nina Simone, Billie Holiday, Dizzy Gillespie, George Gershwin et Chet Baker[13]. En Tunisie, elle rencontre Mehdi Trabelsi, pianiste de formation classique, avec lequel elle conçoit le spectacle Mes tissages[14] articulé essentiellement autour de la chanson française à texte (Jacques Brel, Édith Piaf, Léo Ferré, Barbara, Charles Aznavour, etc.), avec des paroles qu'elle traduit ou réécrit elle-même en arabe (littéraire ou dialectal).

Œuvres littéraires[modifier | modifier le code]

  • Isabelle Chol et Wafa Ghorbel, L'Hétérogène dans les littératures de langue française, Paris, L'Harmattan, coll. « Critiques littéraires », , 296 p. (ISBN 978-2-343-07386-6)[15] ;
  • Wafa Ghorbel, Le Jasmin noir, Tunis, Maison tunisienne du livre, , 237 p. (ISBN 978-9938-890-60-0)[16],[17],[18],[19] ;
  • Wafa Ghorbel, Le Tango de la déesse des dunes, Tunis, Maison tunisienne du livre, , 284 p. (ISBN 978-9-938-94201-9)[20],[21] ;

Prix littéraires[modifier | modifier le code]

  • 2016
    • Prix Découverte des Comar d'or pour Le Jasmin noir[1] ;
    • Prix de la Fête annuelle des écrivains de la région de Sfax pour Le Jasmin noir[1] ;
  • 2018
    • Prix Béchir-Khraïef de création littéraire dans le roman – prix de la Foire internationale du livre de Tunis pour Le Tango de la déesse des dunes[22] ;
    • Prix Zoubeida-Bchir – prix de la création littéraire en langue française du CREDIF pour Le Tango de la déesse des dunes[23],[9].

Spectacles[modifier | modifier le code]

Émissions radiophoniques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Rencontre d'auteurs de la médiathèque de l'IFT : Wafa Ghorbel », sur institutfrancais-tunisie.com (consulté le 13 novembre 2019).
  2. Wafa Ghorbel, « Joie suppliciante et supplice jubilatoire : les alléluias de Georges Bataille », dans Littérature et jubilation, Presses universitaires de Bordeaux, coll. « Modernités », (ISBN 9791030003925, lire en ligne), p. 95–121.
  3. « Les écrits des femmes tunisiennes » [PDF], sur credif.org.tn (consulté le 14 novembre 2019).
  4. « Le Mal dans l'œuvre romanesque de Georges Bataille », sur theses.fr (consulté le 14 novembre 2019).
  5. (en) Wafa Ghorbel, « Madame Edwarda By Georges Bataille: Being in Common Immoderation / Madame Edwarda De Georges Bataille: L'Être En Commune Démesure », Human and Social Studies, vol. 2, no 1,‎ , p. 37–48 (DOI 10.2478/v10317-012-0013-2, lire en ligne, consulté le 13 novembre 2019).
  6. Wafa Ghorbel, « L'Amant de Marguerite Duras ou la photographie absolue », Revue roumaine d'études francophones, no 7,‎ , p. 30-42 (lire en ligne).
  7. « Comar d'or : le fête du roman tunisien », sur comar-d-or.tn (consulté le 14 novembre 2019).
  8. « Liste des prix de la 34e édition de la Foire internationale du livre de Tunis », sur tekiano.com, (consulté le 13 novembre 2019).
  9. a et b « Prix Zoubeida Bchir 2017 : 4 œuvres primées et un hommage à Maya Jeribi », sur directinfo.webmanagercenter.com, (consulté le 8 novembre 2019).
  10. « Choix Goncourt de la Tunisie », sur academiegoncourt.com (consulté le 13 novembre 2019).
  11. (ar) Wafa Ghorbel, الياسمين الأسود, Tunis, Maison tunisienne du livre,‎ .
  12. « Rhapsodie turquoise avec Wafa Ghorbal et Elie Maalouf », sur imarabe.org, (consulté le 14 novembre 2019).
  13. a et b « Whafa Ghorbal accompagnée d'Édouard Bineau à la salle Jean-Dasté », sur archives.jazz-rhone-alpes.com, (consulté le 13 novembre 2019).
  14. « Spectacle Mes tissages (خيوط) », sur africanewshub.com (consulté le 13 novembre 2019).
  15. « L'Hétérogène dans les littératures de langue française - Textes réunis et présentés par Isabelle Chol et Wafa Ghorbel », sur editions-harmattan.fr (consulté le 13 novembre 2019).
  16. Sarrah Bakry, « Le jasmin noir marquera-t-il la naissance de la Doris Lessing tunisienne ? », sur turess.com, (consulté le 13 novembre 2019).
  17. Badreddine Ben Henda, « Le Jasmin noir de Wafa Ghorbel : écriture et blessure », sur letemps.com.tn, (consulté le 14 novembre 2019).
  18. Haytham Jarboui, « Le Jasmin noir de Wafa Ghorbel ou l'écriture des passions », sur la-plume-francophone.com, (consulté le 14 novembre 2019).
  19. Nafti Mohamed, « Le Jasmin noir de Wafa Ghorbal, vers un nouveau surréalisme tunisien ? », sur nawaat.org, (consulté le 14 novembre 2019).
  20. « Le Tango de la déesse des dunes : l'écriture aux confins des arts », sur huffpostmaghreb.com, (consulté le 10 novembre 2019).
  21. Nadia Ayadi, « Une Tunisienne chante, écrit et danse le tango de la déesse des dunes », sur enbref.tn, (consulté le 7 novembre 2019).
  22. « Liste des prix de la 34e édition », sur letemps.com.tn (consulté le 13 novembre 2019).
  23. (ar) « Prix Zoubeida-Bchir des écrivaines tunisiennes 2018 », sur credif.org.tn, (consulté le 14 novembre 2019).
  24. « Wafa chante Fairouz », sur orientalement.com (consulté le 13 novembre 2019).
  25. Mansour M'henni, « Clôture du Festival de l'art de vivre et du patrimoine à Sidi Bou-Saïd. Du grand art et beaucoup d'émotions ! », sur samiminfo.com (consulté le 13 novembre 2019).

Liens externes[modifier | modifier le code]